🔴 French Days : ventes flash jusqu'à - 50% 🔴 French Days 2022 : ventes flash jusqu'à - 50%

Vers des motos et scooters électriques avec des batteries interchangeables ? C'est ce que souhaitent certaines marques

18 septembre 2022 à 10h00
28
recharges scooter © S-Kfraft.net
© SBMC

Fondé il y a tout juste un an par quatre entreprises, le consortium SBMC, qui a le projet de standardiser les batteries pour les deux roues, en rassemble désormais plus de 21.

Un projet certainement louable et sans doute bénéfique pour les utilisateurs, mais qui risque de marcher sur les plates-bandes d'une entreprise déjà en place.

Pour faciliter la mobilité électrique urbaine

Parmi les freins à l’acquisition d’un véhicule électrique, il y a bien sûr l’autonomie, mais aussi, pour beaucoup de citadins résidant en appartement, l’impossibilité de charger l’engin à leur domicile. Afin de pallier ces deux soucis, quatre sociétés ont formé le Swappable Battery Motorcycle Consortium (SBMC) en septembre 2021 : Honda Motor, KTM F&E, Piaggio Group et Yamaha Motor.

SBMC © SBMC
© SBMC

L'objectif affiché de ce Consortium est de « trouver des solutions aux préoccupations des clients concernant l'avenir de l'électromobilité, telles que l'autonomie, le temps et l'infrastructure de recharge, et les coûts ». Concrètement, il doit aboutir au développement de spécifications techniques communes pour des systèmes de batteries interchangeables à un niveau mondial.

De 4 à 21 membres au bout d’un an

Jusqu’à présent, la proposition s’est limitée à une tentative d’imposer la batterie développée par Honda pour son scooter électrique PCX – sans grand succès. Vous en conviendrez, la viabilité de ce type de regroupement dépend de la force de ses membres mais surtout de leur nombre. Autant dire qu’avec quatre entreprises seulement, la réussite était loin d’être garantie au départ.

Toutefois, ce qui ressemblait à un vœu pieu pourrait finalement se transformer en réalité. En effet, le consortium comprend désormais plus de 21 membres : d’importants fabricants de véhicules électriques mais aussi de batteries.

Voici la liste complète (incluant les deux membres associés AVL et JAMA, d'où les 23 noms) : AVL, Ciklo, FIVE, Forsee Power, Hioki, Honda, Hyba, JAMA, Kawasaki, KTM, KYMCO, Niu, Piaggio, Polaris, Roki, Samsung, Sinbon, Sumitomo Electric, Suzuki, Swobbee, Vitesco, VeNetWork, Yamaha.

SBMC © SBMC
© SBMC

Yan Li, P.-D.G. de NIU, une entreprise qui commercialise des scooters électriques et qui a rejoint le consortium, a déclaré :

« Nous sommes déterminés à améliorer l'accès à la mobilité urbaine électrique par la création de normes communes pour les batteries interchangeables. Nous pensons que cette technologie est essentielle à l'adoption de solutions durables pour les deux roues dans les villes en réduisant les temps de charge, en augmentant l'autonomie des véhicules et en diminuant les coûts pour les utilisateurs finaux. »

Rouler sur les plates-bandes de Gogoro

L’avenir nous dira si le projet de ce consortium aboutit ou non. Reste que leur ambition concernant les batteries interchangeables est, de fait, déjà une réalité dans de nombreux pays d'Asie.

Gogoro © Gogoro
© Gogoro

En effet, la firme taïwanaise Gogoro a fait des batteries interchangeables sa spécialité. Plus d’une douzaine de fabricants de scooters utilisent désormais la plateforme de Gogoro, laquelle doit maintenant s’étendre à d’autres régions du globe.

Ainsi, d’aucuns verront surtout dans le consortium SBMC la tentative de quelques acteurs industriels d'endiguer le phénomène Gogoro.

