Fragmentation d'Android : Google change sa méthode de calcul

Comme tous les mois, Google vient de publier un état des lieux de la fragmentation d'Android : l'entreprise en profite pour introduire un nouveau système de comptage qui change quelque peu la donne.

Jelly Bean sur un quart des terminaux Android, Gingerbread enfin sous la barre des 40% et Ice Cream Sandwich en légère hausse par rapport au mois dernier : les nouveaux chiffres donnés par Google concernant la fragmentation d'Android sont particulièrement chamboulés par rapport aux statistiques dévoilées début mars. L'élément principal à en retenir s'avère être l'explosion de Jelly Bean - Android 4.1 et 4.2 - qui gagne presque 10% en seulement 30 jours, une évolution jamais vue dans cet état des lieux mensuel. De façon générale, toutes les versions d'Android en dessous de 4.0 voient leurs parts de marché baisser.

01F4000005884378-photo-fragmentation-android-avril.jpg

Une situation qui semble faire les affaires de Google, dont le système d'exploitation mobile est depuis longtemps pointé du doigt pour sa trop grande fragmentation. Mais cette évolution subite ne semble pas s'expliquer par une hausse massive des mises à jour de terminaux, ou par l'adoption de smartphones et tablettes récents de la part des mobinautes : pour mieux comprendre, il faut se pencher sur les méthodes de calculs, revues par Google.

En effet, en préambule, Google explique qu'à partir d'avril 2013, « les graphiques seront construits à partir des données récoltées sur les appareils lorsqu'ils se connectent sur Google Play. Avant, les données étaient collectées lorsque les appareils se connectaient aux serveurs de Google. Nous pensons que les nouvelles données sont plus pertinentes pour représenter les utilisateurs engagés dans l'écosystème Android et Google Play. »

La démarche s'explique en partie par le fait que les données proposées par Google sont à destination des développeurs d'applications : de fait, se concentrer sur Google Play s'avère plutôt logique. Néanmoins, certains critiqueront l'écart conséquent entre les chiffres d'avril et ceux de mars, qui a de quoi laisser perplexe quant à la stratégie de Google, qui cherche peut-être à tourner les statistiques en sa faveur. Il faudra probablement attendre quelques mois pour juger de la pertinence de ce nouveau système, alors que la nouvelle version d'Android, prévue en mai, ne devrait pas arranger la situation question fragmentation.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Twitter Cards : le service fait les yeux doux aux applications
Le patron d'OMGPOP quitte Zynga, un an après son rachat
Google préparerait une nouvelle tablette Nexus 7 pour juillet
Free/YouTube : Xavier Niel ne va pas
Alcatel-Lucent lance son offre de SDN avec Nuage Networks
Bon plan : un moniteur 120 Hz 3D Vision à 150 euros
Asus GTX 670 DirectCU Mini : pour monter un mini PC de jeu (màj)
Publicité : YouTube et la Sacem parviennent enfin à un accord
Windows Blue : une mise à jour nommée Windows 8.1
Le smartphone de Facebook et HTC dévoilé avant l'heure ?
Haut de page