Rencontre avec Rick Osterloh : Motorola serein sur la fusion avec Lenovo

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
25 février 2016 à 10h03
0
Accueillant une poignée de journalistes dans un restaurant sur la Rambla, l'équipe Motorola, qui a récemment annoncé sa décision d'utiliser exclusivement la marque Moto, revient sur une fusion pas évidente à mettre en place, et qui peut prêter à confusion. Motorola avait réussi à se faire un nom sur un segment d'entrée de gamme attractif, notamment grâce au succès du Moto G sur de marchés comme le Brésil. Lenovo a sa propre gamme Vibe, aux prix encore plus agressifs : que va-t-il advenir du Moto G et du Moto E ?

Pour Adrienne Hayes, même s'il y a des redondances, il n'est pas question de voir ces deux terminaux s'effacer, la marque Moto ayant ses propres priorités, et n'étant pas destinée à descendre plus bas dans l'entrée de gamme, qui restera le cheval de bataille de Vibe. Les compromis nécessaires pour tirer les prix sous la barre des 50 dollars sont incompatibles avec les exigences d'un smartphone signé d'un M.

Rick Osterloh renchérit en rappelant l'intérêt de pouvoir vendre les terminaux des deux portefeuilles, Moto et Lenovo, dans les territoires où ils n'étaient pas vendus, en profitant de l'expertise locale de l'une ou l'autre division déjà implantée. Prenant l'exemple de Toyota et Lexus, il affirme que les deux entités perdureront avec leurs propres priorités, et leurs propres canaux parfois, tout en partageant certaines innovations.

0258000008358232-photo-rick-osterloh-pr-sident-et-coo-de-motorola-mobility.jpg


Un Moto G 2016 verra donc le jour... En 2016, et peut-être même plusieurs, Adrienne Hayes évoquant l'exemple du Moto X décliné en plusieurs modèles : X Play, X Style et X Force. Un risque de dispersion qui pourrait nuire à un terminal emblématique ? Pas vraiment : « Je pense que le Moto X Style était vraiment le successeur du Moto X 2014. L'an dernier, tout est devenu plus grand, mais ça va se tasser. On a atteint un point idéal selon moi, entre 5,5 et 5,7 pouces, on ne peut plus revenir à un écran d'iPhone 4. ».

Au passage, la directrice marketing fait un pseudo constat d'échec sur le Nexus 6, version géante du Moto X 2014. La taille de 6 pouces était selon Moto une demande expresse de Google, qui est lui même revenu dessus depuis avec le Nexus 6P de Huawei. Pour autant, Moto affirme avoir gardé de bonnes relations avec leur précédent propriétaire.

0258000008358234-photo-adrienne-hayes-directrice-marketing-de-motorola-mobility.jpg


Des mises à jour réactives... Mais pas pour tout le monde

Une autre inquiétude subsistait suite à la fusion. En tant que furtive division de Google, la gamme Moto était devenu une sorte de Nexus bis, cultivant un Android respectueux de la version stock, et bénéficiant de mises à jour réactives. Cette image, bien que relativement intacte, a tout de même été écornée par l'absence de mise à jour pour les Moto G 2013, et pour l'ensemble des Moto E.

Là dessus, Rick Osterloh tente de nous rassurer : « Pour les produits Moto, notre stratégie reste celle d'un Android pur, point barre. Rien, dans l'acqusition, n'a bouleversé cette stratégie, et il s'agit uniquement des conséquences de la difficulté de proposer des mises à jour dans notre industrie. »

0320000008358170-photo.jpg


Lorsqu'on le relance sur le peu de différences techniques entre les Moto G 2013 et 2014, le COO de Moto(rola) ajoute tout de même un bémol : « Typiquement, nous ne cherchons pas à avoir des mises à jour sur plusieurs années pour nos produits d'entrée de gamme, nous essayons d'être extrêmement clairs là dessus. Je me mets à la place des consommateurs, à qui les constructeurs ne détaillent pas suffisamment leurs politiques. Il nous arrive de rencontrer des problèmes, et ne pas être à la hauteur de leurs attentes, et c'est très douloureux, on déteste faire ça, mais c'est malheureusement la réalité. »

Malgré ces soucis, Rick Osterloh est convaincu que Moto demeure parmi les meilleurs élèves sur la réactivité et le déploiement de ses mises à jours, rappelant que tous les smartphones 2014 et 2015 - exception faite du Moto E - tournent désormais sous Android Marshmallow. Espérons que ça dure !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Linky : un bug à plus de 14 000 euros pour un habitant de Quimper
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques
Des ingénieurs tentent de battre le record de vitesse terrestre avec un véhicule zéro émission

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top