L'iPhone et Apple trustent le classement des recherches de Bing et Yahoo en 2011

Par
Le 30 novembre 2011
 0
Microsoft et Yahoo ont successivement publié leurs classements respectifs des recherches les plus populaires pour l'année 2011. Celles-ci témoignent des préoccupations de millions d'internautes en France et dans le monde entier, et permettent à elles seules de résumer les faits marquants de l'année.

00a0000003268648-photo-logo-bing.jpg
00a0000001459962-photo-logo-yahoo-purple.jpg

Pour Microsoft, qui a publié hier le classement des recherches effectuées sur Bing à l'échelle mondiale, l'année fut contrastée avec musique et célébrités d'une part, crise et tragédies humaines d'autre part. Si la firme de Redmond ne publie aucun classement général, celui de Yahoo France et ceux par catégories confirment ces grandes tendances, bien que les recherches soient différentes.

000000f004788204-photo-classement-recherches-g-n-ral-yahoo-2011.jpg

Dans la catégorie de l'électronique grand public et du high-tech, bon nombre de mots-clés sont communs aux deux concurrents, bien qu'ils ne soient pas dans le même ordre :
  • Les produits d'Apple, iPhone en tête, figurent ainsi en bonne place sur Bing comme chez Yahoo. Nombreux sont ceux qui attendaient un iPhone 5 et non un 4S.
  • Les consoles de jeu, en particulier la Xbox et la PlayStation, sont également bien représentées.
  • Les téléphones mobiles de toutes marques semblent être une préoccupation des français utilisant Yahoo, y compris les BlackBerry et les Nokia en dépit de leur apparente baisse de notoriété,
  • alors que pour Bing, probablement tiré par l'importante part d'américains l'utilisant, ce sont plutôt les lecteurs de livres électroniques (Kindle et Nook).

000000f004788198-photo-classement-recherches-high-tech-yahoo-2011.jpg
000000f004788164-photo-classement-recherches-high-tech-bing-2011.jpg

Terminons avec un bref détour par la catégorie des célébrités, trustée par la gent féminine chez Bing comme chez Yahoo. Il n'y a guère que Justin Bieber, le chanteur aux 15 millions d'abonnés sur Twitter, pour venir troubler cet état de fait à l'échelle mondiale.

Notons enfin que Bing et Yahoo se partagent moins de 5 % du marché des moteurs de recherche et que le classement des recherches est par conséquent moins représentatif qu'avec Google, d'ailleurs accusé d'abus de position dominante, dont on attend le palmarès ces prochains jours.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top