Droit à l'oubli : Microsoft commence à traiter les requêtes au sein de Bing

28 novembre 2014 à 12h08
0
Microsoft a commencé à procéder à l'analyse des requêtes relatives à son formulaire de droit à l'oubli. La société a notamment refusé quelques demandes détectées cette semaine.

La société ReputationVIP, proposant plusieurs outils permettant aux particuliers et aux entreprises de maitriser leur réputation sur Internet, édite entre autres l'outil Forgetme.com. Ce dernier se présente sous la forme d'une interface pour saisir ses demandes de droit à l'oubli des moteurs de recherche. Quelques premiers chiffres ont été partagés concernant le moteur Microsoft Bing.

Au mois de mai, la Cour de Justice de l'Union Européenne avait mis en place une nouvelle procédure obligeant les moteurs de recherche à mettre à disposition un formulaire permettant à chacun de demander facilement la désindexation de certaines pages portant à leur atteinte.

01F4000007782275-photo-bing-via-forgetme.jpg


Au mois de juin, Microsoft préparait son formulaire pour Bing, lequel fut publié pour les internautes européens le mois suivant. Si Bing n'affiche une part de marché que d'à peine 3% sur le Vieux Continent, ReputationVIP explique que « Bing représente 22% des demandes envoyées via Forget.me depuis le 23 juillet, 78% des demandes étant destinées à Google. ».

55% des requêtes reçues par Microsoft concerneraient une atteinte à la vie privée, cela représenterait 64% des demandes d'URL à effacer au sein de Forgetme.com. Parmi les autres raisons mentionnées par les internautes notons : atteinte à l'image, atteinte à la réputation, procédure pénale, usurpation d'identité, atteinte à la présomption d'innocence, ou homonymie. Au total, Forgetme.com a reçu 3263 URL concernant le moteur de Microsoft.

ReputationVIP explique n'avoir découvert que deux types de refus : soit parce que la demande n'est pas justifiée (2 cas concernant Bing) ou parce qu'il s'agit d'une publication effectuée sur un réseau social (77 refus de la part de Microsoft). Dans ce dernier cas, Microsoft propose une procédure aidant l'internaute à dé-publier un message sur un réseau communautaire.

  • Pour accéder directement au formulaire de Bing, rendez-vous sur cette page.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top