Android : Play Protect veillera à votre sécurité

le 29 août 2017
 0
Afin de limiter les dégâts dus aux applications frauduleuses, Google vient d'annoncer un nouveau dispositif de sécurité nommé Play Protect.

Ce dispositif a pour but de nettoyer le Play Store des malwares, certifier certaines marques de smartphone et retrouver son téléphone en cas de perte, ou l'effacer.

Google analysera l'activité de chaque application, sur chaque appareil Android



Google viendra-t-il un jour à bout des malwares sur Android ? S'il est difficile de répondre dans l'affirmative, l'annonce faite aujourd'hui par le géant informatique est un minimum rassurante. Il s'agit du lancement de Play Protect, une solution de sécurité qui scanne chaque jour les applications du Play Store à la recherche de malwares. Une fois une application frauduleuse détectée, ses agissements sur les smartphones des personnes qui l'ont installée seront limités. De même, Play Protect analysera en temps réel l'activité de chaque application lancée et ce, sur chaque appareil faisant partie du programme Play Protect.

Selon une étude d'eZanga réalisée en juin 2017, 1.300 applications Android renfermaient un malware qui lançait la lecture de vidéos et affichait des publicités en arrière-plan, sans que l'utilisateur ne s'en aperçoive. L'étude a été transmise à Google, qui a mené sa propre enquête. Début août 2017, cette dernière a fait état de 6.000 applications renfermant le même malware (ce chiffre impressionnant a été obtenu par l'analyse pour la même vulnérabilité de l'ensemble des magasins d'applications et pas uniquement le Play Store). Le trafic publicitaire frauduleux dont ce malware est à l'origine rapporterait entre 2 et 10 millions de dollars aux annonceurs quotidiennement.

01F4000008742974-photo-smartphone-android-avec-play-protect.jpg


Un mode « Trouver mon appareil » fait son arrivée sur Android



L'autre volet du programme Play Protect consiste en un « sceau d'approbation » dont Google estampillera désormais chaque appareil provenant d'un fabricant digne de confiance. La liste des fabricants dont les smartphones et tablettes pourront revêtir le logo vert Play Protect est d'ores et déjà disponible sur Android.com. OnePlus, Samsung, Acer, HP, Asus, Huawei, Motorola, Sony, ZTE, Panasonic et Orange en font partie, de même qu'un certain nombre de fabricants chinois de second plan.

Dans le cadre de ce même programme, Google pré-installera ses applications Gmail, Google Chrome, Google Maps, Google Drive et YouTube.

Le dernier volet de Play Protect se matérialise par la création de la fonctionnalité « Trouver mon appareil ». Un utilisateur ayant perdu son smartphone pourra le faire sonner depuis n'importe quel ordinateur ou tablette, en renseignant simplement son identifiant et mot de passe Google. Le smartphone perdu sera alors verrouillé et affichera uniquement un bouton vert permettant d'appeler son propriétaire (si ce dernier dispose d'un autre téléphone bien entendu). Dans le cas où l'appareil serait définitivement perdu, son propriétaire aura le choix d'effacer l'ensemble des données qui y sont contenues.

Voir aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Les iPhone 2020 seraient pourvus de modems 5G provenant de chez Qualcomm... et Samsung
#Rediff | Comparatif 2019 : quelles sont les meilleures enceintes pour PC ?
Le Sri Lanka bloque les principaux réseaux sociaux après la vague d'attentats
GTX 1650 : sortie le 24 avril à partir de 150€
Galaxy Fold : Samsung retarde officiellement la sortie de l'appareil, voici pourquoi
Les moules de l’iPhone XI confirment la présence d’un trio d’APN disposé en triangle
Bose annonce la compatibilité de trois de ses enceintes avec AirPlay 2
Pour le patron de Toyota, aucun constructeur ne rentabilise ses véhicules électriques
Quand le machine learning permet de donner un sérieux coup de jeune à de vieux jeux vidéo
Après le meurtre d'une étudiante, Uber et Lyft renforcent leurs mesures de sécurité
Projet BlackHoles@Home : prêtez la puissance de calcul de votre ordinateur à la science
Dans son rapport 2018, l'ANSSI fait état d'une cybermenace plus forte que jamais en France
Un fossile de bébé Tyrannosaure en vente sur eBay, pour 2,95 millions de dollars
Test AKG Y500 : tout le son AKG dans un casque supra-aural élégant
Pourquoi YouTube a-t-il tant de mal à modérer ses contenus ? La CEO répond à la question
scroll top