Mouchard Carrier IQ : iOS concerné, dans une moindre mesure selon Apple

02 décembre 2011 à 08h20
0
Apple utiliserait également au sein de ses smartphones Carrier IQ, cette solution logicielle accusée de traquer les activités d'un téléphone à l'insu de son utilisateur. La marque à la pomme assure toutefois limiter son usage à la récolte de données techniques. Elle promet qu'il sera supprimé des futures versions du système iOS.

00C8000004789764-photo-carrier-iq.jpg
La controverse ne cesse de prendre de l'ampleur aux Etats-Unis après que plusieurs fabricants de terminaux Android (HTC, Samsung) et Blackberry ont reconnu avoir intégré le logiciel Carrier IQ à leur terminaux à la demande des opérateurs locaux. Découvert par Trevor Eckhart, ce client discret et impossible à désinstaller simplement est non seulement soupçonné de recueillir de nombreuses informations sur l'usage qui est fait d'un téléphone (frappe clavier, position, appels, etc.), mais aussi de transmettre ces données aux opérateurs par l'intermédiaire d'un portail Web. Bien que les opérateurs présentent Carrier IQ comme un outil de diagnostic, censé les aider à identifier pannes et dysfonctionnements, d'aucuns y voient une violation délibérée de la vie privée.

Apple restait étranger à la polémique, jusqu'à ce que des hackers décident de regarder de plus près ce qui se passe au sein d'iOS, son système d'exploitation mobile. Chpwn, développeur d'applications iPhone non officielles (distribuées sur Cydia), affirme ainsi avoir découvert des traces du logiciel au sein d'iOS 3 et iOS 4. La somme d'informations collectées se révélerait toutefois moins importante que sur d'autres environnements concurrents. Selon Chpwn, elle se limiterait au numéro de téléphone, à l'opérateur, au pays, aux appels passés et à la localisation géographique si l'utilisateur a activé l'option correspondante : un volume de données suffisant pour faire craindre une atteinte à la vie privée même si dans son implémentation iOS, Carrier IQ n'aurait aucun accès à l'interface utilisateur et donc, à des informations comme le contenu des messages ou l'adresse des sites visités sur le Web.

Apple, sans doute échaudé par le souvenir du scandale « Consolidated.db », n'a pour une fois pas tardé à réagir. Dans une communication adressée aux médias américains, la société affirme avoir d'ores et déjà cessé d'utiliser Carrier IQ au sein d'iOS 5 et promet que le logiciel sera complètement supprimé lors d'une future mise à jour du système. « Pour ce qui est des données de diagnostic envoyées à Apple, les clients doivent expressément accepter de partager ces informations et s'ils le font, les données sont envoyées de façon anonyme et chiffrée, sans inclure la moindre information personnelle », assure-t-elle encore.

Interrogée par ArsTechnica, elle a par ailleurs précisé que parmi les téléphones équipés d'iOS 5, seul l'iPhone 4 faisait encore appel à Carrier IQ, via le service de diagnostic que l'utilisateur a la possibilité d'activer ou de désactiver lors du premier paramétrage du téléphone. Via le menu Réglages du téléphone, on peut vérifier l'état de ce service, le stopper s'il était actif, et consulter la déclaration de confidentialité par l'intermédiaire de laquelle Apple promet qu'aucune information personnelle ne pourra être transmise par ce biais, à l'exception des données de localisation si le service correspondant est actif.

00DC000004796862-photo-ios-5-diagnostic-et-utilisation.jpg
00DC000004796860-photo-ios-5-diagnostic-et-utilisation.jpg

« Il semblerait que si vous soyez vraiment attentif à tout ça, Windows Phone 7 soit le seul système d'exploitation mobile à ne pas avoir (ce logiciel) installé :P », conclut Chpwn. « Quoi qu'il en soit, je pense que ceux qu'il faut blâmer ici sont les opérateurs américains, qui ont à l'évidence demandé ceci : personnellement, je suis d'accord avec le fait que des données soient envoyées (particulièrement si cela peut aider à améliorer le réseau d'AT&T), mais j'aurais vraiment préféré que tout ceci soit plus transparent ». Difficile de ne pas souscrire à la dernière proposition...

- Dans iOS 5, le service de diagnostic est accessible via le menu Réglages, Informations, Diagnostic et Utilisation.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Surprise : les GAFA jugent la taxe GAFA
Drako GTE : la nouvelle hypercar électrique aux 1200 chevaux a été dévoilée
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top