Le code du site Jailbreakme se dévoile sur le Net

00FA000003450236-photo-twitter-comex.jpg
Publiée hier soir par Apple, la mise à jour 4.0.2 de l'iOS - entre autre, des correctifs pour l'iPod touch et l'iPad étant également de mise - comble la faille PDF découverte la semaine dernière, et bloque par la même occasion l'usage du site controversé Jailbreakme, qui l'exploitait justement pour déplomber l'iPhone.

Peu de temps après la publication de la mise à jour, le hacker à l'origine du site, connu sous le nom de Comex, a mis à disposition le code de Jailbreakme par l'intermédiaire d'un tweet. Des informations qui, si elles tombaient entre de mauvaises mains, pourraient être exploitées à des fins malveillantes sur des machines non mises à jour. Les réactions face à cette publication ne se sont pas fait attendre : parmi elles, on trouve celle de Mikko Hypponen, directeur des recherches chez F-Secure, qui a qualifié le code d'« Impressionnant et dangereux. »

Il est donc conseillé de mettre à jour l'OS de l'iPhone, de l'iPod touch et de l'iPad pour éviter toute intrusion malveillante. Et pour les appareils jailbreakés, le patch de Cydia qui bloque la faille est également de mise.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Cette smart TV 4K Continental 58
Le pack volant de course Logitech G920 + levier Shifter est vraiment pas cher sur Cdiscount
Les prochains écouteurs WF-1000XM4 de Sony se dévoilent en images
Xbox Series X|S : le Dolby Vision HDR se précise, chez les insiders d'abord et demain pour tous
Cette petite souris sans fil Microsoft Wireless Mobile Mouse est à moins de 10€
MSI met le cap sur le ratio 16:10 et annonce de nouveaux appareils gaming et création
Epic Store : The Lion’s Song offert cette semaine, et une surprise prévue pour la semaine prochaine
Les PC portables modulaires et réparables Framework arriveront en Europe d'ici la fin de l'année
Ghostrunner 2 sera exclusif aux consoles nouvelle génération et aux PC
Gigabyte fait un commentaire sur la fabrication chinoise, perd 550 millions et... présente ses excuses
Haut de page