Judy : 36,5 millions d’appareils Android infectés

29 mai 2017 à 09h47
0
Google Play Store, qui permet aux utilisateurs de smartphones Android de télécharger leurs applications, a de nouveau été victime d'une campagne de malware. Selon la firme spécialisée dans la sécurité informatique Checkpoint, plusieurs applis ont passé les tests de sécurité de la firme de Mountain View et se sont avérées être infectées. Google a pris des mesures, mais des dizaines de millions d'utilisateurs auraient été infectés.

Checkpoint a appelé ce malware "Judy" du nom du jeu pour mobile Chef Judy infecté. Mais ce qui inquiète est la présence de ces applications sur le Play Store durant plusieurs mois.

36,5 millions d'appareils Android infectés par Judy



Le rapport de Checkpoint, publié sur le blog officiel de l'entreprise le 25 mai 2017, fait état d'un malware présent dans pas moins de 41 applications téléchargeables sur Google Play Store. La grande majorité de ces applications ont été développées par l'entreprise sud-coréenne spécialisée dans les jeux mobiles Enistudio. Le but du malware était néanmoins de nature purement monétaire : Judy créait de faux clics sur les publicités.

Il semblerait en effet qu'aucune donnée personnelle n'ait été compromise dans cette attaque contre le Play Store, ce qui devrait rassurer les victimes. Toutefois, elles sont nombreuses : les deux attaques distinctes par le malware Judy auraient infecté près de 36,5 millions d'appareils. Google a supprimé l'intégralité des applications infectées une fois l'attaque notifiée par Checkpoint.

01F4000008128550-photo-malware.jpg


Un téléchargement du malware en-dehors du Google Play Store



Les pirates à l'origine de l'attaque ont utilisé une technique sournoise pour contourner la sécurité de Google pour les applications : le malware n'était pas directement présent dans la version Google Play Store de l'application. Il semblerait qu'une fois téléchargées, les applications se mettaient à jour par le biais d'un téléchargement externe au Google Play Store. C'est ce téléchargement qui, selon Checkpoint, contenait le malware.

La découverte de Checkpoint a de quoi inquiéter, puisque l'application la plus ancienne présentant ce téléchargement malveillant avait reçu sa dernière mise à jour officielle en avril 2016. Pendant plus d'un an, donc, les téléchargements de cette appli, essentiellement des jeux très simples, a permis d'infecter des smartphones.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top