Les équipementiers Télécom saluent le plan très haut débit

25 février 2013 à 12h28
0
Le FTTH Council Europe, organe représentant l'ensemble des équipementiers Télécoms (Alcatel-Lucent, Huawei, Ericsson...) dit « accueillir positivement le plan d'investissement dans les infrastructures très haut débit en France » présenté par François Hollande. Les mesures d'encouragement devraient logiquement profiter aux acteurs du secteur.

00FA000005739458-photo-ftth-council-europe.jpg
La semaine dernière, le chef de l'Etat a dévoilé le plan visant à favoriser le développement des réseaux dits de très haut débit (en particulier la fibre optique) sur l'ensemble du territoire. Pour soutenir les collectivités locales, François Hollande a ainsi précisé que des fonds seraient prêtés sur cinq ans. Ces derniers étant programmés à long terme, c'est-à-dire sur 20, 30 voire 40 ans.

Cette stratégie doit donc permettre aux collectivités de soutenir le déploiement de ces réseaux mais également de programmer leur financement. En ce sens, l'Etat, les opérateurs et les collectivités locales mettront la main à la poche. En sus, le Président de la République a insisté sur sa volonté de « créer un écosystème favorable pour les entreprises » en orientant 150 millions d'euros provenant du Grand Emprunt vers les sociétés versées dans les technologies considérées comme porteuses (Internet des objets, sécurité de systèmes d'information, cloud...).

Pour le FTTH Council Europe, organisme représentant l'ensemble des équipementiers Télécoms (Alcatel-Lucent, ZTE, Huawei, Nokia Siemens Network, Ericsson, Cisco...), ces informations sont encourageantes. Dans une note, Karin Ahl, la présidente du conseil précise ainsi accueillir « positivement l'annonce du gouvernement français sur un investissement de 20 milliards d'euros dans les infrastructures très haut débit ».

Elle ajoute : « Il y a deux semaines, le gouvernement de l'Union Européenne décidait de réduire de 9 à 1 milliard d'euros le budget destiné au haut débit dans la Connecting Europe Facility. Ce faisant, il manquait l'occasion de faire passer un message clair sur l'importance pour l'Europe du très haut débit et de l'Agenda Numérique. En réduisant le budget de la CEF, les gouvernements européens ont aussi pris la responsabilité individuelle d'assurer un cadre positif pour les investissements dans une infrastructure haut débit pérenne dans leur pays ».

La mesure pourrait en effet soutenir l'activité de certains équipementiers Télécoms traversant une période inconfortable. Outre les difficultés d'Alcatel-Lucent, le suédois Ericsson annonçait l'an dernier des bénéfices en baisse à cause d'une diminution importante de ses activités réseaux de l'ordre de 17%, tout comme ZTE (-5,2%).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top