Les inventeurs de l'USB avouent enfin qu'ils le voulaient réversible dès le début

Benoît Théry Contributeur
30 juin 2019 à 18h33
0
Port USB 1280p
PublicDomainPictures/Pixabay

C'est une situation familière : vous souhaitez transférer des fichiers depuis votre clé USB. Problème : au moment de la connecter à votre ordinateur, vous vous apercevez que celle-ci n'est pas dans le bon sens. Vous la retournez donc, mais cela ne rentre toujours pas. Il vous faudra la retourner une ou deux nouvelles fois pour que l'appareil soit enfin connecté.

Créé il y a maintenant plus de 20 ans, l'Universal Serial Bus est désormais incontournable. Mais on lui reproche volontiers qu'il ne soit pas réversible. Autrement dit, qu'il ne puisse pas être branché dans un sens ou dans l'autre. Le co-inventeur de l'USB Ajay Bhatt admet aujourd'hui que ce défaut est volontaire, et indispensable au succès de la connectique.

Des USB pratiques et pas chers

Dans les années 1990, Ajay Bhatt travaillait pour Intel. Il était à la tête de l'équipe en charge de créer l'USB. L'objectif : mettre fin à la spécificité des câbles. A l'époque, une connectique était spécifique aux souris. Une autre était dédiée aux imprimantes. Une autre encore était consacrée aux microphones. Il en résultait une foule de câbles s'emmêlant, finissant par être abîmés ou perdus.

Bhatt a donc l'idée d'une connectique pouvant prendre en charge l'un ou l'autre, sans distinction. Mais l'ancien travailleur opte pour ce qui fait aujourd'hui le cauchemar de millions d'utilisateurs : l'absence de réversibilité.

Lors d'une interview pour NPR, l'homme a admis que ce défaut était voulu. C'était la condition d'un prix faible pour l'USB. Pour que l'USB soit utilisable dans les deux sens, il aurait fallu doubler l'ensemble des circuits qu'il contient, ce qui aurait doublé son coût. Or, Ajay Bhatt devait convaincre les constructeurs PC de doter leurs appareils de cette nouvelle connectique. Un port USB trop cher serait resté à la marge.

L'USB-C à la rescousse

20 ans plus tard, le succès de l'USB n'est plus à démontrer. Il a été rapidement adopté, aux dépends notamment du FireWire d'Apple. Pionnier, son histoire est semblable à celle de l'Ethernet. Aujourd'hui, l'USB connecte PC, mais aussi smartphones, claviers, disques durs... Mais le « paradoxe USB » continue de traumatiser bien des utilisateurs. Il aura fallu attendre l'USB type-C, finalisé en 2014, pour que ce défaut devenu célèbre soit définitivement corrigé. Le remplacement des anciens types est en cours.

L'USB-C est réversible, et il s'adresse à une gamme plus vaste d'appareils. Il est utilisable pour le rechargement et l'alimentation, et les technologies augmentant son débit voient le jour régulièrement. Intel en est à la norme Thunderbolt 3 et à un débit de 40 Gbits/s. Rien de tout cela n'aurait été possible sans l'USB type-A, l'USB « low-cost ».

Source : The Verge.
Modifié le 01/07/2019 à 07h16
25 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top