Mega : une application iOS permettant de télécharger et de regarder des vidéos

0
Mega a finalement lancé son application pour iPhone et iPod Touch. Elle permet notamment de télécharger puis de lire des vidéos sur le service.

06869238-photo-logo-mega-pour-ios.jpg

Réponse ciblée ou hasard du calendrier ? Un peu moins d'un an après le lancement du nouveau service de stockage en ligne de Kim Dotcom mais quelques jours seulement après le renouveau du service concurrent MediaFire, Mega met finalement à disposition son application iOS.

Cette application présente l'intérêt, par rapport à celles d'autres services de stockage en ligne, de permettre de télécharger toutes sortes de fichiers, par le biais de liens maison. Elle permet ensuite de les repartager sous forme de liens, mais aussi et surtout d'ouvrir les fichiers pris en charge par iOS, tels que des copies de sauvegarde de séries au format MP4.

C'est ce qu'offre aussi l'application Android lancée au mois de juillet, mais c'est une des rares applications iOS à le permettre. La synchronisation automatique des photos et l'interface optimisée pour l'iPad arriveront en revanche dans un second temps.

L'application Mega pour iOS est disponible dès à présent sur l'App Store.

000000F006869240-photo-mega-pour-ios.jpg
000000F006869242-photo-mega-pour-ios.jpg
000000F006869244-photo-mega-pour-ios.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

À leur tour, BPCE et Visa lancent leur e-wallet V.me by Visa
Le MIT développe une alternative à Kinect plus puissante
Prévisions IDC : plus d'un milliard de smartphones écoulés en 2013, le low cost a la cote
Skype : Microsoft aurait retiré les filtres de censure en Chine
Orange vend sa filiale dominicaine 1 milliard d'euros à Altice
HP s'en sort mieux que prévu mais laisse ses marges reculer
Strike Pro, un nouveau clavier pour joueurs chez Ozone Gaming
Bitcasa décuple ses tarifs et met fin au stockage illimité pour particuliers
Box rachète dLoop, spécialiste de la sécurité
Les liens malveillants et l'ASCII, nouveaux ennemis de YouTube
Haut de page