Edifier Spinnaker : prenez l'audio par les cornes

Aurélien Audy
09 janvier 2013 à 17h54
0
La note de la rédac

Edifier Spinnaker

Cet étrange kit 2.0, ou plutôt 2.2, du constructeur chinois ne nous parvient que maintenant... Et pourtant nous l'avions vu au CES 2012, à peu de chose près il y a un an. Pourquoi tester les Spinnaker aujourd'hui ? Parce que comme vous allez le voir, elles méritent le détour !

01F4000005626766-photo-edifier-spinnaker.jpg

Les Spinnaker d'Edifier


Présentation du kit

Après avoir digéré ce nom étrange, Spinnaker, on encaisse une deuxième secousse, cette fois visuelle. Les deux sont en fait liés, il faut avoir le pied marin pour le savoir. Car en effet, un spinnaker (couramment abrégé "spi") est une voile située à l'avant des voiliers, qui vient se gonfler lorsque le vent souffle de dos, et prend alors cette forme de corne d'abondance. Edifier joue ici la carte du design et soigne sa finition. Les deux enceintes respirent la qualité (4,3 Kg l'ensemble tout de même). Elles ne sont pas sans rappeler un certain Zeppelin de Bowers & Wilkins... Les satellites trônent fièrement sur leur socle, un cercle de 14 cm de diamètre, stabilisé par un disque d'aluminium brut à l'arrière. L'allure est élégante, avec cette ligne qui vient s'effiler sur 41,3 cm de hauteur, dos courbé, terminant en pointe. Pas banal l'engin !

012C000005626770-photo-edifier-spinnaker3.jpg
012C000005626758-photo-edifier-spinnaker-socle.jpg


00B4000005626772-photo-edifier-spinnaker-hp.jpg
Du design assurément, mais pas seulement. En effet, le kit est aussi techniquement assez spécifique. Il s'agit d'une structure qu'Edifier se plait à qualifier de 2.2. Ce, parce que chaque enceinte intègre un woofer de 11,6 cm, orienté vers le bas. Mais également un haut-parleur médium de 7 cm et un tweeter de 1,9 cm. Soit un total de six voies, trois par enceinte, toutes blindées magnétiquement et amplifiées séparément. Notez que l'amplification, 25 W par woofer et 10 W pour chaque autre voie (soit 90 W), est effectuée après séparation des fréquences par un crossover actif (à 135 Hz). Une technique gage d'efficacité et de propreté qui a déjà fait ses preuves sur d'autres systèmes audio haut de gamme (comme le kit Corsair SP2500 par exemple).

L'autre particularité du kit est à trouver du côté de la connectique. Outre la partie filaire, composée d'une entrée auxiliaire jack 3,5 mm analogique et optique (combo) et d'une sortie pour un subwoofer optionnel, les Spinnaker communiquent en Bluetooth.

012C000005626754-photo-edifier-spinnaker-connectique.jpg
012C000005626756-photo-edifier-spinnaker-connectique2.jpg

La connectique et avec davantage de recul, les passes câbles usinés dans le disque d'aluminum


Elles sont d'ailleurs accompagnées d'une petite télécommande, façon sonnette de comptoir d'hôtel, qui fonctionne sans fil. Une base en caoutchouc pour assurer la stabilité, un cercle lumineux autour indiquant l'activité, une molette au crantage précis, incarnée par le dôme gris en aluminium et un bouton à la cime du dispositif. La rotation du dôme modifie le volume et change les morceaux si le bouton supérieur est enfoncé (en Bluetooth). Le bouton sert également à couper le son, à appairer une source Bluetooth, à changer de source ou à éteindre les Spinnaker. La télécommande se recharge en USB. Dans la pratique, elle s'avère très simple et vraiment agréable à utiliser !

00C8000005626760-photo-edifier-spinnaker-t-l-commande1.jpg
00C8000005626762-photo-edifier-spinnaker-t-l-commande2.jpg
00C8000005626764-photo-edifier-spinnaker-t-l-commande3.jpg


Le seul reproche que nous avons à formuler à ce stade tient à la longueur du câble qui relie les deux enceintes stéréo : avec 170 cm environ, on tombe vite à court. Et c'est un câble spécial, de type ATX à six broches (deux fils par voie) : il ne sera donc pas évident de le remplacer. Ah et nous allions oublier : aucune indication ne permet de savoir quelle enceinte va où. Sauf à se confier au bon vieux « en général », celle qui a le plus de connectique est celle de droite. Sur les Spinnaker, ça se vérifie.

