Google et Samsung s'accorderaient à harmoniser Android sans trop d'apps pré-installées

le 30 janvier 2014 à 10h58
0
Google cherche à harmoniser davantage le système Android tout en le simplifiant pour l'utilisateur. A cet effet, la firme californienne négocierait avec son principal partenaire Samsung.

00A0000005525541-photo-android-logo.jpg
Afin de se démarquer au maximum de la concurrence, les constructeurs Android développent généralement leur propre couche logicielle venant se greffer sur le système de Google. L'idée de base est de fidéliser l'utilisateur avec une ergonomie spécifique tout en y greffant une panoplie d'applications tierces. Samsung, notamment, semble aller un peu trop loin selon Google et la firme californienne souhaiterait remettre certaines choses à plat.

A l'occasion du CES, Samsung levait le voile sur ses nouvelles tablettes Galaxy Tab Pro en introduisant une interface utilisateur baptisée Magazine UX et radicalement différente de celle intégrée par défaut au sein d'Android. Dans ses smartphones, Samsung y intègre en outre plusieurs applications qu'il s'agisse Share Music, Share Picture, Share Document, Play Games, Story Album, ChatOn, Air Gesture, Smart Pause, Samsung Hub ou encore Samsung Link.

Selon le magazine Recode, Google tenterait de changer la stratégie de constructeur coréen. Le géant de la recherche souhaiterait voir le retrait de cette interface mais également la mise en avant de ses applications livrées par défaut. Il faut dire que Samsung représenterait plus de 80% du marché Android. Il s'agit donc d'une vitrine particulièrement importante pour la promotion de Google et ses services. En outre, selon un rapport du cabinet ABI Research, 25% des terminaux Android commercialisés au quatrième trimestre 2013 ne disposaient pas de la suite des services Google. Il s'agissait alors de versions non certifiées et sans Google Play.

Les discussions entre ces deux parties interviendraient quelques jours après que ministère coréen des sciences et technologies de l'information a décidé de mettre en place une mesure qui permettra aux Sud-coréens de désinstaller toutes les applications pré-installées sur les smartphones, et jugées inutiles.

Rappelons que Google et Samsung ont déjà renforcé leurs accords en début de semaine en annonçant la signature d'un partenariat de 10 ans pour le partage de leurs propriétés intellectuelles respectives.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Microsoft publie d'excellents résultats trimestriels, encore une fois portés par le cloud
Le design des Google Pixel 3a a fuité et surprise... vous n’allez pas être surpris !
Apple : les claviers de MacBook désormais réparés en une journée ouvrée ?
Une nouvelle version de Snapchat pour Android et plus d'utilisateurs au 1er trimestre 2019
Le OnePlus 7 Pro coûterait 749€ dans sa version 8 Go
Apple AirPods : la 3ème génération serait là d'ici la fin d'année
Sans surprise, le Galaxy Fold obtient un joli 2/10 sur iFixit
Lisbonne accueille l'eCar Show 2019, un salon dédié aux véhicules électriques et hybrides
Minecraft 1.11.0 : la mise à jour
Le sismomètre français d'InSight enregistre des tremblements de terre sur Mars
Google Chrome : comment forcer le dark mode sur Windows 10 ?
Google Assistant supporte enfin l'arabe sur smartphone
Amazon et Casino étendent leur partenariat avec 1 000 Lockers supplémentaires
Kodi 19 : nom de code Matrix
Play Store : une app qui cliquait automatiquement sur la pub a été découverte
scroll top