FES Watch, la montre à encre électronique de Sony, disponible au Japon

18 novembre 2015 à 15h48
0
Financée par le biais d'une campagne de financement participatif, la FES Watch, montre utilisant l'encre électronique de Sony, fait son entrée sur le marché japonais.

Crowdfundée par l'intermédiaire du site First Flight, dédié au financement participatif et pilotée par Sony, la montre FES Watch est l'un des premiers projets ayant retenu l'attention de la firme nippone, qui a amorcé le projet l'année dernière.

Dotée d'un écran à encre électronique, cette montre affiche des informations minimalistes et fonctionne à l'aide d'une pile bouton qui lui confère une autonomie de 2 ans. Très légère (43 grammes seulement) elle présente la particularité d'embarquer un écran e-ink qui recouvre, outre le sommet de la montre, la totalité de son bracelet. Le porteur peut donc configurer le look de sa montre comme il le souhaite, mais doit, dans tous les cas, se contenter de noir et blanc.

0320000008249076-photo-fes-watch.jpg

Il s'agit avant tout d'un objet design, puisque la montre n'est pas connectée à proprement parler. Elle sera commercialisée par Fashion Entertainment, une filiale de Sony, à partir du 21 novembre. Pour l'heure, elle n'est annoncée qu'au Japon, le MoMA Design Store d'Omotesando sera le premier endroit où il sera possible de se la procurer pour l'équivalent de 225 euros. Sony ayant bien conscience qu'il s'agit là d'un produit de niche, la FES Watch ne devrait être produite qu'en un petit nombre d'exemplaires, et il n'est pas certain qu'elle sorte un jour du Japon.

0320000008249074-photo-fes-watch.jpg


Découvrez la FES Watch en vidéo :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top