Google et Samsung s'accorderaient à harmoniser Android sans trop d'apps pré-installées

Google cherche à harmoniser davantage le système Android tout en le simplifiant pour l'utilisateur. A cet effet, la firme californienne négocierait avec son principal partenaire Samsung.

00A0000005525541-photo-android-logo.jpg
Afin de se démarquer au maximum de la concurrence, les constructeurs Android développent généralement leur propre couche logicielle venant se greffer sur le système de Google. L'idée de base est de fidéliser l'utilisateur avec une ergonomie spécifique tout en y greffant une panoplie d'applications tierces. Samsung, notamment, semble aller un peu trop loin selon Google et la firme californienne souhaiterait remettre certaines choses à plat.

A l'occasion du CES, Samsung levait le voile sur ses nouvelles tablettes Galaxy Tab Pro en introduisant une interface utilisateur baptisée Magazine UX et radicalement différente de celle intégrée par défaut au sein d'Android. Dans ses smartphones, Samsung y intègre en outre plusieurs applications qu'il s'agisse Share Music, Share Picture, Share Document, Play Games, Story Album, ChatOn, Air Gesture, Smart Pause, Samsung Hub ou encore Samsung Link.

Selon le magazine Recode, Google tenterait de changer la stratégie de constructeur coréen. Le géant de la recherche souhaiterait voir le retrait de cette interface mais également la mise en avant de ses applications livrées par défaut. Il faut dire que Samsung représenterait plus de 80% du marché Android. Il s'agit donc d'une vitrine particulièrement importante pour la promotion de Google et ses services. En outre, selon un rapport du cabinet ABI Research, 25% des terminaux Android commercialisés au quatrième trimestre 2013 ne disposaient pas de la suite des services Google. Il s'agissait alors de versions non certifiées et sans Google Play.

Les discussions entre ces deux parties interviendraient quelques jours après que ministère coréen des sciences et technologies de l'information a décidé de mettre en place une mesure qui permettra aux Sud-coréens de désinstaller toutes les applications pré-installées sur les smartphones, et jugées inutiles.

Rappelons que Google et Samsung ont déjà renforcé leurs accords en début de semaine en annonçant la signature d'un partenariat de 10 ans pour le partage de leurs propriétés intellectuelles respectives.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Opera revendique 100 millions d'utilisateurs pour son Mobile Store
Geeksphone Revolution : pas de dual boot mais Android ou Firefox OS au choix
Revente de Motorola Mobility : le juste prix pour Google ?
Facebook en 2014 : du mobile, et juste du mobile ?
AMD Mantle : les Catalyst compatibles presque publiés
Facebook confirme sa progression sur les revenus publicitaires issus des mobiles
Antitrust : Google proche d'un règlement avec l'Union Européenne
OneDrive : un nouveau procès en vue pour Microsoft ? (maj)
iOS 7.0.5 : une mise à jour corrective sans effet sur le jailbreak
Infos US de la nuit  : Résultats meilleurs que prévu pour Facebook, le titre gagne plus de 12%
Haut de page