SteelSeries lance la Sensei Wireless, nouvelle souris sans fil pour joueurs

21 mars 2014 à 11h39
0
SteelSeries vient de lancer les précommandes pour sa nouvelle souris gaming sans film, la Sensei Wireless. La livraison est prévue à la fin du mois de mars.

00FA000007250204-photo-steelseries-sensei-wireless.jpg
Il faut débourser 160 euros pour acquérir la Sensei Wireless, dernière-née des souris sans fil de SteelSeries. Présenté début janvier, cet accessoire pour joueurs est attendu le 28 mars dans le commerce.

Pour ce tarif élevé, on dispose d'une souris dotée d'un capteur laser à la sensitivité maximale de 8 200 dpi et d'un taux de rafraîchissement allant jusqu'à 12 000 FPS. Le temps de réponse annoncé est de 1 ms, et la souris dispose de 8 boutons personnalisable, la destinant principalement aux adeptes des FPS et des TPS. La Steelseries Sensei Wireless est livrée avec le logiciel SteelSeries Engine, un câble USB qui permet de la recharger tout en l'utilisant et une station d'accueil.

Côté autonomie, la marque annonce jusqu'à 20 heures de fonctionnement, mais la moyenne affichée s'approche plus de 16 heures. Il est enfin possible d'illuminer le châssis selon 16,8 millions de couleurs, en réglant l'intensité et les éventuels effets de pulsation désirés.

0226000007250206-photo-steelseries-sensei-wireless.jpg




Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top