Le fisc s’intéresserait aux montages financiers de Meetic

0
Le fisc reprocherait à Meetic de n'avoir pas réglé tous ses impôts en France. La Direction des enquêtes fiscales aurait en conséquence perquisitionné les locaux du site de rencontres. Meetic rejoint une liste toujours plus large de sociétés visées pour ces mêmes faits, alors que les critiques se concentrent désormais vers un autre service en ligne, Airbnb.

00FA000007206458-photo-meetic-new-logo.jpg
Le site de rencontres en ligne aurait reçu la visite des équipes de la Direction des enquêtes fiscales. Le fisc aurait même perquisitionné les bureaux de Meetic, au siège français du groupe. Les enquêteurs reprocheraient au service de ne pas s'être acquitté de l'ensemble de ses impôts sur le territoire.

Cela fait plusieurs mois que Meetic est au centre des investigations des services fiscaux. En particulier depuis que Match.com, le leader du marché de la rencontre en ligne, a mis la main sur la plateforme.

Toujours est-il que la société admet être surveillée par les autorités fiscales de plusieurs pays. Elle aurait d'ailleurs provisionné des sommes d'argent pour éventuellement faire face à une sanction pécuniaire. L'Express exhume même un document interne au groupe expliquant que « plusieurs juridictions examinent notre situation, les plus importantes étant la France, l'état de Californie, New-York, et la ville de New-York pour plusieurs années d'imposition depuis 2006 ».

Airbnb se défend de violer la loi

00AA000007510821-photo-airbnb-logo.jpg
Un autre service américain est également au centre de la polémique. L'outil permettant de louer un logement à des particuliers Airbnb a été critiqué pour avoir mis en place un montage financier lui permettant d'échapper à l'impôt dans les pays dans lesquels il propose son service.

Selon BFM, Airbnb s'est défendu d'être dans l'illégalité, précisant qu'il règle ses « impôts dans tous les pays dans lesquels nous sommes présents de manière totalement légale ». La direction a donc rappelé qu'elle payait bien son dû sur ses bénéfices. Elle a toutefois éludé le fait que ses montages financiers lui permettent de réduire ces mêmes éléments comptables.

Pour en savoir plus
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page