Infos US de la nuit : Square en plein boom, Nielsen utilise Twitter, Blackberry rebondit

Par
Le 08 octobre 2013
 0
00b4000005775244-photo-logo-actu-us-de-la-nuit.jpg
Square qui poursuit son développement à grande enjambée, Nielsen qui utilise les données Twitter pour mesurer l'audience télé, le titre Apple recommandé par Jefferies et Blackberry qui reprend des couleurs après de nombreuses rumeurs de rachat. Voici les dernières nouvelles tech, venues tout droit des Etats-Unis.

Square accélère son développement

La société de paiement par mobile Square grandit à toute vitesse. Le nombre de salariés va doubler en un an passant de 300 à 600. Le groupe vient de s'installer la semaine dernière dans son nouveau siège social à San Francisco -trois fois plus grand que le précédent- et a aussi ouvert des bureaux à New York et au Canada.

Nielsen lance la mesure d'audience TV via Twitter

Selon le Wall Street Journal, la société d'études Nielsen spécialisée dans la mesure d'audience est prête à publier le classement des différentes émissions TV basé sur le nombre de tweets. C'est une étape importante pour Twitter qui entend prouver à l'occasion de son entrée en Bourse que la revente de données est l'une des clés de son succès.

Le titre Apple recommandé par Jefferies

Le titre Apple a terminé la séance sur le Nasdaq en hausse de 0.98 % dans un marché baissier. La banque d'investissement Jefferies a changé sa recommandation de conserver à acheter et revu son objectif de cours à la hausse à 600 dollars. Peter Misek, l'analyste de Jefferies qui a rencontré récemment les sous-traitants d'Apple en Asie estime que ces derniers sont plus flexibles sur les prix ce qui devrait se traduire par une amélioration de la marge pour Apple.

Blackberry rebondit nettement après les rumeurs de rachat

Les informations de Reuters selon lesquelles Cisco, Google et SAP étudieraient une offre de reprise pour Blackberry ont fait bondir le titre. Blackberry a terminé la séance à Toronto en hausse de 4.06%

Les e-readers lisent plus

Les lecteurs qui possèdent un e-reader ou une tablette lisent plus que ceux qui achètent des livres traditionnelles, c'est ce que révèle une étude de USA Today. Par ailleurs, cette étude prouve d'une manière générale que les jeunes lisent plus que les vieux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top