Info US de la nuit : enquête sur Microsoft, Yahoo! vers la France, Adobe cartonne

Sébastien GIRON
20 mars 2013 à 05h30
0
00B4000005775244-photo-logo-actu-us-de-la-nuit.jpg
Une enquête éclate chez Microsoft, Yahoo! prêt à traverser l'Atlantique, Windows échange quelques billets contre de nouvelles applications... Comme tous les matins, découvrez les nouvelles toutes fraîches du milieu tech américain !


Investigation autour de Microsoft

Les autorités fédérales américaines ont annoncé mardi que Microsoft était au centre d'une affaire de corruption. Seraient visées des activités illégales avec les partenaires chinois, italien et roumain du géant informatique. Les accusations, relayées par le Wall Street Journal, viennent d'un ancien employé qui a quitté le groupe en 2008. Microsoft promet de son côté une coopération totale avec la justice, mais mènera tout de même, en interne, sa propre enquête.


Google demande une nouvelle loi

La loi sur la protection des communications électroniques protège le citoyen américain depuis 1986. Une éternité selon Richard Salgado, haut responsable du secteur judiciaire de Google. « Il est temps de calquer cette loi sur l'utilisation moderne que le gens ont d'internet aujourd'hui ». Salgado pointe notamment les nombreux blancs en ce qui concerne les lois et les protections sur les emails. Pas étonnant, étant donné le chemin parcouru en la matière depuis presque 30 ans...


Yahoo! discute avec France Telecom Orange

Afin de densifier sa présence hors du territoire américain, Yahoo! pourrait bien atterrir du côté de l'Hexagone. On a appris hier que le moteur de recherche américain négocierait pour racheter à France Telecom Orange 75% de ses parts de Dailymotion. La plateforme de vidéo en ligne est depuis le 25 janvier la propriété de la société française, qui avait néanmoins affirmé rechercher un partenaire américain pour partager ce capital. Les 75% que Yahoo! serait prêt à racheter équivaudraient à environ 300 millions de dollars.


Excellents résultats trimestriels pour Adobe...

Peu après la clôture des marchés mardi à New York, Adobe a présenté ses premiers résultats 2013. Un bénéfice de 65 millions de dollars pour le géant des logiciels, qui continue de développer et déployer Adobe Creative Cloud. Cet ensemble de softwares disponibles via un abonnement payant a vu son nombre d'abonnés encore grossir en ce début d'année : quasiment 480,000 membres aujourd'hui, soit 153,000 de plus qu'en 2012.


...qui perd son chef du pôle technologique

Suite à l'annonce de ces chiffres, Adobe a aussi confirmé que Kevin Lynch quittait la compagnie. Le désormais ex-chef du secteur technologie d'Adobe s'en va gouter aux délices de la pomme, puisqu'il occupera désormais le poste de Vice-Président de ce même secteur technologie, mais chez Apple cette fois. Un « transfert » nullement commenté par les deux partis, ni le principal intéressé.


100$ pour une appli Windows 8

Du cash, pur et simple. Cent dollars contre une application. Voilà le deal proposé par la direction de Microsoft aux développeurs du monde entier pour rendre les rayons du Windows Phone Store et du Windows Store un peu plus fournis. Des conditions existent tout de même : un maximum de 10 applications par « magasin » (donc de 2000 dollars amassés par personne), les applications doivent suivre les normes du groupe, être originales, avoir un but en soi et surtout faire partie des dix mille premières qui seront proposées avant le 30 juin prochain. Intéressés ? A vos claviers !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top