En pleine croissance, BuzzFeed ne veut pas s'arrêter là

01 juin 2018 à 15h36
0
Lancé en 2006, le site média américain BuzzFeed a placé au cœur de son modèle un algorithme maison. À l'écoute du Web, il repère les tendances et a fait le succès de la société en quatre ans.

012C000006623838-photo-buzzfeed.jpg
BuzzFeed est comme son nom l'indique un site proposant un flux ininterrompu d'articles, d'images et de vidéos dont la vocation est d'être relayés le plus possible sur le Net, notamment les réseaux sociaux. Fondé en 2006 par Jonah Peretti, le concept est devenu rentable. Dans une note à ses salariés sur LinkedIn, le PDG dévoile des chiffres et ses projets.

En un an, le site a réussi à tripler son audience mensuelle, passant à 85 millions de visiteurs uniques au moins d'août. C'est aussi huit fois plus qu'en 2011, ce qui atteste de la vigueur de la croissance. « Nous devrions être l'un des plus gros sites du Net d'ici l'année prochaine » anticipe Jonah Perretti, confiant dans sa technologie : un algorithme maison détectant les sujets potentiellement viraux.

Le modèle économique est basé sur la publicité qui est du contenu social (social content advertising). La société indique avoir lancé 265 campagnes de ce genre l'année dernière, et prévoit d'atteindre les 600 à 700 cette année, avec une centaine de nouvelles marques. Autant de contenus qui sont ensuite relayés sur les réseaux sociaux, principalement Facebook et Twitter, pour espérer les meilleures retombées.

Jonah Peretti estime que « les contenus réalisés par les internautes ne suffisent pas à combler le vide laissé par les médias traditionnels en déclin ». Pour y remédier, et passer à la vitesse supérieure, le PDG a dévoilé une liste de directives qui dicteront la stratégie du groupe BuzzFeed dans les prochains mois.

Un potentiel sur mobile

Sur le volet de l'information tout d'abord, la société indique qu'elle va recruter de nouveaux journalistes. Le plus intéressant est qu'elle envisage d'étendre sa couverture de l'actualité en ne se refusant pas des sujets d'investigation. Des investissements en recherche et développement seront également consentis pour varier les formats, et redoubler d'efforts sur la vidéo, très intéressante pour son potentiel viral.

Un studio de plus de mille mètres carrés va d'ailleurs ouvrir ses portes Los Angeles. Les investissements se tourneront également vers le mobile. Sur ce point, BuzzFeed se dit chanceux quant à ses espoirs de monétisation, car les contenus publicitaires sociaux se prêtent bien au support mobile. Sur la publicité, la société va lancer BuzzFeed University pour former les marques et les agences à leur façon de faire.

La groupe prévoit d'étendre ses partenariats avec Facebook et Twitter pour proposer des achats d'espaces au-delà de BuzzFeed. Enfin le PDG affirme vouloir internationaliser le site en l'adaptant aux différentes langues et spécificités, sans ouvrir d'éditions locales. Jonah Peretti ajoute vouloir placer la technologie au cœur de ce processus, et à ne « surtout pas » lancer de version papier ou payante.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Cyberlink Director Suite : nouvelles versions de PowerDirector et PhotoDirector
Viacom lance Paramount Channel chez les FAI
Mises à jour : Paint Shop Pro X6, WinRar 5, VMWare Player 6...
EMC annonce la disponibilité de ViPR et évoque Nile, sa future offre cloud
Panasonic WT600 : 1er téléviseur Ultra HD à 60 i/s
Etude IDC : Windows Phone passerait les 10% de parts de marché d'ici 2017
Croissance stable pour le très haut débit au deuxième trimestre
Philips : des systèmes son, du Bluetooth, de l'Apt-X
Google Drive passe en version 2.0 sur iOS
Bullrun, l'arme anti-chiffrement des données de la NSA
Haut de page