Sources : Honda, NIU, SBMC

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
28
17
Jolan
J’ai le sentiments que si j’achète un véhicule avec une batterie toute neuve et 0 km, cela me ferait un peu mal au bide de la mettre dans une station d’échange pour en récupérer une qui potentiellement a 3 ans et des milliers de cycle de charges.<br /> J’aurais beau savoir que je la rendrait le soir pour une autre le lendemain, psychologiquement j’aurai du mal.
sebzuki
Ah la la, il va falloir changer de mentalité, sinon on va pas y arriver.<br /> Il faudra petit à petit perdre le notion de propriété sur les moyens de transport.<br /> C’est de toute façon ce qu’il va se produire avec les véhicules autonomes, ça ne servira à rien d’être propriétaire on s’en servira juste de temps en temps <br /> C’est le futur les amis <br /> Dans ce cas de figure, on s’en fiche puisque les batteries tournent régulièrement et tu seras bien content de trouver une batterie sur ton chemin sans être obligé de rentrer charger chez toi !
MattS32
Jolan:<br /> J’ai le sentiments que si j’achète un véhicule avec une batterie toute neuve et 0 km, cela me ferait un peu mal au bide de la mettre dans une station d’échange pour en récupérer une qui potentiellement a 3 ans et des milliers de cycle de charges.<br /> Suffit de se dire que tu n’achètes que le véhicule, pas la batterie, et qu’en plus celle qui est livrée avec ton véhicule neuf n’est pas forcément neuve non plus du coup, et peut-être même déjà plus vieille que celle que tu récupérera à ta prochaine « recharge ».
Trophyman900
Je pense que la batterie serra en location, ou au mois, ou à chaque échange.
Han_Onymous
Ou le véhicule sera vendu sans batterie et l’abonnement aux batteries remplaçables sera inclus (car il faudra bien payer la recharge)
stratos
les batteries seront certainement analysées par la machine et celle on va dire à -80% de capacité seront bloquées et après récupéré par une boite de recyclage ou pour autres choses.<br /> Et même 80% pas gave une fois vite une station et on change en quelques minutes.<br /> En gros ca fait un scooter moins chers, ce qui le rend plus accessible à tous donc accélère la transition, probablement un abonnement aux stations, et une fois la batterie vide on ne jette pas le scooter entier, mais juste la batterie.<br /> la ou un scooter actuel a une batterie spécifique et dans 4-5 ans galère à trouver une batterie de rechange et cher donc les gens vont racheter un scooter plutôt que changer de batterie.<br /> Pour les voitures, c’était étudié, mais vue la taille et masse c’était compliqué
Trophyman900
Renault a l’époque avait étudié une système identique pour les voitures, tu te mettais sur une plate forme et le bloc batteries était échangé par un chargé mais aucun autre constructeur n’a suivit en voulant développer leurs propres systèmes de recharge et on est arrivé a ces différentes prises de recharge, puissance de recharge, etc…<br /> Pour une fois l’Europe a bien fait les choses en standardisant la prise au grand damne de Tesla en Europe.
max6
Personnellement j’y vois surtout des avantages :<br /> Le risque d’en avoir une « vielle » est dans ce cas faible si tous les « loueurs » de batteries utilisant les mêmes ils ne prendront pas le risque de vous voir partir ailleurs et de perdre un client ce que vous pourrez faire facilement.<br /> De plus si vous ne souhaitez pas risquer d’en avoir une « vielle » ou tout bêtement que vous ne voulez pas partager vous pourrez vous permettre d’en avoir une de rechange en charge chez vous facilement puisqu’elles seront toutes identiques.<br /> Quand votre batterie faiblira vous ne serez plus à la merci du fabricant de scooter avec un format propriétaire et vous aurez donc plus de facilitées à la remplacer. En effet il sera plus difficile voire impossible au fabricant de prétendre une obsolescence et de faire disparaître votre batterie si cela devient un standard que tous utilise.