MWC 2014 : Interview Yahoo! : "tout le monde a approché WhatsApp!"

25 février 2014 à 14h21
0
Sur le secteur du mobile Yahoo! a beaucoup investi au cours de ces dernières années en effectuant plus d'une trentaine d'acquisitions. A l'occasion du Mobile World Congress nous nous sommes entretenus avec Adam Cahan, vice-président de la division « Mobile and Emerging Products » chez Yahoo!

0190000007193084-photo-adam-cahan.jpg


Comment ont évolué les équipes dédiées au secteur du mobile chez Yahoo! ces dernières années ?

Adam Cahan : J'ai commencé au sein de l'équipe de Yahoo! en 2012. L'une de mes premières observations était que malgré un changement de plateforme très important, Yahoo! avait très peu investi dans le mobile. La société avait près de 13 000 salariés mais seulement une cinquantaine d'entre eux planchaient sur des projets mobiles.

Nous avons donc créé une équipe spécifiquement conçue pour ces usages. En 2013, nous avions au début 200 millions d'utilisateurs actifs sur le mobile contre plus de 400 millions aujourd'hui.

Comment intégrez-vous les diverses acquisitions de ces dernières années ?

A.C : Chez Yahoo! il y a trois catégories d'acquisitions. La première concerne la recherche de talents pour former des équipes. Nous recherchons des ingénieurs, des leaders et des personnes capables de travailler au sein d'une équipe. Cela concerne environ deux tiers de nos acquisitions en 2013.

Nous effectuons également des acquisitions pour la technologie. C'est par exemple le cas de Summly et sa technologie de condensation textuelle automatique. Nous l'avons embarqué au sein de Yahoo! News Digest. Nous nous intéressons aussi au domaine du Machine Learning. Nous y percevons une énorme croissance. Nous souhaitons concevoir des algorithmes capables d'apprendre d'eux-mêmes, par exemple pour la personnalisation du contenu. Nous sommes en mesure d'anticiper ce que vous voulez que vous soyez dans votre voiture ou au travail. Cela inclut par exemple le rachat d'Aviate.

La troisième catégorie concerne la transformation d'acquisitions. C'est par exemple le cas de Tumblr que nous avons racheté pour plus d'un milliard de dollars et qui enregistre une croissance phénoménale de sa base d'utilisateurs.

0226000007193088-photo-yahoo-mobile-apps.jpg


Que pensez-vous des récentes acquisitions de Viber et WhatsApp ?

A.C : Si vous prenez WhatsApp, la croissance qu'ils ont enregistré n'a jamais été vue auparavant. Cette équipe était très impliquée dans le développement de leur application. Ils étaient les premiers à prendre en charge BlackBerry, Android, iOS et toutes les autres plateformes.

Quand vous voyez une société qui continue sur cette trajectoire, vous savez qu'il y a un très fort potentiel.

En rachetant WhatsApp, Mark Zuckerberg a été très audacieux parce que c'est avant tout un entrepreneur. Je peux vous dire que notre PDG Marissa Mayer a également cela en elle. Prenez le rachat de Tumblr, cela s'est fait en une trentaine de jours.

Aviez-vous vous-même approché WhatsApp pour effectuer une acquisition ?

A.C : Tout le monde a approché WhatsApp !

WhatsApp se tourne désormais vers la VoIP. De votre côté vous avez mis fin à votre partenariat avec Jajah en 2013. Ferez-vous marche arrière ? Pensez-vous faire évoluer Yahoo! Messenger ?

A.C : Dans toutes les évolutions technologiques, qu'il s'agisse du passage du bas-débit à la fibre ou de l'ordinateur au mobile, le secteur de la communication subit systématiquement des transformations.

Prenez SnapChat, les partages éphémères sont une manière radicalement différentes de communiquer. Donc je ne pense pas que l'on ait fini d'innover.

Yahoo! a toujours eu une histoire très riche dans le domaine de la communication qu'il s'agisse de Yahoo! Mail ou de Yahoo! Messenger qui a introduit les émoticônes. Beaucoup de choses vont changer.

Je pense aussi que les gens utilisent plusieurs réseaux pour différents usages.

00C8000007193092-photo-yahoo-mobile-apps.jpg
00C8000007193094-photo-yahoo-mobile-apps.jpg
00C8000007193096-photo-yahoo-mobile-apps.jpg


Travaillez-vous sur WebRTC pour faire évoluer Yahoo! Messenger ?

A.C : Je ne peux pas trop donner de détails mais oui nous travaillons sur WebRTC afin de mettre en œuvre un nouvelle plateforme pour Yahoo! Messenger.

Quels sont les marchés les plus dynamiques pour les services mobiles de Yahoo! ?

A.C : Actuellement notre marché est à 70% localisé en Amérique du Nord et pour une société technologique ce n'est pas très bon. Nous devrions être beaucoup plus globaux.

Donc je pense qu'il y a une opportunité pour nous de répliquer la croissance que nous avons enregistré aux États-Unis.

Il est intéressant d'observer que beaucoup des nouveaux usages proviennent désormais hors des États-Unis. Nous sommes en fait assez en retards sur le marché des communications par rapport à des pays comme la Corée. En 2014 nous irons donc plus vers l'international.

De quelle manière avez-vous fait évoluer votre technologie de personnalisation de contenu ?

A.C : Contrairement à plusieurs autres sociétés, nous ne ciblons pas uniquement les gens en fonction de leurs intérêts généraux. Nous essayons d'être plus précis. Par exemple vous pouvez n'aimer que les sports individuels et pas ceux joués en équipes.

Sur la page d'accueil de Yahoo! vous avez un flux personnalisé. Plutôt que de se baser sur le taux de clics attribués à un type d'actualité en particulier, Nous analysons également le temps de lecture afin de mesurer l'intérêt réel de l'internaute.

Vous être très présents sur iOS et Android. Avec ses 10% de parts de marché, pensez-vous que Windows Phone a obtenu une masse critique pour y déployer vos services ?

A.C : Pour l'instant il n'y a encore que deux plateformes dominantes, c'est donc sur celles-ci que nous nous focalisons. Toutefois le marché pourrait évoluer.

Enfin de quelle manière la société évoluera-t-elle cette année ?

A.C : A l'heure actuelle Yahoo! compte au total 800 millions d'utilisateurs et déjà plus de la moitié utilisent nos apps sur le mobile. Cette année vous verrez que le temps de ces utilisateurs passé sur nos services, le nombre de pages vues et toutes les autres métriques seront plus importantes sur les smartphones.

Je vous remercie.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top