Jumpy Watch : une montre qui sort du lot pour les écoliers

01 juin 2018 à 15h36
0
Jumpy est une montre connectée destinée à remplacer un smartphone auprès de jeunes écoliers.

Le premier objet connecté que nous avons découvert lors de notre tournée taïwanaise est, surprise... une montre. Mais une montre pour enfant, la première à être spécifiquement destinée aux écoliers.

Elle émane d'une startup fondée par un dénommé Jerry Chang, jusqu'alors haut gradé chez Foxconn, qui s'est associé à deux collaborateurs de Foxconn, ainsi qu'à un responsable de l'expérience utilisateur de Compal.

Leur montre, baptisée Jumpy, convient à des enfants qui ne sont pas encore équipés d'un téléphone ou d'un smartphone. Mais par rapport à d'autres montres pour enfants, elle n'est pas qu'une balise permettant aux parents de surveiller la position de leur enfant et d'être alerté en cas d'anomalie.

0226000008124226-photo-jumpy-watch.jpg

Elle ambitionne de plaire également aux enfants. Pour ce faire, Jumpy est une montre autonome intégrant plusieurs fonctions divertissantes. Elle intègre quelques jeux, sous forme d'activités physiques : une fonction permet par exemple à plusieurs enfants de constituer un orchestre de musique, chacun actionnant un instrument en secouant son poignet, une autre permet de s'affronter en duel avec différentes armes virtuelles. On trouve aussi une fonction de messagerie de montre à montre, avec transformation de la voix, ou de montre à smartphone.

À la frontière entre le divertissement des enfants et l'encadrement des parents, un doudou virtuel permet aux parents de transmettre des conseils, un emploi du temps, de manière chaleureuse. Les parents disposent d'une application sur leur smartphone (Android) pour interagir avec leur enfant, et pour consulter des statistiques sur son activité physique. Un graphique promet notamment de leur révéler si leur enfant est trop introverti à l'école, afin qu'ils puissent prendre des mesures.

À terme la montre pourra servir de pivot central pour d'autres objets connectés, à la manière d'un smartphone, puisqu'elle le remplace. En contrepartie, elle est imposante. Elle intègre pourtant du Bluetooth Low Energy, mais ni Wi-Fi, ni connectivité cellulaire.

Commercialisée en avant-première à Taïwan depuis quelques mois au prix de 100 euros, la montre Jumpy sera bientôt proposée dans le reste du monde, par le biais d'une campagne de financement participatif. En attendant, des détails techniques et des vidéos de démonstration sont disponibles sur le site anglophone du produit.

0190000008124228-photo-jumpy-watch.jpg
0190000008124230-photo-jumpy-watch.jpg

Contenus relatifs
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Infos US de la nuit : Google Street View mesure désormais la pollution
Affaire Safari : Google obtient gain de cause au Royaume-Uni
Une nouvelle extension World of WarCraft dévoilée à la Gamescom
Yahoo! Livetext une messagerie combinant le texte à la vidéo, sans le son (Maj)
De véritables bornes d'arcade installées dans les aéroports d'Orly et Roissy
Odin : une étonnante souris à projection laser
Hack : une minute pour pirater un distributeur de la Brinks
L'histoire des jeux vidéo de basket en 4 minutes !
La Cnil met en demeure 13 sites de rencontre
Corel accuse Microsoft d'avoir enfreint les propriétés de WordPerfect
Haut de page