<br /> Si toutes les batteries sont identiques il deviendra difficile à un fabriquant de vous la vendre une fortune en prétextant une" fabuleuse" nouvelle invention marketing.<br /> J’ai l’habitude d’entretenir mes véhicules et de m’en servir longtemps (ma honda CX500 roule encore tous les jours depuis 42 ans maintenant) et un des freins que j’ai à l’achat d’un scooter électrique est de voir qu’il n’y a pas deux modèles avec les mêmes batteries et de ne pouvoir en racheter une qu’au bon vouloir de la marque.
_Troll
Pour les scooters electriques, les batteries au plomb sont largement suffisantes. Elles sont pas cher, une autonomie correcte, aux format standard, dure environ trois ans en usage journalier et n’explose pas a ma connaissance. Elles peuvent aussi etre refaite par soi meme ou en magasin. Les batteries au lithium sont plus legere et endurante, mais leur prix est tres eleve, leur duree de vie pas aussi longue qu’on aurait pu le penser et elles ne sont pas standard. A eviter. Les baterries a echanger de cette article, je n’aime pas ce systeme. Je trouve meme cela dangereux.
MattS32
_Troll:<br /> Pour les scooters electriques, les batteries au plomb sont largement suffisantes.<br /> C’est vraiment beaucoup plus lourd, la charge est plus longue (et vu le poids, c’est bien moins pratique de faire un système à batterie interchangeables), l’auto-décharge est importante, la durée de vie est plus courte et c’est bien plus polluant…<br /> En outre, elles n’ouvrent droit à aucune des aides dont bénéficient les scooters électriques.
framug
L’idée était bonne.<br /> Sauf que Renault proposait un abonnement pour ça. (bizness, quand tu nous tiens…).<br /> En plus, il fallait récup la batterie dans des centres ouverts aux heures d’ouverture donc, pas pratique.<br /> Et au final, le coût de l’abonnement était si élevé que ça coûtait moins cher de changer de batterie ou, de véhicule !!!
kervern
tu as pas compris en faite ton véhicule sera surement vendu sans batterie, tu choisiras un abonnement mensuel en plus de chaque changement de batterie…
kervern
il y a une autre boite chinoise BYD je crois qui essaye de relancer le systéme !
kervern
batterie au plomb=production d’hydrogène c’est les seuls qui explose justement sans court circuit, voir les films de sous marin de la second guerre, quand il passait en mode furtif !
Blackalf
sebzuki:<br /> Il faudra petit à petit perdre le notion de propriété sur les moyens de transport.<br /> C’est de toute façon ce qu’il va se produire avec les véhicules autonomes, ça ne servira à rien d’être propriétaire on s’en servira juste de temps en temps <br /> C’est le futur les amis <br /> Même discours que Ford (entre autres) qui préférerait louer ses véhicules plutôt que les vendre…mais les grosses sociétés étant ce qu’elles sont, qui dit que le consommateur serait le gagnant dans l’histoire ? <br /> Je comprend que des français réfléchissent comme ça, il suffit de voir le succès des LOA et LLD chez vous, alors que dans d’autres pays elles n’ont que très peu la faveur des particuliers. Mais comme d’habitude, la France n’est pas le monde et elle ne sera pas déterminante dans l’évolution du marché automobile mondial. ^^
MattS32
Blackalf:<br /> qui dit que le consommateur serait le gagnant dans l’histoire ?<br /> En fait, ça dépend beaucoup du mode de location.<br /> Avec la location « à plein temps », la location est rarement rentable à moyen/long terme par rapport à une acquisition, et ce quelque soit le produit. Typiquement, c’est le cas avec la LOA/LLD, qui fait souvent payer bien plus cher.<br /> Par contre avec la location « partagée », là ça peut être rentable à la fois pour le fournisseur (il gagne plus sur un exemplaire du produit) et pour le client (il paye beaucoup moins, le prix du produit étant partagé avec les autres utilisateurs). C’est plutôt ce type de location qu’évoque sebzuki.