012C000005626752-photo-edifier-spinnaker-cable.jpg
012C000005626750-photo-edifier-spinnaker-alim.jpg

Le câble qui lie les deux enceintes est un câble ATX à six broches, un peu trop court. Edifier fournit sinon le bloc d'alimentation et le câble optique


Les Spinnaker à l'épreuve du son

00FA000005636250-photo-edifier-spinnaker-spec.jpg
Edifier annonce une réponse en fréquence de 68 Hz - 20 KHz avec plus ou moins 3 dB et un rapport signal / bruit supérieur à 90 dBA. Que faut-il en penser ? Grand bien, à l'évidence ! Nous avons été très agréablement surpris par ces Spinnaker.

Premier point : l'excellente restitution du bas médium aux aigus. Tout est impeccablement étagé, sans coloration notable ni dans un sens ni dans l'autre : le rendu bénéficie d'une neutralité fort plaisante et d'une précision qui force le respect. On sent en revanche que les basses s'essoufflent assez rapidement. Forcément, même avec deux woofers de 11,6 cm - il faudrait d'ailleurs dire de 11,6 cm seulement -, ça reste une paire d'enceintes stéréo, sans caisson. Pas de grosses basses jaillissant des tréfonds du spectre, mais un bas médium qui fait bien son office, notamment si on monte un peu le volume. Et pour peu que les enceintes soient posées sur une surface qui puisse faire résonance, la sensation de basses s'accentuera. En effet, comme les woofers sont orientés vers le bas, les enceintes conduisent bien les vibrations dans le mobilier qui les porte.

L'autre facteur de réjouissances, c'est l'amplitude de la stéréophonie. La diffusion très ouverte et légèrement en hauteur remplit étonnamment bien la pièce dans laquelle on place ces enceintes. Toutes proportions gardées, il ne s'agit bien sûr pas de sonoriser un hangar. Mais un studio, une pièce de 20 m², ou mieux encore, un simple bureau, c'est une mission aisée pour les Spinnaker ; elles dépotent plutôt bien compte tenu de leur taille. Elles résistent de plus assez bien à la distorsion lorsqu'on monte en volume. A fond, avec notre morceau de test (Kid A de Radiohead), les Spinnaker atteignent 92,4 dB de pic. La distorsion est présente mais ne rend pas l'écoute inaudible comme avec beaucoup d'enceintes. En baissant jusqu'à faire disparaître la saturation, principalement dans les graves, le pic enregistré se maintient à 84,8 dB.

Conclusion

0096000005507331-photo-award-coup-de-coeur.jpg
Les Spinnaker comptent indiscutablement parmi ce qu'il se fait de mieux en kit d'enceintes stéréo : design original et pertinent (la forme sert le son), finition soignée, ergonomie agréable (Bluetooth simple à configurer, télécommande sans fil) et prestation audio aussi propre que fidèle (sauf dans les grosses basses). Reste à savoir dans quelle pièce les disposer... Parce que si elles s'avèrent être de très bonnes enceintes de bureau, à près de 350 € ça fait tout même cher pour cet usage (Edifier les associe volontiers avec un iMac, forcément...). Et si on veut sonoriser plus grand, elles vont alors sembler un peu petites et faibles sur les graves : ce n'est pas de la Hi-Fi.

Finalement, c'est face aux enceintes amplifiées de type Zeppelin ou Libratone Beat que les Spinnaker se positionnent le mieux. Utilisées en Bluetooth depuis un smartphone ou une tablette, les enceintes d'Edifier font aussi bien que le dock phare de Bowers & Wilkins, sans le connecteur dock, mais deux fois moins chères. Un coup de cœur facilement provoqué, malgré une identité un peu vague.

Edifier Spinnaker

Les plus
+ Son équilibré du bas médium aux aigus
+ Très bonne diffusion / assez puissant
+ Bluetooth / télécommande agréable
+ Design / entrée optique / sortie caisson
Les moins
- Manque de vraies basses
- Pas d'application, ni de réglage audio
- Câble un peu court entre deux satellites
- Cher pour enceintes de bureau
Qualité sonore
Ergonomie
Finition
4


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top