Yamaha dévoile EMF, un scooter électrique futuriste à batterie interchangeable signée Gogoro

20 janvier 2022 à 10h05
10
Yamaha EMF Gogoro © © Yamaha
© Yamaha / Gogoro

Voilà une alliance venue tout droit de Taïwan qui va faire des émules sur l'île. En effet, Yamaha et Gogoro ont annoncé travailler main dans la main dans la conception du scooter électrique EMF reposant sur une batterie interchangeable.

Un scooter électrique qui ne devrait en revanche pas inonder le marché européen de sitôt, même si cette combinaison alliant scooter électrique et batterie interchangeable en milieu urbain a un large potentiel.

L'EMF, le nouveau scooter électrique de Yamaha au design particulièrement moderne

La collaboration annoncée entre Yamaha et Gogoro n'est pas la première du genre. En effet, dès 2019, les deux firmes ont travaillé ensemble autour d'un autre modèle de scooter électrique, l'EC-05. Ce dernier possède lui aussi une batterie interchangeable, délivrant environ 110 km d'autonomie entre deux charges et un moteur d'une puissance de 6,4 kW. Faut-il en attendre autant du petit nouveau, l'EMF ?

Pour l'heure, peu de détails techniques le concernant sont connus. Pour ce qui est de la motorisation de l'EMF, celle-ci devrait être proche de l'EC-05, avec 7,6 KW de puissance, selon les données transmises par Yamaha. Plus encore, l'EMF doit embarquer un système de freinage CBS (Combined Brake System), très courant sur les scooters, le tout avec des freins à disque hydraulique idéaux pour le faire freiner efficacement.

Ce qui est particulièrement innovant dans le cas de l'EMF, c'est bien son allure futuriste. Dans une robe aussi noire que la nuit, aux formes particulières cubiques, les différents éléments de ce scooter donnent l'impression qu'il sort tout droit d'un film futuriste. Une dimension moderne cassant les lignes traditionnelles des scooters Yamaha qui pourrait bien séduire.

Un système de batterie interchangeable très efficace made in Gogoro

Autre atout très pratique, notamment à Taïwan où l'EMF doit être prochainement lancé, c'est la possibilité d'interchanger sa batterie grâce à un système innovant mis au point par Gogoro. En effet, la firme taïwanaise a eu l'idée de proposer des stations permettant d'accueillir les batteries vides de sa marque et de recevoir en échange une batterie pleine.

Une mesure tellement simple que, selon Electrek, 98 % des scooters électriques en circulation à Taïwan sont équipés de batteries interchangeables Gogoro. Et ce système est particulièrement bien implanté sur l'île. En effet, à la fin de l'année 2021, il a été dénombré presque autant de « GoStations » (2 215) que de stations-service (2 487). Yamaha bénéficie ainsi d'un système déjà en place, largement employé et ayant fait ses preuves.

Source : Yamaha

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
10
Kratof_Muller
Go Goro - Fatality…
dede63
C’est tonnerre mécanique, ya même le bouton pour la super-vitesse.<br /> Manque juste le propulseur pour sauté par dessus les obstacles.
SlashDot2k19
Pour une fois qu’il y a un système pratique sur les VE, « ça n’ira pas en Europe de sitôt » alors qu’on nous les brises avec les VE…
TAURUS31
Idée simple et plus rapide surement que d’attendre de faire une charge…il faudrait trouver le moyen de l’extrapoler aux voitures…
melcky
… si les VE ne vous plaisent pas, continuez de cramer du fossile tant qu’il y en a d’accessible. Ensuite il faudra investir dans de bonnes baskets.
melcky
Cela existe deja, mais cela a aussi énormément d’inconvénients.<br /> Cout des véhicules plus importants<br /> Manutention lourde, couteuse, et nécessitant une standardisation des batteries des véhicules (peu réaliste).<br /> En attendant d’hypothétiques solution magiques, il vas falloir accepter que le futur sera fait de nouvelles contraintes.
lapo
Ce principe existe déjà à paris avec Zeway<br /> Qui a copié qui ? Sans doute le français
Guillaume1972
C’est bien d’investir dans de bonnes baskets et de prendre les transports en commun, les baskets, ça fait du bien à soi-même mais également à la planète quand aux transports en commun…Après l’intérêt d’avoir un véhicule individuel (que ce soit un VE ou non) lorsque l’on est quasiment tout le temps en milieu urbain. Personnellement, je trouve qu’il y a plus de contraintes que d’avantage et ça m’étonnerait que ça s’arrange de sitôt.La mobilité telle que nous la connaissons au siècle dernier est en mutation. Au début de l’automobile, en posséder une est un symbole de liberté alors qu’à présent… Je sais qu’en tenant de tels propos, je ne vais pas me faire que des amis mais je m’en vobtregout parce que je ne lis pas les commentaires (liés à mes publications, c’est une certaine idée de la liberté d’expression), ce qui me permet de pouvoir m’exprimer en ne me souciant nullement de ce chacun pourra en penser
Ogral
Gros problème de l’interchangeable : des blocs de batteries plus petits et plus nombreux pour faciliter les changements. Donc la part de matériaux «&nbsp;inutiles&nbsp;» (parois, poignées, connecteurs…) augmente au détriment de la part d’éléments chimiques et donc de la capacité énergétique embarquée.<br /> Certes compensée par des changements de batteries plus simples et plus rapides qu’une recharge (mais aussi plus fréquents).
Khamu31
Ca marche super bien et tres pratique en ville, car meme si il y a autant de goStation que de station, la repartition n est pas aussi homogene, impossible de faire Yilan-Taipei sans tomber en panne …
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Un chercheur en cybersécurité montre comment pirater une Tesla via une faille Bluetooth
Renault Scénic Vision : le Scénic renaît
Pénurie de composants : jusqu'à deux ans d'attente pour recevoir sa Tesla Model X
La Poste accélère sur l'électrique, même chez ses prestataires privés
On connaît la date de la seconde édition de l'événement Tesla AI Day !
Renault va mettre un navigateur dans sa Mégane E-Tech, mais pas celui que vous pensez
Tesla règne toujours en maître sur l’électrique aux États-Unis
Aux États-Unis, les Superchargeurs Tesla se font régulièrement vandaliser (et personne ne comprend pourquoi)
Renault veut monter un pôle consacré à l'électrique en France
La Cadillac Lyriq dévoile ses premières spécifications... et son prix
Haut de page