<br /> Les avantages de ce type de location sont multiples : outre le coût réduit pour l’utilisateur, le coût environnemental est aussi largement réduit, puisqu’on produit beaucoup moins de biens.<br /> C’est particulièrement rentable quand on a un usage très occasionnel du produit (combien de gens ont chez eux une imprimante qui ne sert qu’une fois par mois ou une visseuse qui sert une fois par an ?). Petit exemple perso : une dizaine de fois par an, je loue un VTTAE pour une demi-journée. Ça me coûte moins de 40€, pour un modèle qui vaut 3200€ dans le commerce. À ce rythme là, il me faudrait facilement 12 ans pour rentabiliser l’achat (en comptant l’entretien et les consommables, mais sans remplacement de la batterie ou casse). Pas convaincu qu’en l’achetant il me durerait aussi longtemps… Le loueur, de son côté, amorti probablement le vélo en 3-4 ans, si ce n’est moins. Au final, on est tous les deux gagnants (à la limite, le constructeur est peut-être perdant parce qu’il vend un peu moins d’exemplaires… mais il n’aurait de toute façon pas vendu un exemplaire à chaque locataire occasionnel).<br /> Pour les voitures, le plus gros frein, c’est le côté contraignant de la location : devoir réserver à l’avance, aller à l’agence de location, avec souvent des plages horaires imposées, souvent pas de location de courte durée (&lt; 1 journée).<br /> L’autopartage vient déjà limiter ces contraintes, avec des voitures stationnées dans les rues, des locations courtes, sans obligation de réserver très à l’avance, des horaires souples (tu peux très bien louer une voiture de 22h à 22h30 par exemple) mais ça n’est adapté qu’aux urbains et à une flotte limitée (pour ne pas monopoliser trop de places de stationnement en centre ville), et il y a en général toujours la contrainte de ramener la voiture à son point de départ, même s’il y a quelques offres des petites voitures avec plus de liberté.<br /> Et les prix sont bien plus faibles en général que la location classique. Par exemple avec le service qu’il y a chez moi, une voiture type Clio ou 208, pour un utilisateur régulier qui paye un abonnement mensuel de 16€, c’est 3€50/h, 27€/jour, 150€/semaine + 49cts/km les 100 premiers km et 25cts/km au delà, carburant compris… si on compare au coût de possession d’une voiture équivalente, y a quand même moyen de louer un paquet d’heures dans le mois avant que ça revienne plus cher que la possession… Et comme le service est présent dans une 20aine de zones géographiques (à l’échelle d’une ville pour les plus petites, d’une région pour les plus grandes), on peut même profiter du service en vacances. Par exemple s’il part en vacances sur la côté méditerranéenne, un abonné Lillois peut prendre le train jusqu’à Marseille et récupérer une voiture là-bas pour le temps de ses vacances, économisant ainsi la fatigue et la durée d’un Lille-Marseille en voiture (et s’il voyage seul ou à deux, il fait aussi des économies au passage, au-delà de 2 c’est plus discutable…).<br /> La voiture autonome lève encore plus de contraintes, puisqu’on peut se faire « livrer » la voiture là où on veut (et donc, ça devient même accessible aux gens à la campagne) et la laisser là où on veut, et ce 24h/24. La seule contrainte qui reste, c’est le fait de devoir anticiper un tout petit peu, le temps qu’une voiture arrive. Pour beaucoup d’usagers, ça pourrait donc remplacer avantageusement la possession d’une voiture.
blueamrtini
Ou comment s’assurer d’une rente pendant la vie du véhicule. Hors de question pour moi de payer pour un service que je peux me rendre moi même.<br /> Après c’est logique vu le succès des arnaques que sont les LDD et LOA
Trophyman900
