La fibre optique jusqu'à l'abonné décolle de 70% en France

Thomas Pontiroli
29 novembre 2013 à 11h26
0
De plus en plus de foyers français se connectent à Internet en très haut débit, relève l'Arcep au troisième trimestre. Une statistique tirée par la croissance des offres de fibre optique jusqu'à l'abonné.

0104000006874798-photo-fibre-optique.jpg
Le nombre d'abonnés à l'Internet très haut débit fixe en France continue de progresser, même s'ils sont encore minoritaires dans le parc global. Selon le régulateur des télécoms (Arcep), la France compte 1,8 million d'abonnés au très haut débit fixe, soit 12,5% de plus qu'il y a un an.

Dans le détail, 465 000 abonnements sont de type fibre optique jusqu'à l'abonné (FTTH). Leur nombre a augmenté de 50 000 au cours du trimestre et de plus de 70% sur un an. L'Arcep dénombre 725 000 clients à la fibre avec terminaison coaxiale (Numericable et Bouygues Telecom), soit 35 000 de plus sur un trimestre et 28% de plus sur un an. Le régulateur recense enfin 655 000 autres abonnements, dont le débit va de 30 Mb/s (le minimum pour du très haut débit) à 100 Mb/s - un chiffre stable sur un an.

Concernant le niveau d'équipement, le nombre de logements éligibles aux offres très haut débit, toutes technologies confondues, atteint 9,1 millions ce trimestre dont 3,7 millions se situent en dehors des zones très denses. Un chiffre à manier avec précaution car certains de ces logements peuvent en réalité bénéficier de deux accès très haut débit, l'un par un réseau FTTH et l'autre par un réseau avec terminaison coaxiale.

0230000006874812-photo-haut-d-bit-3q2013.jpg

La mutualisation progresse

Dans cet ensemble, 8,5 millions de logements sont éligibles au très haut débit par câble, dont 5,1 millions peuvent bénéficier d'un débit supérieur à 100 Mb/s et 3,4 millions d'un débit entre 30 et 100 Mb/s. Quant aux foyers éligibles à la fibre FTTH, ils ont augmenté de 40% sur un an pour atteindre les 2,7 millions. À noter que pour 1,4 million de ces logements (+49 % en un an), au moins deux opérateurs sont en mesure de proposer des offres à très haut débit en fibre optique grâce aux mécanismes de mutualisation entre les FAI.

En parallèle, le nombre d'abonnements à l'Internet haut débit (avec un débit descendant inférieur à 30 Mb/s) a augmenté de 180 000 sur un trimestre et de 3% sur un an. Le parc total s'établit à 22,8 millions d'abonnés. À noter que 98% d'entre eux sont des abonnements xDSL. Les 2% restant sont des abonnements à haut débit par le câble ou par des technologies fixes sans fil comme le satellite, le Wi-Fi, le Wimax, etc.

Le nombre d'abonnés global à l'Internet haut débit en France au troisième trimestre 2013 atteint finalement les 24,6 millions, ce qui représente 1 million d'abonnés en plus sur un an, et 260 000 sur un trimestre.

0230000006874810-photo-ftth-3q2013.jpg


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top