L'Etat soutiendra les collectivités pour le déploiement de la fibre

20 février 2013 à 16h53
0
Le chef de l'Etat et son Premier ministre viennent de confirmer que des fonds seront spécifiquement alloués afin que les collectivités locales puissent investir dans des réseaux de très haut débit (fibre optique). François Hollande et Jean-Marc Ayrault estiment que si nécessaire, de l'argent public sera puisé dans un fonds de « près de 20 milliards d'euros », une partie sera financée par les opérateurs et les collectivités locales.

00FA000005731730-photo-fran-ois-hollande.jpg
L'Etat vient de donner une ligne claire afin d'encourager le déploiement des réseaux dits de très haut débit. Pour soutenir les collectivités locales, François Hollande a indiqué que des fonds seraient alloués à cette cause. Ces derniers étant alors prêtés sur cinq ans à certains projets majeurs dont la fibre. Ces prêts seront programmés à long terme c’est-à-dire sur 20, 30 voire 40 ans.

Pour Reuters, ce projet sera financé à parts égales de trois façons. Pour les zones denses, un tiers sera apporté par de l'argent privé provenant des opérateurs pour les parties rentables. Pour les zones moins denses mais également rentables, le financement sera supporté par les opérateurs et les collectivités locales. Enfin, un dernier tiers sera financé par l'Etat et les collectivités locales.

Selon l'AFP, le Premier ministre a ajouté que ce plan : « permettra de connecter sur une période de dix ans 100% des foyers au très haut débit, et, à la fin du quinquennat, notre objectif c'est 50% ». Pour ce faire, l'Etat utilisera les fonds d'épargne comme le livret A. Ces derniers ont vu leur plafond augmenter et leurs détenteurs peuvent donc y placer des sommes plus importantes, qui permettent donc à l'Etat de financer de nouveaux projets.

Fin janvier, le quotidien La Tribune avait publié des extraits du plan d'action pour la fibre optique d'un organisme appelé « Mission Très haut débit ». Ce dernier proposait alors d'asseoir sur le Livret A les prêts aux réseaux d'initiative publique.

150 millions d'euros vers les technologies « de demain »

Dans un discours prononcé depuis Clermont-Ferrand, le chef de l'Etat, François Hollande a, pour sa part, tenu à préciser qu'à l'avenir « aucune entreprise ne s'installera dans une zone sans avoir la certitude d'avoir le très haut débit rapidement ». Dès le mois d'avril prochain, les guichets de subventions seront donc ouverts, puis les projets prioritaires sélectionnés.

Pour les opérateurs concernés, le Président de la République promet clairement qu': « aucun prélèvement supplémentaire qui ne soit affecté à l'investissement très haut débit » ne sera mis en place.

En ce qui concerne les professionnels, François Hollande a également « souhaité créer un écosystème favorable pour les entreprises ». Ainsi le gouvernement a décidé d'orienter 150 millions d'euros provenant du Grand Emprunt vers les sociétés versées dans les technologies considérées comme porteuses (Internet des objets, sécurité de systèmes d'information, cloud...).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
Amazon sous le feu des critiques pour ses nouveaux emballages non recyclables
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top