Infos US de la nuit : Mailbox sur Android, Fuel plein prix pour Google, achat pour Intel

Par
Le 14 septembre 2013
 0
00b4000005775244-photo-logo-actu-us-de-la-nuit.jpg
Les confidences du boss de Mailbox, l'accord secret entre Google et la Nasa, la nouvelle acquisition d'Intel... Voici, pour débuter votre week-end, les dernières nouvelles tech venues des Etats-Unis.

Intel s'offre Indisys

Deux mois après avoir acheté le spécialiste de gestion d'interfaces « Omek », contre 40 millions de dollars, Intel a officialisé vendredi une nouvelle acquisition : « Indisys ». Contre 26 millions, le groupe a donc enrôlé cette startup espagnole, experte en reconnaissance vocale.

Fin d'accord entre Google et la NASA

Depuis 2007, les créateurs de Google (Larry Page et Sergey Brin) voyageaient dans les air à moindre coût : un accord avec la NASA leur réservait, en échange de quelques tuyaux technologiques, du fuel à tarif discount. Un avantage non-négligeable que l'agence américaine n'a, a-t-on appris vendredi, pas souhaité renouveler cet été.

L'homme à la tête du Nasdaq maintenu

Jeudi 22 aout dernier, un problème informatique paralysait tout échange sur le marché américain des nouvelles technologies (le Nasdaq). Une faille d'un peu plus de trois heures qui a évidemment empêché la genèse de plusieurs millions de dollars. Malgré tout, la direction du Nasdaq a indiqué, vendredi, que Robert Greifeld, CEO du groupe depuis dix ans, n'était pas menacé par l'incident.

Patch OS X et MAC

Beaucoup pensent que seuls les utilisateurs de PC doivent, régulièrement, mettre à jour leurs machines et logiciels pour éviter les pépins nommés virus ou malware. Ils se trompent. La preuve, en cette fin de semaine, avec Apple qui a mis en ligne de nouveaux patchs, tant pour OS X (10.7 Snow Leopard et 10.8 Lion) que pour Safari sur Mac (version 5.5.10). Le groupe annonce que près de 31 vulnérabilités ont été détectées et corrigées.

Mailbox bientôt sur Android

A l'issue de son Disprupt SF, le magazine TechCrunch a recueilli l'interview de Gentry Underwood, patron de Mailbox. Il a annoncé qu'une version Android de l'application était en préparation et que, malgré le rachat par Dropbox en mars, le groupe souhaitait progresser lentement, mais sûrement. Plutôt à contre-courant par rapport à ce qui se fait aujourd'hui dans l'univers des hautes technologies.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top