Le succès des LOA/LLD vient du fait que tu peux avoir une voiture neuve quand pour la même somme payée tous les mois tu n’avait qu’une occasion. Mais en oubliant le principal: à l’issue du contrat tu n’a plus rien sauf si tu reprend un crédit dans le cas de la LOA.<br /> En gros tu te retrouve avec un crédit a vie pour les LLD, et pas loin pour le LOA. Aucun des deux systèmes sont intéressants pour l’utilisateur mais pour le commercial c’est le top vu qu’il touche une prime sur le crédit.<br /> Hé oui dans les deux cas ce n’est qu’un crédit déguisé avec des taux proches de l’usure, les acheteurs pensent faire une bonne affaire mais c’est l’organisme de crédit qui gagne à tous les couts.<br /> Sinon amusez vous a lire le contrat en entier et non d’écouter le commercial et vous verrez que vous êtes enfermés dans une belle arnaque, juste ce que vous payerez si pour un soucis dans votre vie vous devriez rendre le véhicule dans la 1ere année.
Blackalf
Trophyman900:<br /> Le succès des LOA/LLD vient du fait que tu peux avoir une voiture neuve quand pour la même somme payée tous les mois tu n’avait qu’une occasion.<br /> Mais au-delà de ça, il y a aussi une question de mentalité : les LOA et LLD n’ont pas de succès en Belgique, sauf peut-être pour les sociétés. ^^<br /> Les français sont 6 x plus nombreux que les belges, et pourtant on vend non pas comme ce serait logique 6 x moins de véhicules neufs chez nous, mais 4 x moins.<br /> Au-delà des chiffres et des calculs, c’est tout simplement que le belge aime être propriétaire, aussi bien de son véhicule que de son logement, nous ne réfléchissons pas de la même manière.
Trophyman900
Je change de véhicule tous les 10-12 ans en moyenne, j’en suis à mon 3eme véhicule neuf payé comptant, et pour l’instant personne n’a pu me démontré qu’une LLD ou LOA me ferais gagner de l’argent.<br /> J’ai toujours acheté en fonction de mes moyens, au début occasion, maintenant en neuf et je pense avoir assez de recul. Je n’ai jamais cherché a rouler au dessus de mes moyens, ce que permet la LOA/LLD.
Yannk
Ahh la location à vie… Un véritable El Dorado !
ld9474
Ca permet aussi d’acquérir un véhicule avec un crédit moins élevé. Je vais prendre mon exemple. Location d’une Zoe en LOA, un peu moins de 200€ par mois pendant 3 ans. Valeur résiduelle, 10000€. Du coup j’ai la possibilité de prendre un crédit à 200€ par mois pour les 10000€ restants et rester sur des mensualités basses tout en acquérant le véhicule. Le coût du crédit LOA est de mémoire autour de 700€ (je vérifierai). Si vous achetez un véhicule neuf vous aurez un crédit de plus de 200€ c’est certain.<br /> J’ajoute que si vous levez l’option d’achat vous avez le droit de dépasser le kilométrage initialement prévu sans surcoût.<br /> Autre avantage, si la voiture a une côte plus importante que le résiduel vous pouvez la revendre vous même et vous faire un petit apport pour le prochain véhicule.
Palou
ld9474:<br /> Autre avantage, si la voiture a une côte plus importante que le résiduel vous pouvez la revendre vous même et vous faire un petit apport pour le prochain véhicule.<br /> Etonnant, je ne suis pas sûr de ça … bien lire les petites lignes des contrats.<br /> Ne pas oublier pour les LOA que l’apport est conséquent, qu’au bout de 3-4 ans de LOA vous rendez la voiture (si vous ne la gardez pas) et vous n’avez plus de véhicule dès le lendemain. De plus, la moindre rayure ou usure anormale de la carrosserie vous est facturée au tarif fort quand vous la rendez.
ld9474
Je vous confirme que vous pouvez la vendre (en tous cas chez Renault). Effectivement au retour si on ne reprend pas chez le même concessionnaire ca peut faire mal (après y a rayure et rayure…)
MattS32
