CES 2014 : Razer Nabu entre montre connectée et bracelet intelligent

07 janvier 2014 à 17h20
0
En direct de Las Vegas. Razer plus connu pour ses périphériques gaming, présente le Razer Nabu, un bracelet connecté. S'attaquant à un nouveau marché, la marque vise à proposer un compromis entre montre connectée et bracelet de « mesure de soi ».

Le Razer Nabu est un bracelet connecté utilisant la technologie Bluetooth LE 4.0 et fonctionnant avec iOS et Android (Windows Phone ne sera pas supporté au lancement). Il dispose sur sa partie supérieure d'un écran OLED de 32x32 pixels et sur la partie inférieure d'un écran OLED plus grand de 128x32 pixels. L'idée étant d'avoir des notifications visuelles en cas d'appel ou de SMS par exemple, tout en gardant celles ci confidentielles, contrairement à une montre connectée, puisqu'il faut retourner son poignet pour en prendre connaissance. Une idée intéressante qui a tout de même un inconvénient : le grand écran situé sous le poignet risque d'être sujet aux rayures, griffures et autres avaries de ce genre. Un autre point également : le Nabu n'est disponible qu'en une seule taille de bracelet.

01E0000007010620-photo-razer-nabu-1.jpg


Annoncé comme résistant aux éclaboussures, le bracelet Razer Nabu se charge en micro-USB et offre une autonome de 7 à 10 jours en une seule charge. Un autre avantage selon Razer face aux montres connectées que l'on doit charger tous les jours. Parmi ses fonctionnalités, le bracelet diffuse toutes les notifications des systèmes iOS et Android sans besoin de développement spécifique. Toutefois, les développeurs peuvent utiliser un SDK ouvert pour ajouter des fonctions plus pointues à l'heure app. Et ici Razer, s'il évoque dans les coulisses des concepts intéressants pour les applications sociales les plus connues, se garde bien de les communiquer publiquement pour le moment, aucun partenariat n'étant officiellement signé avec les grands noms du secteur.

Razer a bien sûr doté le Nabu de fonctionnalités de quantified self comme le distance parcourue, le nombre de pas, les mesures de sommeil, ou encore la géolocalisation qui s'active selon un mode d'opt-in. La marque évoque un lancement dans le courant du premier semestre 2014 à un prix avoisinant la centaine d'euros pour les particuliers. Les développeurs pourront quant à eux commander le bracelet pour un prix de 49$.

017C000007010622-photo-razer-nabu-2.jpg


Quant aux gamers, cible traditionnelle de Razer, rien ne dit qu'ils se retrouveront dans ce produit qui ne proposera au lancement (visiblement ?) qu'une intégration de Razer Comms. La marque nous assure par ailleurs que le Nabu est le fruit d'une R&D de plus de trois années et qu'elle entend bien poursuivre ses efforts et développements autour des wearables pour en faire dans son catalogue une catégorie de produits à part entière sur le long terme.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Huawei va implanter une usine en France
Tesla Roadrunner : un projet de batterie électrique qui augmente l'autonomie tout en faisant baisser les prix ?
Aux États-Unis, l'éolien dépasse l'hydroélectrique pour la première fois
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Ami : le quadricycle électrique sans permis de Citroën, à partir de 19,99 euros/mois !
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer
Apple supprime l'application iOS de Shadow pour violation des règles de l'App Store

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top