Les appareils déchargés désormais interdits sur certains vols américains

La sécurité américaine a interdit ce week-end les appareils électroniques déchargés sur les vols provenant de certains pays. Les téléphones notamment devront être fonctionnels pour embarquer.

Alors que l'administration américaine de l'aviation, la FAA, a récemment autorisé l'utilisation d'appareils électroniques pendant toutes les phases d'un vol, l'administration de la sécurité, la TSA, serre quant à elle la vis.

La TSA a publié dimanche un communiqué de presse laconique dans lequel elle explique que les appareils électroniques déchargés ne seront plus autorisés en provenance « de certains aéroports étrangers », sans préciser lesquels.

Autrement dit, il sera tout aussi interdit d'embarquer avec un téléphone mobile totalement à plat qu'avec une bouteille d'eau. Le communiqué ne le précise pas, mais selon l'agence Reuters, la TSA craint qu'Al-Qaïda ne prépare un nouvel attentat et que le réseau n'utilise des bombes camouflées en appareils électroniques.

On ne sait pas non plus comment un appareil électronique pas tout à fait à plat et réclamant une recharge sera considéré. Oublier de charger son téléphone sera quoi qu'il en soit plus lourd de conséquences que jamais.

0140000007491363-photo-tsa.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Comment contrôler vos données personnelles sur smartphone ?
Quel est le meilleur service de SVoD pour vos films et séries du week-end ?
PlayStation : plus de 40 jeux et DLC devraient bientôt être disponibles sur Steam
Le gouvernement américain suspend (définitivement ?) le ban de Xiaomi
Voiture électrique : quelle solution de recharge choisir ?
Le nouveau Google Assistant prend des couleurs pour l'arrivée d'Android 12
Première séquence de gameplay et première cinématique pour Total War: Warhammer 3
Shadow and Bone : la nouvelle série de fantasy de Netflix serait-elle l'élue ?
Avis Coinhouse (2021) : une plateforme crypto sécurisante mais encore trop lacunaire
Les messageries décentralisées, de vraies alternatives à WhatsApp ?
Haut de page