Toujours plus de cartes à puce vendues : 7 milliards en 2012

06 novembre 2012 à 15h40
0
Alors que la téléphonie mobile occupe toujours plus des deux tiers du marché des cartes à puce, grâce aux cartes SIM, la demande évolue peu. À l'inverse de secteurs au potentiel de croissance beaucoup plus fort, comme la banque, le commerce et les documents officiels.

00DC000001914072-photo-carte-puce.jpg
Cartes SIM, cartes bancaires, passeports électroniques : les cartes à puce sont partout. Selon une étude menée par l'association représentant le secteur, Eurosmart, il s'en écoulera près de 7 milliards cette année, conformément aux prévisions d'avril. Pour se faire une idée, illustre l'auteur de l'étude, cela correspond à 20 millions de cartes par jour durant l'ensemble de l'année. Pour 2013, l'étude prévoit que 7,7 milliards d'unités soient livrées dans le monde.

Première cliente de ces cartes, l'industrie de la télécommunication, notamment grâce aux cartes SIM. En 2012, 5,2 milliard d'unités ont été livrées, soit 68% du total des cartes à puce vendues dans le monde sur la période. En 2013, ce chiffre devrait atteindre les 5,4 milliards, indique Eurosmart, grâce à « la demande dans les marchés émergents, au développement de la communication entre machines (M2M) et au déploiement des technologies 4G ».

Deuxième demandeur en cartes à puces, le secteur bancaire et du commerce, avec 1,3 milliard d'unités. Une demande soutenue par l'Amérique du Sud et la Chine, deux régions où s'est accéléré le développement du standard international de sécurité des cartes de paiement, le Europay Mastercard Visa (EMV). Il devrait s'écouler 17% de cartes « intelligentes » en plus l'année prochaine, soit 1,5 milliard. Signe d'une évolution des pratiques : 360 millions seront des puces sans contact, contre 260 millions en 2012.

05499015-photo-cartes-puce-2012-eurosmart.jpg
Ventes mondiales de cartes à puce - Eurosmart.

Quant aux passeports, cartes d'identité et permis de conduire électroniques, ils ont demandé 290 millions de cartes à puce , un chiffre qui devrait croître de 21% l'an prochain, pour atteindre les 350 millions d'unités. Sur ce point, l'étude note que ce sont les programmes gouvernementaux eID, concernant les cartes d'identité, qui ont tiré la croissance. Le fait que plusieurs États se mettent au permis électronique, mais Eurosmart ne les détaille pas, contribuerait aussi à tirer la demande.

Concernant la technologie NFC, l'association s'attend à un doublement du marché en 2013, pour atteindre les 100 millions d'unités environ, sur un total de 750 millions de cartes sans contact. C'est 25% de plus que cette année.

En exemple d'application de ces technologies, SFR lançait par exemple en septembre dernier une carte bancaire la PayCard, en partenariat avec MasterCard, non reliée à un compte bancaire, mais disposant d'une puce NFC. Grâce à une application mobile dédiée, il est possible de créditer la carte avec son smartphone, par virement, pour ensuite payer avec cette carte, avec ou sans contact, si le commerçant dispose d'un système PayPass.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Canon lance de nouveaux objectifs pour amateurs fortunés
Puces : Imagination va acquérir MIPS Technologies pour 60 millions de dollars
WebRTC : le prochain standard reçoit un coup de pouce de TokBox
Asus Designo MX : des moniteurs IPS au design minimaliste
Le code source de VMware ESX publié, mises à jour recommandées
TV connectée : Samsung s'allie avec Yahoo!
Etudes : 821 millions de smartphones et tablettes vendus en 2012
Hacké par la Chine en 2009, Coca-Cola n'a rien dit
Belkin lance le premier chargeur Lightning issu d'un fabricant tiers
Les éditeurs de logiciels européens en croissance de 20%
Haut de page