Insolite : La Bulgarie bloque un numéro de mobile maudit

Par
Le 27 mai 2010
 0
00c8000003230546-photo-scream-2.jpg
Ca ressemblerait presque au scénario d'un film d'horreur japonais : le numéro de téléphone mobile 0888 888 888 vient d'être définitivement mis hors service en Bulgarie, en raison de la mort prématurée de ses trois derniers propriétaires successifs.

Le tout premier détenteur du numéro, qui n'était autre que le PDG de la société de téléphonie bulgare Mobitel, succomba à un cancer en 2001. Le second, membre de la mafia bulgare, fut abattu par un rival en 2003. Quant au troisième, un agent immobilier et trafiquant de drogue à ses heures perdues, il fut assassiné durant un rendez-vous galant en 2005, alors que la Police était en train de démanteler son réseau.

C'est depuis ce dernier crime que le numéro de mobile, que certains n'hésitent pas à qualifier de « maudit », a attiré l'attention des médias. Le numéro n'est plus attribué depuis 2005, en raison de l'enquête de Police.

Si Mobitel, l'opérateur à l'origine de la première attribution du numéro n'a fait aucun commentaire, se contentant d'indiquer « ne pas communiquer sur les numéros individuels », il a tout de même affirmé l'avoir désactivé pour qu'il ne soit plus réattribué. (MISE A JOUR : L'opérateur a en réalité indiqué que le numéro n'était pas attribué, mais qu'il n'était pas totalement désactivé pour autant.)

Un mystère somme toute un peu paradoxal, quand on sait qu'en août 2003, une compagnie aérienne chinoise avait déboursé l'équivalent de 280 000 dollars pour posséder le numéro de téléphone 8888 8888 : le chiffre 8 est en effet considéré comme étant un porte-bonheur en Chine. Il est désormais considéré comme un porte-malheur en Bulgarie : le choc des cultures passe par la téléphonie !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Mobilité

scroll top