Faute d'accords avec Lenovo, NEC fermerait sa division mobile

17 juillet 2013 à 12h26
0
Les discussions autour d'un partenariat entre NEC et Lenovo sur le marché du mobile n'auraient pas abouti et le constructeur japonais pourrait décider de fermer complètement son activité sur ce marché.

0078000003172686-photo-nec-logo.jpg
Nous apprenions au mois de mars que NEC souhaitait revendre sa division mobile et plusieurs discussions avaient été entamées avec le fabricant chinois Lenovo, l'un de ses partenaires sur le secteur du PC. Lenovo aurait d'ailleurs confirmé la possible création d'un co-entreprise.

NEC aurait proposé à Lenovo de contrôler la majorité de sa division NEC Casio Mobile Communications (actuellement détenue à 71% par NEC, 20% par Casio puis 9% par Hitachi). Les deux parties n'auraient cependant pas su trouver un accord et selon l'agence Reuters, NEC envisagerait désormais de fermer définitivement ses activités mobiles.

Autrefois leader sur le marché de la téléphonie au Japon, NEC disposerait actuellement d'une part de marché de 5%. Selon une source du Nikkei, le groupe souhaiterait en outre revendre ses brevets liés au secteur du mobile.

Le groupe devrait procéder à une restructuration interne en allouant de nouveaux poste aux employés de NEC Casio.

A lire également :


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Panasonic se renforce dans la vidéosurveillance et rachète Cameramanager.com
Acer laisse tomber Thunderbolt au profit de l'USB 3.0
Faille
Le Royaume-Uni testera cette année les voitures à pilotage automatique
Authentification : Ping Identity annonce une levée de 44 millions de dollars
Le Lumia 625 officieusement dévoilé en détails
Alibaba triple ses bénéfices avant une possible entrée en bourse
Tumblr publie une mise à jour critique pour son application iOS
BYOD : un phénomène cerné, mais pas élucidé
Yahoo publie des résultats mitigés pour le deuxième trimestre
Haut de page