MWC 2014 : Mark Zuckerberg revient sur les enjeux d'Internet.org

24 février 2014 à 21h04
0
En cette première journée du Mobile World Congress, le PDG de Facebook Mark Zuckerberg a tenu une conférence au cours de laquelle il est principalement revenu sur efforts de la fondation Internet.org.

C'est devant un auditorium comble que Mark Zuckerberg s'est exprimé ce soir. L'homme a lancé un appel aux opérateurs mobiles présents sur le salon afin de leur expliquer les enjeux de la fondation Internet.org, un consortium visant à sensibiliser les régions reculées à adopter les usages du Web mobile.

0226000007190496-photo-mark-zuckerberg.jpg


En créant Facebook, Mark Zuckerberg avait une idée en tête : atteindre le milliard d'utilisateurs interconnectés au sein de son réseau communautaire. Actuellement la société revendique 1,2 milliard de membres ; ce premier objectif est donc atteint.

En rejoignant l'initiative Internet.org, Mark Zuckerberg affiche une nouvelle ambition et entend convaincre les utilisateurs des pays en développement d'investir au sein de forfaits data. Il déclare ainsi : « à l'heure actuelle, 80% des régions sont couvertes en 2G et 3G, donc ce n'est pas seulement un problème d'infrastructure ». Selon lui, les habitants de ces régions peu connectées ne percevraient tout simplement pas la valeur ajoutée que leur apporterait une connexion data. Il s'agit donc de les sensibiliser.

L'homme dresse une image idyllique d'un monde entièrement connecté. « Cela permettrait de créer 100 millions d'emplois et par la même occasion de réduire la pauvreté ». Et d'ajouter : « les gens pourront accéder à des informations sanitaires (...) ou du contenu éducatif. »

Facebook travaille avec divers opérateurs partenaires afin d'offrir un accès gratuit à des services jugés "basiques", qu'il s'agisse d'actualités, de Wikipedia, d'informations météo et bien sûr... de Facebook. Selon lui, ces offres sont bien plus concrètes pour le consommateur et leur montreraient plus clairement les avantages d'une connexion Internet.

0226000007190498-photo-mark-zuckerberg.jpg


Pour continuer ces travaux, Facebook recherche 3 ou 5 opérateurs partenaires supplémentaires. Selon lui, d'ici deux ou trois ans Internet.org pourrait travailler avec la majorité des opérateurs à travers le monde et d'ici 2020, 2 à 3 milliards de personnes supplémentaires pourraient être connectées.

Interrogé sur le rachat de WhatsApp, Mark Zuckerberg affirme qu'à elle-seule, la société de Jan Koum vaut bien plus que 19 milliards de dollars. « Les applications concurrentes comme Kakaotalk, Line ou WeChat monétisent 2 à 3 dollars par utilisateur, il y a donc un énorme potentiel », explique-t-il.

Il ajoute toutefois que l'intégration à Facebook permet à l'équipe de se concentrer sur la démocratisation de son application de messagerie plutôt que sur un modèle économique.

Au passage, Facebook a annoncé aujourd'hui la création d'un laboratoire en partenariat avec Ericsson. Ce dernier permet aux développeurs d'applications mobiles de tester celles-ci dans différentes conditions de réseaux. L'idée est de les sensibiliser à optimiser la consommation de données.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top