ld9474:<br /> Ca permet aussi d’acquérir un véhicule avec un crédit moins élevé.<br /> Moins élevé, mais 3 ans de plus… Donc intéressant seulement si même avec la durée maximale du crédit bancaire ça passait pas (et les banques proposent au moins jusqu’à 10 ans pour un crédit auto… est-ce vraiment raisonnable de vouloir aller sur des durées encore plus longues pour une voiture ?). En outre, beaucoup de banques font une distinction voiture neuve/voiture d’occasion sur les crédits auto, et donnent des conditions moins bonnes dans le second cas. Cas qui se présente avec une LOA, qui techniquement au moment de faire le crédit est bien une voiture d’occasion et plus une voiture neuve (dans ma banque, la limite pour considérer que c’est du neuf au niveau du crédit, c’est 2 ans).<br /> Palou:<br /> Etonnant, je ne suis pas sûr de ça … bien lire les petites lignes des contrats.<br /> Ça dépend effectivement du contrat : de base, il n’est pas possible de vendre une voiture qu’on a en LOA, puisque c’est l’organisme de financement qui est légalement propriétaire de la voiture tant qu’on n’a pas exercé l’option d’achat.<br /> Mais certains contrats peuvent prévoir la possibilité de transférer le contrat à un tiers ou de le rompre pour vendre la voiture. Dans le premier cas le racheteur devra payer les loyers restants et, s’il décide de garder la voiture, le montant de l’option d’achat, dans le second cas il paye d’un coup et devient immédiatement propriétaire de la voiture… Mais dans les deux cas il paye tout directement à l’organisme de financement, pas à l’ancien locataire, qui ne peut donc pas gagner de l’argent au passage.<br /> Pour gagner de l’argent, la seule solution possible, c’est d’exercer soi même l’option d’achat, de devenir propriétaire de la voiture (donc obtenir la carte grise avec mention « propriétaire ») puis de revendre. Ce qui occasionne procédure administratives, frais et délais supplémentaires. Et à moins d’avoir un acheteur près à avancer l’argent quasiment sans garantie, il faut pouvoir avancer soi même le montant de l’option d’achat…
_Troll
Les batteries au plomb sont plus lourde que celles au lithium, mais la difference n’est pas aussi importante que vous pourriez le pensez, surtout quand elles sont monte dans un scooter. On ne peut pas porter un scooter, meme sans batterie, c’est trop loud et trop encombrant. Elles sont dix moins moins cheres que les lithium, elles sont reparable par soi meme ou en magasin et facilement remplacable par des neuves du fait de leur faible cout, et surtout elles n’interessent pas trop les voleurs. Le gain de poids et de puissance des lithium n’est pas rentable a cause de leur prix. Il y a des pays ou les gens utilisent des deux roues electriques depuis plus de 20 ans et meme aujourd’hui ils n’ont pas remplacer leur batterie par des lithium pour raison de prix. Les lithium c’est bien pour des motos sportives cross et route. Les aides financiere en France, c’est un systeme pour donner de l’argent a certain acteurs economiaues. Un tres bon scooter electrique est un produit pas cher du tout.
blueamrtini
Vous oubliez le fait qu’une batterie plomb nécessite plus d’énergie que celle stockée quand elle est rechargée, qu’elle nécessite de l’entretien pour les fortes puissances, et enfin les batteries lithium donnent quasi la même puissance quelque soit leur niveau de charge, ce qui n’est pas le cas d’une batterie plomb.
philouze
Le cas Scooter/moto urbaine (j’insiste là dessus car on va s’acheminer très vite vers des motos routières qui auront la même logique de non-swappable que les voitures) - se prête super bien au swap :<br /> c’est la masse et le volume « portable par un humain standard » qui détermine ce qu’on appelle le form-factor, c’est à dire l’enveloppe encombrement/ poids / type de design (poignée etc). Et de toute façon on doit pouvoir au moins charger à domicile en emmenant la batterie dans son appartement.<br /> conclusion c’est boiboite de 9kg max, 6kg si possible, avec poignée et rien d’autres.<br /> Dans ce contexte la seule limite c’est l’évolution des chimies, mais l’autonomie est déjà satisfaisante en urbain pour le public ciblé - et c’est au consortium de faire évoluer son standard.