Infos US de la nuit : Déception pour Linkedin et Yelp et bonne surprise pour Baidu US

Par
Le 30 octobre 2013
 0
00b4000005775244-photo-logo-actu-us-de-la-nuit.jpg
La valse des résultats trimestriels se poursuit aux Etats-Unis. Le réseau social Linkedin et le site de recommandations locales Yelp ont clairement déçu les investisseurs. De son côté, Baidu le moteur de recherche chinois a surpris en bien. Dans l'actualité start-up, Abbey Post s'attaque à la mode sur mesure. Ce sont les dernières nouvelles du front des hautes technologies aux Etats-Unis.

Linkedin peine dans le mobile

Le titre Linkedin a baissé après la publication des chiffres trimestriels. Les résultats sont pourtant conformes aux attentes, mais les prévisions pour l'actuel trimestre clairement en dessous du consensus des analystes. Ce qui inquiète surtout les investisseurs, c'est la stratégie mobile du groupe qui ne donne pas les résultats escomptés. Linkedin a publié une perte de 3.36 Millions de dollars au dernier trimestre, soit 3 cents par action. Un chiffre à comparer avec une bénéfice de 2 cents par action pour la méme période de l'an dernier.

Yelp va lancer une augmentation de capital

Sanction lourde après la clôture pour Yelp ; le titre abandonnait plus de 10%. Le groupe de recommandations locales a publié des résultats nettement en dessous des attentes des analystes malgré une activité bien orientée. Mais c'est surtout l'annonce d'une augmentation de capital qui va diluer les actionnaires actuels qui a déclenché le mouvement de ventes du titre.

Baidu tire son épingle du jeu

La bonne surprise du jour vient du moteur de recherche chinois Baidu qui a publié des résultats meilleurs que prévu et revu ses prévisions pour l'actuel trimestre à la hausse. Le groupe a publié un résultat de 1.48$ par action contre 1.47$ attendu. Le titre gagnait près de 6% dans les transactions hors séance.

Start-up : Abbey Post démocratise la mode XXL

Rien de tel que sa propre expérience de consommateur pour trouver des idées de start-up. Abbey Post a vu le jour au début de cette année car sa fondatrice n'arrivait pas à trouver dans les magasins des vêtements de créateurs de grande taille. D'où l'idée de créer un site de e-commerce spécialisé dans ce segment. La start-up a commencé avec une mise de 25.000 dollars et cherche maintenant à faire une levée de fond de 350.000 dollars.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top