CES 2014 : Razer Nabu entre montre connectée et bracelet intelligent

07 janvier 2014 à 17h20
0
En direct de Las Vegas. Razer plus connu pour ses périphériques gaming, présente le Razer Nabu, un bracelet connecté. S'attaquant à un nouveau marché, la marque vise à proposer un compromis entre montre connectée et bracelet de « mesure de soi ».

Le Razer Nabu est un bracelet connecté utilisant la technologie Bluetooth LE 4.0 et fonctionnant avec iOS et Android (Windows Phone ne sera pas supporté au lancement). Il dispose sur sa partie supérieure d'un écran OLED de 32x32 pixels et sur la partie inférieure d'un écran OLED plus grand de 128x32 pixels. L'idée étant d'avoir des notifications visuelles en cas d'appel ou de SMS par exemple, tout en gardant celles ci confidentielles, contrairement à une montre connectée, puisqu'il faut retourner son poignet pour en prendre connaissance. Une idée intéressante qui a tout de même un inconvénient : le grand écran situé sous le poignet risque d'être sujet aux rayures, griffures et autres avaries de ce genre. Un autre point également : le Nabu n'est disponible qu'en une seule taille de bracelet.

01E0000007010620-photo-razer-nabu-1.jpg


Annoncé comme résistant aux éclaboussures, le bracelet Razer Nabu se charge en micro-USB et offre une autonome de 7 à 10 jours en une seule charge. Un autre avantage selon Razer face aux montres connectées que l'on doit charger tous les jours. Parmi ses fonctionnalités, le bracelet diffuse toutes les notifications des systèmes iOS et Android sans besoin de développement spécifique. Toutefois, les développeurs peuvent utiliser un SDK ouvert pour ajouter des fonctions plus pointues à l'heure app. Et ici Razer, s'il évoque dans les coulisses des concepts intéressants pour les applications sociales les plus connues, se garde bien de les communiquer publiquement pour le moment, aucun partenariat n'étant officiellement signé avec les grands noms du secteur.

Razer a bien sûr doté le Nabu de fonctionnalités de quantified self comme le distance parcourue, le nombre de pas, les mesures de sommeil, ou encore la géolocalisation qui s'active selon un mode d'opt-in. La marque évoque un lancement dans le courant du premier semestre 2014 à un prix avoisinant la centaine d'euros pour les particuliers. Les développeurs pourront quant à eux commander le bracelet pour un prix de 49$.

017C000007010622-photo-razer-nabu-2.jpg


Quant aux gamers, cible traditionnelle de Razer, rien ne dit qu'ils se retrouveront dans ce produit qui ne proposera au lancement (visiblement ?) qu'une intégration de Razer Comms. La marque nous assure par ailleurs que le Nabu est le fruit d'une R&D de plus de trois années et qu'elle entend bien poursuivre ses efforts et développements autour des wearables pour en faire dans son catalogue une catégorie de produits à part entière sur le long terme.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
Crysis Remastered revient en vidéo et annonce déjà son report

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top