<br /> Enfin coté stock de batteries « gachées » par la mise en rack, les unités stockées ne font que quelques kilos, un rack plein n’atteint même pas la masse de batterie d’une seule unité automobile.<br /> En moto de longue autonomie ou en automobile, faire du multi-marques, multi-standard, multi-châssis, multi-formats de voiture en pleine évolution des voltages et des chimies serait extrêmement problématique, couterait une fortune en déploiement, et stockerait des quantités considérables de batteries dormantes en plus.<br /> Et oui, quand vous stockez en rack votre batterie de stock vous montez chez vous, vous dormez, et le lendemain vous en reprenez une chargée.<br /> en voiture vous laissez la vide sur place (au milieu de 12 à 24 autres vides pour Nio par exemple), et vous repartez jusque chez vous avec une pleine. Valable pour les millions d’autres automobilistes.
ld9474
MattS32:<br /> Donc intéressant seulement si même avec la durée maximale du crédit bancaire ça passait pas<br /> Ou tout simplement qu’on a pas les moyens d’avoir un crédit plus important. Ca permet à des personnes un peu moins bien fournie au niveau du portefeuille d’acquérir un véhicule neuf. Après ca coute plus cher à l’arrivée c’est normal.<br /> MattS32:<br /> Pour gagner de l’argent, la seule solution possible, c’est d’exercer soi même l’option d’achat, de devenir propriétaire de la voiture (donc obtenir la carte grise avec mention « propriétaire ») puis de revendre<br /> Non ! Je vous confirme que la Diac fourni un certificat de cession avant même d’avoir payé le résiduel ! Faut juste le demander. Ensuite vous vendez le véhicule et vous payez à l’organisme. Par ailleur la Diac n’est pas seule propriétaire de la voiture. C’est une mention un peu spéciale sur la carte grise. je ne sais plus comment ca s’appelle mais en gros on est co-propriétaire.
sebzuki
Y a qu’a voir le temps qu’il nous a fallu pour passer aux boites auto !!<br /> Truc de fou alors que c’est mieux pour la conso, et tellement plus confortable…<br /> Sur 99% des voitures un boite manuelle c’est juste un non sens !<br /> Et tout ça à cause du prix plus cher à l’achat ! WTF !
MattS32
Pour la conso, certaines boîtes robotisées récentes (qui ne sont pas à proprement parler des boîtes auto, mais des boîtes manuelles pilotées par un ordinateur) consomment effectivement moins que les boîtes manuelles. Mais les vraies boîtes auto hydrauliques généralement souvent plus que les manuelles (rendement de la transmission inférieure, surtout s’il n’y a pas de système de verrouillage sur le convertisseur de couple, souvent aussi moins de rapports, ce qui force à exploiter le moteur sur une plage plus large, avec des variations de rendement plus grandes…).<br /> Mais même sur les boîtes récentes, les gains de consos sont loin d’être une généralité…<br /> Petits exemples sur des modèles d’aujourd’hui :<br /> Peugeot 2008 GT PureTech 130 : 5.6 en BVM6, 5.9 en EAT8<br /> Renault Mégane TCe 140 : 5.7-6.0 en BVM6, 5.9-6.1 en EDC7<br /> Golf 1.0 TSI : 5.4 en BVM6, 5.2 en DSG7<br /> Ford Focus 1.0 Flexifuel 125 : 7.5 en BVM6, 7.8 en Powershift 6<br /> Ça n’en fait qu’une sur les quatre qui consomme moins en « boîte auto » (en fait, toutes des boîtes robotisées à double embrayage) qu’en manuelle.
Palou
et jusqu’à il n’y a pas si longtemps que ça, les boites auto étaient surtaxées au niveau des cartes grises
Blackalf
