Droit à l'oubli : Microsoft commence à traiter les requêtes au sein de Bing

28 novembre 2014 à 12h08
0
Microsoft a commencé à procéder à l'analyse des requêtes relatives à son formulaire de droit à l'oubli. La société a notamment refusé quelques demandes détectées cette semaine.

La société ReputationVIP, proposant plusieurs outils permettant aux particuliers et aux entreprises de maitriser leur réputation sur Internet, édite entre autres l'outil Forgetme.com. Ce dernier se présente sous la forme d'une interface pour saisir ses demandes de droit à l'oubli des moteurs de recherche. Quelques premiers chiffres ont été partagés concernant le moteur Microsoft Bing.

Au mois de mai, la Cour de Justice de l'Union Européenne avait mis en place une nouvelle procédure obligeant les moteurs de recherche à mettre à disposition un formulaire permettant à chacun de demander facilement la désindexation de certaines pages portant à leur atteinte.

01F4000007782275-photo-bing-via-forgetme.jpg


Au mois de juin, Microsoft préparait son formulaire pour Bing, lequel fut publié pour les internautes européens le mois suivant. Si Bing n'affiche une part de marché que d'à peine 3% sur le Vieux Continent, ReputationVIP explique que « Bing représente 22% des demandes envoyées via Forget.me depuis le 23 juillet, 78% des demandes étant destinées à Google. ».

55% des requêtes reçues par Microsoft concerneraient une atteinte à la vie privée, cela représenterait 64% des demandes d'URL à effacer au sein de Forgetme.com. Parmi les autres raisons mentionnées par les internautes notons : atteinte à l'image, atteinte à la réputation, procédure pénale, usurpation d'identité, atteinte à la présomption d'innocence, ou homonymie. Au total, Forgetme.com a reçu 3263 URL concernant le moteur de Microsoft.

ReputationVIP explique n'avoir découvert que deux types de refus : soit parce que la demande n'est pas justifiée (2 cas concernant Bing) ou parce qu'il s'agit d'une publication effectuée sur un réseau social (77 refus de la part de Microsoft). Dans ce dernier cas, Microsoft propose une procédure aidant l'internaute à dé-publier un message sur un réseau communautaire.

  • Pour accéder directement au formulaire de Bing, rendez-vous sur cette page.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Brave bloque déjà FLoC, le descendant des cookies tiers de Google
Comment choisir votre téléviseur ? Tous nos conseils pour faire le bon choix
Qu'est ce que le réseau Tor ? Est-il infaillible ?
Xbox : Fable, Everwild et Perfect Dark pourraient ne sortir que sur la prochaine génération
Test Odroid Go Super avec Recalbox : une solution portable idéale pour le rétrogaming
Hans Zimmer compose ... des sonneries pour Oppo
Cerise, la première collision accidentelle en orbite
Windows 10X veut-il remplacer Windows 10 ?
Le Palais Idéal du facteur Cheval débarque dans Google Arts & Culture
Bon plan :  le casque audio sans fil Life Q30 Anker est en promotion chez Amazon
Haut de page