Retissa : des lunettes "laser" pour une réalité augmentée accessible aux malvoyants

Par
Le 08 octobre 2015
 0
Des chercheurs japonais ont imaginé un système de projection laser intégré à des lunettes permettant d'envoyer directement l'image capturée par une caméra sur la rétine de l'oeil. Pensé pour la réalité augmentée, le dispositif présente l'intérêt de convenir à une partie des malvoyants.

Plusieurs départements de l'université de Tokyo se sont alliés à des industriels locaux pour élaborer un système de projection laser pensé pour s'affranchir des problèmes de vue les plus courants. Leurs travaux ont conduit à la mise au point d'une première paire de lunettes baptisée Retissa, dont la grande force tient au fait que l'image est projetée directement sur la rétine de l'oeil, là où se situent les photorécepteurs qui changent la lumière en signaux nerveux. Ce faisant, elles délivrent une image nette sans que le globe oculaire ait besoin d'accommoder (faire la mise au point).

01f4000008198296-photo-lunettes-retissa.jpg

Le principal champ d'action identifié est celui de la réalité augmentée, soit l'affichage d'informations en surimpression de ce que perçoit normalement l'oeil. Les bénéfices de la projection laser conduisent toutefois les auteurs du projet à envisager des usages de type assistance à la lecture pour des personnes malvoyantes.

Les lunettes embarquent une caméra, dissimulée dans la monture entre les deux yeux, mais elles peuvent aussi afficher des informations obtenues par voie informatique. Elles sont alimentées et pilotées depuis un boîtier de contrôle, relié par un fil. La projection proprement dite est assurée par un laser RGB (classe 1, théoriquement sans danger pour l'oeil), qui sera reflété et dirigé vers la rétine par l'intermédiaire de deux jeux de miroir.

0258000008198294-photo-lunettes-retissa.jpg

Présentées au salon Ceatec de Tokyo, les lunettes Retissa sont encore en phase de développement, mais les différentes parties impliquées se disent aujourd'hui en mesure de fournir des prototypes fonctionnels à d'éventuels partenaires, et espèrent pouvoir débuter la commercialisation dans le courant de l'année 2016. Un rapide essai confirme qu'elles permettent de voir une image nette même pour un oeil qui habituellement demande une correction, mais l'image affichée se révèle encore trop pauvre pour envisager une utilisation réellement confortable. Le concept ne s'en révèle pas moins prometteur.

0258000008198292-photo-lunettes-retissa.jpg


Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Objets connectés

scroll top