ChevronWP7, pour des applications non officielles sur Windows Phone 7

0
Trois développeurs annoncent cette semaine avoir réussi à mettre au point un utilitaire qui permettra d'opérer le jailbreak - ou, en bon français, de débrider - un terminal équipé de Windows Phone 7. Baptisé WPChevron7, il se contenterait en réalité d'activer le mode développeur associé au système, grâce auquel il est permis de charger sur l'appareil des applications qui ne proviennent pas du kiosque de téléchargement officiel de Microsoft.

ChevronWP7, proposé au téléchargement gratuit, ne compromet donc pas, selon ses auteurs, la garantie de l'appareil déverrouillé, et serait par ailleurs parfaitement réversible. Il se présente comme un exécutable de 710 Ko environ , pour Windows Xp SP2 et versions plus récentes.

Sur le site dédié, les trois auteurs indiquent que ChevronWP7 n'a pas vocation à faciliter ou permettre l'installation frauduleuse d'applications payantes issues du Marketplace de Microsoft. L'outil ne compromettrait d'ailleurs pas la protection associée aux fichiers d'installation XAP.

L'argument de ChevronWP7, c'est donc favoriser la « bidouillabilité » du terminal, soit la manipulation du système par l'utilisateur, et la possibilité d'installer les applications de son choix, sans dépendre des éventuelles restrictions imposées par l'éditeur. Notez que nous n'avons pas pu, pour l'instant, tester cet outil, dont la fiabilité reste à démontrer.

03780078-photo-chevronwp7.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Sécurité : une faille trompe l’UAC de Windows
Dan Hoffman, Juniper :
Le Conseil de l'Europe souhaite mieux protéger les internautes
Eset dévoile son antivirus mobile
La justice suédoise confirme les condamnations de The Pirate Bay en appel
Une Radeon HD 6850 passive en vue chez Powercolor
Une nouvelle clé USB 3.0 chez Buffalo
Quelques réductions chez Apple au nom du
L'Arcep met en demeure Free sur les appels surtaxés
La redevance TV ne sera finalement pas étendue aux PC et aux tablettes
Haut de page