Un Français sur deux prêt à acheter un téléphone mobile d'occasion

le 25 octobre 2013 à 18h04
0
Un sondage réalisé par TNS Sofres met en avant l'évolution positif du « recommerce » dans le secteur du téléphone mobile. Concrètement, un Français sur deux se dit intéressé par l'idée d'acquérir un téléphone d'occasion.

00FA000006117358-photo-logo-smartphone-tranger.jpg
Si 23 millions de téléphones mobiles neufs sont vendus chaque année en France, la tendance est de plus en plus au recyclage, à la revente et à l'achat de terminaux d'occasion. Selon un sondage réalisé par TNS Sofres entre le 29 août et le 3 septembre derniers, 71% des Français déclarent se sentir de plus en plus concernés par la notion de recyclage de leur mobile, tandis que 50% s'estiment prêts à opter pour un terminal d'occasion en guise de prochain achat.

Le développement des offres sans engagement, qui privent les consommateurs de terminaux subventionnés, n'est clairement pas étranger à cette tendance. Mais TNS Sofres pointe également du doigt l'arrivée de la 4G en France, qui motive les possesseurs d'un terminal à se racheter un nouveau modèle. Paradoxalement, l'achat d'un terminal d'occasion ne semble pas le plus approprié dans cette situation, puisque les terminaux compatibles 4G sont relativement récents. Néanmoins, 66% des personnes désireuses de changer de téléphone estiment qu'elles seront très attentives au prix de leur prochain mobile, et qu'elles sont prêtes à revendre leur ancien modèle pour financer le nouveau.

La vie privée au premier plan

Si la revente et le don de l'ancien terminal sont cités par les personnes interrogées, 80% des Français intéressés par ces moyens de se délester d'un vieux modèle mettent en avant la garantie de suppression des données personnelles et le transfert de ces dernières vers un nouveau téléphone comme condition sine qua non pour les mettre en pratique. 50% des personnes interrogées admettent avoir un problème de confiance qui les bloque dans le don ou la revente d'un mobile.

Enfin, notons que si le « recommerce » a le vent en poupe, les Français souhaitent le pratiquer auprès d'acteurs du marché qu'ils connaissent : l'opérateur est ainsi majoritairement cité - 54% pour le point de vente physique et 23% pour le site Web - tandis que les sites et magasins spécialisés dans la revente et le recyclage sont évoqués à hauteur de 27%.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Beesexual, la nouvelle campagne de Pornhub pour aider à sauver les abeilles
Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
scroll top