sebzuki:<br /> Y a qu’a voir le temps qu’il nous a fallu pour passer aux boites auto !!<br /> Truc de fou alors que c’est mieux pour la conso, et tellement plus confortable…<br /> Sur 99% des voitures un boite manuelle c’est juste un non sens !<br /> Et tout ça à cause du prix plus cher à l’achat ! WTF !<br /> C’est clair, j’ai vu beaucoup de gens payer plus cher sans sourciller pour une finition supérieure parce qu’ils voulaient certaines assistances, mais rechigner face au coût d’une bva qui apporte pourtant un important élément de confort de conduite, particulièrement pour un citadin. ^^<br /> Mais ça commence à rentrer doucement dans les esprits, la part de marché de bva dans les ventes augmente chaque année, aussi bien en France qu’en Belgique.<br /> @MattS32 ces différences de consos sont infimes par rapport à l’agrément de conduite d’une bva, surtout lorsqu’on fait beaucoup de ville, et même de nationales. <br /> Sinon, la EAT8 de Peugeot n’est pas une boîte DCT (dual clutch transmission), c’est une bva à convertisseur de couple hydraulique d’origine japonaise (Aisin). ^^<br /> La EDC chez Renault et la Powershift chez Ford proviennent toutes deux du même fabricant, Getrag. La DSG chez VW est une Borg-Warner.<br /> Perso, ma Mazda 2 a une bva6 à convertisseur de couple avec verrouillage à partir de 7 km/h (5 mph à l’origine de la conception), conçue et fabriquée par Mazda et non sous-traitée comme le font les autres constructeurs*. Peut-être qu’elle consomme un peu plus qu’une bvm5 ou 6, mais son confort et son agrément sont bien supérieurs, sauf bien entendu pour ceux qui veulent une bvm pour se prendre pour des pilotes.<br /> On a dit beaucoup de bêtises sur les bva récentes, bêtises provenant généralement de personnes qui n’en ont jamais essayé et qui croient qu’elles sont toujours identiques à celles d’il y a 20 ans, mais la vérité est qu’elles permettent de faire tout ce que l’on fait avec une bvm, avec en plus le mode full automatique. Et l’inverse n’est pas vrai.<br /> « souvent aussi moins de rapports »<br /> La plupart des bva modernes, quelles soient DCT ou à convertisseur de couple, ont 6 rapports et plus, les bvm sont limitées à 6.<br /> Résumé<br /> si ça t’intéresse, voir Skyactiv-Drive<br /> Le Skyactiv, c'est quoi au juste? - Guide Auto :<br />
sebzuki
Eh oui la différence ne se fait pas sur la boite elle même mais la façon de conduite induite !<br /> Les rapports passent toujours au bon régime, c’est ça qui fait gagner du carburant et ça limite les envies de pousser un rapport en jacko style…<br /> Pas besoin d’une étude pour savoir ça
Blackalf
sebzuki:<br /> Eh oui la différence ne se fait pas sur la boite elle même mais la façon de conduite induite !<br /> C’est clair, lorsqu’on conduit avec une bva, on roule plus cool et plus détendu, et on a même plus tendance à respecter les limitations. Sans même parler de la progression dans les files, il suffit de lâcher les freins et la voiture avance toute seule. ^^<br /> Avant la Mazda 2, j’avais une Toyota Yaris II qui avait une boîte robotisée à simple embrayage. Le mode automatique n’étant pas très agréable ni bien réactif, je conduisais souvent en mode manuel en passant les rapport moi-même, et je voyais bien la surconsommation par rapport au mode auto.<br /> Sur la Mazda, la bva fait si bien son boulot que je n’utilise quasiment jamais le mode manuel, et pourtant j’ai même les palettes au volant et un mode Sport disponible.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Belle promo sur cette TV OLED LG 65'' pour les French Days Darty
French Days Cdiscount : la Galaxy Tab S7 de Samsung est à prix cassé
Bitdefender Total Security, l'une des références mondiales du marché des antivirus, est disponible à -60%
TOP des promos French Days à saisir chez Cdiscount
Plongez encore plus dans la course avec le volant Thrustmaster grâce aux French Days
Ce coffret accessoires pour le Z Fold 3 voit son prix chuter de 70€ pour les French Days !
Top 5 des applications à installer sur son smartphone ce week-end
A l'occasion du mondial de football, changez de TV pendant les French Days
GeForce RTX 4090 : il n'y aurait pas comme un problème avec le connecteur 12VHPWR ?
French Days : plus de 40€ de remise sur le clavier Logitech pour iPad !
Haut de page