Droit à l'oubli : Microsoft commence à traiter les requêtes au sein de Bing

28 novembre 2014 à 12h08
0
Microsoft a commencé à procéder à l'analyse des requêtes relatives à son formulaire de droit à l'oubli. La société a notamment refusé quelques demandes détectées cette semaine.

La société ReputationVIP, proposant plusieurs outils permettant aux particuliers et aux entreprises de maitriser leur réputation sur Internet, édite entre autres l'outil Forgetme.com. Ce dernier se présente sous la forme d'une interface pour saisir ses demandes de droit à l'oubli des moteurs de recherche. Quelques premiers chiffres ont été partagés concernant le moteur Microsoft Bing.

Au mois de mai, la Cour de Justice de l'Union Européenne avait mis en place une nouvelle procédure obligeant les moteurs de recherche à mettre à disposition un formulaire permettant à chacun de demander facilement la désindexation de certaines pages portant à leur atteinte.

01F4000007782275-photo-bing-via-forgetme.jpg


Au mois de juin, Microsoft préparait son formulaire pour Bing, lequel fut publié pour les internautes européens le mois suivant. Si Bing n'affiche une part de marché que d'à peine 3% sur le Vieux Continent, ReputationVIP explique que « Bing représente 22% des demandes envoyées via Forget.me depuis le 23 juillet, 78% des demandes étant destinées à Google. ».

55% des requêtes reçues par Microsoft concerneraient une atteinte à la vie privée, cela représenterait 64% des demandes d'URL à effacer au sein de Forgetme.com. Parmi les autres raisons mentionnées par les internautes notons : atteinte à l'image, atteinte à la réputation, procédure pénale, usurpation d'identité, atteinte à la présomption d'innocence, ou homonymie. Au total, Forgetme.com a reçu 3263 URL concernant le moteur de Microsoft.

ReputationVIP explique n'avoir découvert que deux types de refus : soit parce que la demande n'est pas justifiée (2 cas concernant Bing) ou parce qu'il s'agit d'une publication effectuée sur un réseau social (77 refus de la part de Microsoft). Dans ce dernier cas, Microsoft propose une procédure aidant l'internaute à dé-publier un message sur un réseau communautaire.

  • Pour accéder directement au formulaire de Bing, rendez-vous sur cette page.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
Faut-il taxer les satellites pour réduire les débris spatiaux ?

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top