Synaptics : trackpad sensible à la pression et claviers physiques capacitifs

01 juin 2018 à 15h36
0
En prévision du lancement de Windows 8 et de la déferlante de nouveaux ordinateurs qui l'accompagneront, Synaptics a présenté aujourd'hui des innovations intéressantes en matière de pavé tactile et de clavier.

05363574-photo-logo-synaptics.jpg

Ces derniers temps les écrans tactiles ont retenu l'attention en matière d'interfaces homme-machine, mais les dispositifs de saisie et de pointage, périphériques d'entrée encore les plus utilisés, n'ont pas dit leur dernier mot !

ForcePad

Synaptics, l'un des principaux fournisseurs de dispositifs de pointage, lance pour commencer le « ForcePad », une nouvelle génération de trackpad sensible à la pression. Elle mesure en l'occurrence 64 niveaux de pression jusqu'à 1000 g pour cinq doigts distincts.

Cette innovation ouvre la voie à de nouveaux usages : on peut imaginer des réglages variant plus ou moins vite en fonction de la pression, ou des gestes à deux doigts entrainant des défilement plus ou moins rapides.

Elle permet aussi et surtout de gagner en finesse en troquant le bouton physique pour une forte pression, quitte à perdre le retour tactile, ce qui porte l'épaisseur de 5,5 à 2,8 mm. Un gain non négligeable pour des ordinateurs dont la partie inférieure mesure à peine plus de 10 mm, au profit de l'épaisseur, de l'autonomie, du refroidissement ou d'une combinaison des trois.


ThinTouch

Synaptics se lance aussi et surtout sur le marché du clavier, avec une solution baptisée « ThinTouch ». Fruit du rachat d'une société dénommée Pacinian, cette technologie associe le tactile capacitif à des touches physiques, à nouveau dans une optique de finesse.

En ajoutant du mouvement à des touches capacitives, ce nouveau type de clavier supprime les inconvénients des claviers capacitifs existants en offrant un retour tactile et en permettant aux doigts de reposer sur les touches sans les enclencher, voire en permettant de prédire la saisie. Elles aussi sensibles à la pression, ces touches pourraient également distinguer une minuscule d'une majuscule en fonction de la force de la frappe.

Les touches s'enfoncent enfin en diagonale, ce qui leur permet d'offrir la même course que sur un clavier à ciseaux conventionnel tout en réduisant leur épaisseur. On passerait ainsi d'une fourchette de 6 à 3,5 mm à moins de 2,5 mm, de nouveau au profit des aspects susmentionnés.


Aucune date n'a été communiquée, mais des prototypes fonctionnels d'ordinateurs de grands fabricants ont déjà été présentés, ce qui présage d'une concrétisation rapide.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Affaire Google / Oracle : les deux parties réfutent avoir payé des journalistes
Facebook et Apple bâtissent de nouveaux Data Center en Oregon
L'action Facebook casse le support des 19 dollars et plonge à 18,75 dollars (màj)
Sharp pourrait finalement supprimer jusqu'à 10 000 emplois
L'ADN incarne-t-il l'avenir de l'archivage ?
GG Removals : contrôler les requêtes de suppression d'un site sur Google
HTC perd 40 millions à cause d'Onlive mais investit dans le mobile
Samsung Galaxy S Duos : double SIM et Ice Cream Sandwich à l'honneur
Motorola permet de déverrouiller ses smartphones et tablettes
Recherches locales : la concurrence cherche des crosses à Google
Haut de page