Les éditeurs de logiciels européens en croissance de 20%

Thomas Pontiroli
06 novembre 2012 à 13h38
0
Le secteur du logiciel a conservé un rythme de croissance soutenu en 2011 et devrait continuer sur cette lancée en 2012 et 2013, porté par le Cloud Computing et les logiciels en tant que service (SaaS).

00DC000000480496-photo-truffle-100.jpg
Le palmarès « Truffle 100 » des cent premières sociétés éditrices de logiciels en Europe a été publié. Les chiffres, portant sur l'année 2011, révèlent que le secteur a vu son chiffre d'affaires progresser de 20% comparé à 2010, pour s'établir à 37,2 milliards d'euros. Dans le panel consulté, 60% des entreprises font état de recettes supérieures à 100 millions d'euros. Sur la période, ces cent sociétés ont dégagé 6,6 milliards d'euros de bénéfices, en hausse de 14% sur un an. Parmi les plus grands éditeurs, l'allemand SAP figure en tête, suivi de Dassault Systems et du britannique Sage.

Sur la période, les éditeurs Français représentent 11% du chiffre d'affaires total de ce classement avec 17 sociétés, en troisième position derrière le Royaume-Uni, avec 14,8% du secteur et 22 éditeurs. L'Allemagne, première, conserve sa confortable avance, avec près de la moitié du secteur en Europe, soit 48,8% et 15 sociétés.

« Une fois de plus, l'industrie du logiciel reste une force vive, malgré le climat économique difficile avec une augmentation du personnel qualifié en R&D ce qui renforce les emplois locaux à valeur ajoutée », a commenté Bernard-Louis Roques, directeur général et co-fondateur de Truffle Capital. Un dynamisme soutenu par les investissements dans l'innovation, relève l'étude, qui ont crû de 71% ces six dernières années, pour atteindre 5,7 milliards d'euros en 2011. L'étude note que ces investissements représentent 86% des bénéfices de ces entreprises.

Toujours plus d'emplois en R&D

Ainsi, le nombre d'emplois en recherche et développement a bondi de 60% sur six ans, soit 60 000 personnes en 2011, sur le panel consulté. Cette année, les investissements en R&D devraient avoir progressé de 11% dans le secteur du logiciel. Pour soutenir cet élan, la Commission européenne propose, dans son nouveau programme R&D 2014-2020, « un budget de 80 milliards d'euros dans un cadre de travail plus souple et mieux intégré avec moins de bureaucratie », affirme Máire Geoghegan-Quinn, Commissaire européenne pour la Recherche, l'Innovation et la Science.

Malgré tout, Bernard-Louis Roques déplore « le manque de soutien des gouvernements, qui se distinguent par une absence totale de priorité à une coordination de politique industrielle pour renforcer l'industrie du logiciel en Europe ». Étant lui-même capital-risqueur, il demande « la mise en œuvre effective de mesures comme le Small Business Act (pour soutenir les PME), des allègements fiscaux pour la R&D et des incitations fiscales pour le capital risque ».

Cela ne devrait pas pour autant ternir le bilan des investissements des mois à venir. Pour 2013, l'étude prévoit que 60% des éditeurs maintiennent leurs efforts en recherche et développement et 81% continuent à recruter du personnel. Enfin, 43% envisagent une croissance de leur chiffre d'affaires située entre 5 et 15%, portés par les tendances telles que le Cloud Computing et le logiciel en tant que service (SaaS).

Cet observatoire est mis au point par le capital-risqueur Truffle Capital, en partenariat avec le cabinet IDC et le Centre d'expertise des progiciels (CXP), et soutenu par la Commissaire européenne chargée des nouvelles technologies, Neelie Kroes.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top