Projet Svelte : la recette secrète d'Android 4.4 KitKat pour réduire la fragmentation

le 27 novembre 2013 à 16h54
0
Le développeur d'Android à l'origine du projet Butter de Jelly Bean vient de lever le voile sur le projet Svelte, lancé à l'occasion du développement de KitKat. En allégeant l'OS, Google souhaite minimiser sa fragmentation.

00FA000006617512-photo-android-4-3-kitkat-logo.jpg
Si de nombreux terminaux de milieu et d'entrée de gammes n'ont jamais dépassé le stade d'Android Gingerbread (2.3.x), c'est souvent parce que les spécifications du smartphone ne permettent pas de faire tourner convenablement une version plus récente. Un constat qui explique en partie pourquoi l'écosystème Android est, encore aujourd'hui, fragmenté.

Avec Android 4.4 KitKat, Google a cherché des solutions à ce problème, via le mystérieux projet Svelte : Dave Burke, développeur au sein de la plateforme, a expliqué à ReadWrite que le but de la manœuvre a été d'optimiser KitKat pour le rendre utilisable sur des terminaux aux spécifications modestes. Pour ce faire, une équipe de développement s'est fixée pour objectif de faire fonctionner Android 4.4 sur un Nexus 4 modifié pour n'exploiter que 512 Mo de RAM, deux cœurs de son processeur - au lieu des quatre inclus - un CPU underclocké et une définition d'écran de 960 x 540 pixels.

« Un bon nombre d'entre nous s'est mis à utiliser ce téléphone par défaut » explique Dave Burke, qui confesse que l'expérience a été « douloureuse ». Mais, au final, l'équipe a réussi à « réduire l'empreinte du système, réduire l'utilisation de la mémoire par les applications et optimiser la manière dont les applications réagissent lors d'un problème de mémoire ». La mesure de la mémoire utilisée par les applications est également plus facile à mesure pour les développeurs, qui peuvent ainsi optimiser au mieux la manière dont leurs programmes fonctionnent. Si une application utilise trop de mémoire durant un certain laps de temps, le système est notamment capable de la fermer tout seul pour garantir sa stabilité.

Le résultat offre une version d'Android particulièrement optimisée, et les possesseurs d'un terminal mis à jour ne sont pas censés voir de ralentissement en passant de Jelly Bean à KitKat, notamment. Si les smartphones datant de plusieurs années n'y auront clairement pas droit, il est fort probable que des terminaux d'entrée ou de milieu de gammes seront proposés avec Android 4.4 KitKat dans le courant de 2014 grâce à ce petit régime.

Pour aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Android
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Suite aux protestations meurtrières, l’Indonésie ralentit Facebook, Whatsapp et Instagram
Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
Free va supprimer une partie de son offre mobile
Alpha Two : des infos dévoilées sur le taxi volant autonome d'Airbus
Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
Atari : voici le joystick et la manette de la console néo-rétro Atari VCS
HP Omen lance sa gamme de périphériques gaming
Epic Games bloque les comptes d'utilisateurs ayant acheté trop de jeux pendant les soldes
scroll top