HP : la Chromebox "fanless" abrite en fait un ventilateur

04 juillet 2014 à 11h34
L'annonce il y a trois semaines de la HP Chromebox était passée inaperçue, mais ce nouvel ordinateur fixe Chrome OS refait parler de lui aujourd'hui suite à la découverte ce qui ressemble à un mensonge du fabricant : l'appareil n'est pas fanless.

Face à l'essor et à la menace des nouveaux appareils à processeurs ARM, qui chauffent peu et fonctionnent en silence, les fabricants historiques de matériel informatique proposent à leur tour de plus en plus d'appareils dits fanless, qui sont refroidis sans ventilateur et ne produisent donc aucun bruit.

Mais désormais il conviendra de distinguer les appareils réellement fanless de ceux qui abritent en fait un ventilateur, même s'il est quasi-inaudible ou s'il ne s'enclenche que ponctuellement.

0190000007488603-photo-hp-chromebox.jpg
126 x 124 x 39 mm pour 630 g

C'est en l'occurrence le cas de la HP Chromebox, comme l'a découvert le célèbre YouTuber américain Lon Seidman, relayé par le site Internet FanlessTech. Contrairement à ce que prétend HP sur son site Internet, cet ordinateur ne bénéficie pas d'« un fonctionnement silencieux et d'une conception sans ventilateur empêchant la poussière de s'infiltrer dans le boîtier ». En fait HP le révèle lui-même dans le guide de maintenance de son ordinateurPDF, dans lequel la procédure de démontage comprend une étape consacrée au dissipateur et au ventilateur.

07488609-photo-hp-chromebox-pas-vraiment-fanless.jpg

Réflexion faite ce n'est pas vraiment une surprise : la HP Chromebox est si similaire à l'Asus Chromebox qu'il ne fait aucun doute que c'est en réalité le même produit, émanant du même OEM, avec deux coques différentes. Or on sait que le modèle d'Asus n'est pas fanless. En outre il paraissait difficile de dissiper le TDP de 17 W du processeur Intel Celeron 2955U avec un boîtier et donc avec un dissipateur passif si petit.

La HP Chromebox n'en demeure pas moins un ordinateur Chrome OS digne d'intérêt, pour confectionner un poste d'appoint adapté à la consultation de toutes sortes de sites Internet de services en ligne. La machine abrite donc un Celeron 2955U (deux cœurs à 1,4 GHz), 2 Go de mémoire vive DDR3L et un SSD de 16 Go, et elle offre une sortie DisplayPort, une sortie HDMI, une entrée/sortie pour casque-micro, un emplacement pour carte SD, quatre ports USB 3.0, un port Gigabit Ethernet, du Wi-Fi N et du Bluetooth 4.0.

Elle sera bientôt disponible aux États-Unis pour 180 dollars HT, soit le même prix que l'Asus Chromebox, qui est vendue 200 euros en France.

0140000007488607-photo-hp-chromebox.jpg

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Renault Clio 5 hybride : tout ce que l’on sait de la future citadine au losange
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La gamme Intel
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
scroll top