Les inventeurs de l'USB avouent enfin qu'ils le voulaient réversible dès le début

30 juin 2019 à 18h33
25
Port USB 1280p
PublicDomainPictures/Pixabay

C'est une situation familière : vous souhaitez transférer des fichiers depuis votre clé USB. Problème : au moment de la connecter à votre ordinateur, vous vous apercevez que celle-ci n'est pas dans le bon sens. Vous la retournez donc, mais cela ne rentre toujours pas. Il vous faudra la retourner une ou deux nouvelles fois pour que l'appareil soit enfin connecté.

Créé il y a maintenant plus de 20 ans, l'Universal Serial Bus est désormais incontournable. Mais on lui reproche volontiers qu'il ne soit pas réversible. Autrement dit, qu'il ne puisse pas être branché dans un sens ou dans l'autre. Le co-inventeur de l'USB Ajay Bhatt admet aujourd'hui que ce défaut est volontaire, et indispensable au succès de la connectique.

Des USB pratiques et pas chers

Dans les années 1990, Ajay Bhatt travaillait pour Intel. Il était à la tête de l'équipe en charge de créer l'USB. L'objectif : mettre fin à la spécificité des câbles. A l'époque, une connectique était spécifique aux souris. Une autre était dédiée aux imprimantes. Une autre encore était consacrée aux microphones. Il en résultait une foule de câbles s'emmêlant, finissant par être abîmés ou perdus.

Bhatt a donc l'idée d'une connectique pouvant prendre en charge l'un ou l'autre, sans distinction. Mais l'ancien travailleur opte pour ce qui fait aujourd'hui le cauchemar de millions d'utilisateurs : l'absence de réversibilité.

Lors d'une interview pour NPR, l'homme a admis que ce défaut était voulu. C'était la condition d'un prix faible pour l'USB. Pour que l'USB soit utilisable dans les deux sens, il aurait fallu doubler l'ensemble des circuits qu'il contient, ce qui aurait doublé son coût. Or, Ajay Bhatt devait convaincre les constructeurs PC de doter leurs appareils de cette nouvelle connectique. Un port USB trop cher serait resté à la marge.

L'USB-C à la rescousse

20 ans plus tard, le succès de l'USB n'est plus à démontrer. Il a été rapidement adopté, aux dépends notamment du FireWire d'Apple. Pionnier, son histoire est semblable à celle de l'Ethernet. Aujourd'hui, l'USB connecte PC, mais aussi smartphones, claviers, disques durs... Mais le « paradoxe USB » continue de traumatiser bien des utilisateurs. Il aura fallu attendre l'USB type-C, finalisé en 2014, pour que ce défaut devenu célèbre soit définitivement corrigé. Le remplacement des anciens types est en cours.

L'USB-C est réversible, et il s'adresse à une gamme plus vaste d'appareils. Il est utilisable pour le rechargement et l'alimentation, et les technologies augmentant son débit voient le jour régulièrement. Intel en est à la norme Thunderbolt 3 et à un débit de 40 Gbits/s. Rien de tout cela n'aurait été possible sans l'USB type-A, l'USB « low-cost ».

Source : The Verge.
Modifié le 01/07/2019 à 07h16
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
25
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Ces écrans Dell 24
Test : BassMe+, un caisson de basses portable pour ressentir le son !
Netflix annonce un son
Soldes : nouvelle baisse de prix sur le PC portable gaming Lenovo Legion (RTX 2060)
Tout fraîchement absorbé par Blizzard, Vicarious travaillerait sur le remake de Diablo II
Oubliez toute notion de finesse avec le trailer de Godzilla vs Kong
Le MacBook Pro 2021 aurait un lecteur de cartes SD, et c'est une révolution... ou presque
Un nouveau Knights of the Old Republic serait en développement... mais pas chez EA
Soldes : moins de 1000€ le Macbook Air M1 chez Cdiscount avec un code
Huawei : la bêta d'Harmony OS 2.0, dispo pour les P30 et Mate 30 Pro, se révèle en vidéo
Haut de page