MWC 2014 : Mark Zuckerberg revient sur les enjeux d'Internet.org

01 juin 2018 à 15h36
0
En cette première journée du Mobile World Congress, le PDG de Facebook Mark Zuckerberg a tenu une conférence au cours de laquelle il est principalement revenu sur efforts de la fondation Internet.org.

C'est devant un auditorium comble que Mark Zuckerberg s'est exprimé ce soir. L'homme a lancé un appel aux opérateurs mobiles présents sur le salon afin de leur expliquer les enjeux de la fondation Internet.org, un consortium visant à sensibiliser les régions reculées à adopter les usages du Web mobile.

0226000007190496-photo-mark-zuckerberg.jpg


En créant Facebook, Mark Zuckerberg avait une idée en tête : atteindre le milliard d'utilisateurs interconnectés au sein de son réseau communautaire. Actuellement la société revendique 1,2 milliard de membres ; ce premier objectif est donc atteint.

En rejoignant l'initiative Internet.org, Mark Zuckerberg affiche une nouvelle ambition et entend convaincre les utilisateurs des pays en développement d'investir au sein de forfaits data. Il déclare ainsi : « à l'heure actuelle, 80% des régions sont couvertes en 2G et 3G, donc ce n'est pas seulement un problème d'infrastructure ». Selon lui, les habitants de ces régions peu connectées ne percevraient tout simplement pas la valeur ajoutée que leur apporterait une connexion data. Il s'agit donc de les sensibiliser.

L'homme dresse une image idyllique d'un monde entièrement connecté. « Cela permettrait de créer 100 millions d'emplois et par la même occasion de réduire la pauvreté ». Et d'ajouter : « les gens pourront accéder à des informations sanitaires (...) ou du contenu éducatif. »

Facebook travaille avec divers opérateurs partenaires afin d'offrir un accès gratuit à des services jugés "basiques", qu'il s'agisse d'actualités, de Wikipedia, d'informations météo et bien sûr... de Facebook. Selon lui, ces offres sont bien plus concrètes pour le consommateur et leur montreraient plus clairement les avantages d'une connexion Internet.

0226000007190498-photo-mark-zuckerberg.jpg


Pour continuer ces travaux, Facebook recherche 3 ou 5 opérateurs partenaires supplémentaires. Selon lui, d'ici deux ou trois ans Internet.org pourrait travailler avec la majorité des opérateurs à travers le monde et d'ici 2020, 2 à 3 milliards de personnes supplémentaires pourraient être connectées.

Interrogé sur le rachat de WhatsApp, Mark Zuckerberg affirme qu'à elle-seule, la société de Jan Koum vaut bien plus que 19 milliards de dollars. « Les applications concurrentes comme Kakaotalk, Line ou WeChat monétisent 2 à 3 dollars par utilisateur, il y a donc un énorme potentiel », explique-t-il.

Il ajoute toutefois que l'intégration à Facebook permet à l'équipe de se concentrer sur la démocratisation de son application de messagerie plutôt que sur un modèle économique.

Au passage, Facebook a annoncé aujourd'hui la création d'un laboratoire en partenariat avec Ericsson. Ce dernier permet aux développeurs d'applications mobiles de tester celles-ci dans différentes conditions de réseaux. L'idée est de les sensibiliser à optimiser la consommation de données.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

MWC 2014 : Samsung Gear Fit, un bracelet intégrant un coach sportif
Infos US de la nuit : bon lundi de BlackBerry, Flappy Bird sur C64, la Xbox moins chère outre-Manche
Nikon D4s : un reflex pro pour publier en quelques secondes
Stephen Elop à la tête de la division Matériel chez Microsoft
MWC 2014 : BlackBerry annonce deux smartphones et une mise à jour de BES
MWC 2014 : Samsung officialise le Galaxy S5, en vente le 11 avril
MWC 2014 : Desire 610 et Desire 816, milieu de gamme et 4G chez HTC
Les programmes numériques des candidats aux municipales à Lyon
MWC 2014 : ZTE dévoile son Grand Memo II LTE
PayPal peut désormais être intégré au sein des applications
Haut de page