Un PC ultra-compact (mini-ITX) pour jouer, c'est possible ? Notre test du InWin Chopin MAX

Nerces
Par Nerces, Spécialiste PC & Gaming.
Publié le 12 mai 2023 à 11h40
© Nerces pour Clubic
© Nerces pour Clubic

E-ATX, ATX, micro-ATX, les formats de carte mère conditionnent le type de boîtier et, de fait, la taille du PC. Le mini-ITX est une solution employée pour des machines de bureautique redoutablement compactes. InWin distribue depuis peu un boîtier mini-ITX – le Chopin – qui semble plus ambitieux. Et si nous tentions d’en faire un mini-PC « gamer » ?

Les plus
  • Tout petit, tout mimi
  • Bloc Gold 200 Watts intégré
  • 3 x USB (façade), 2 x SATA (interne)
  • Éléments toujours accessibles
Les moins
  • Un tout petit peu cher
  • Pas de port PCI Express

La montée en puissance des accelerated processing units (APU) d’AMD est au cœur de cette idée. Des machines comme le Steam Deck ou la GPD Win 4 – à défaut d’être évolutives – prouvent qu’un PC de jeu peut être minuscule. En associant au Chopin des composants bon marché, nous aimerions pouvoir aboutir à une machine non seulement viable aujourd’hui, mais aussi avec une certaine dose d’évolutivité.

Fiche technique InWin Chopin MAX

Résumé
Format du boitierMini Tour
Format(s) de carte mère compatible(s)Mini ITX
Connecteur(s) disponible(s)Prise Casque (Jack 3.5mm), USB 3.2 x2, USB 3.2 Type C, Prise Micro (Jack 3.5mm)
Caractéristiques physiques
Largeur217mm
Hauteur244mm
Profondeur84mm
poids2.2kg
Volume3.3l
Format du boitierMini Tour
Format(s) de carte mère compatible(s)Mini ITX
Hauteur max. ventilateur processeur54mm
Conception
Système de fixation sans visNon
VitreNon
Low profileOui
Emplacement(s) SSD / disque dur 2.5"2
Connectique
Connecteur(s) disponible(s)Prise Casque (Jack 3.5mm), USB 3.2 x2, USB 3.2 Type C, Prise Micro (Jack 3.5mm)
Refroidissement
Compatible WatercoolingNon
À tout petit boîtier, tout petit carton. Forcément © In Win

Du choix du boîtier : l’InWin Chopin MAX

Forcément, il n’était pas question de prendre un autre boîtier que le Chopin MAX signé InWin puisque c’est la sortie de ce modèle qui nous a donné l’idée de ce dossier. InWin n’est pas le fabricant de boîtier le plus connu sous nos latitudes, mais il propose de remarquables modèles aussi variés qu’ils disposent d’une belle finition.

Esthétiquement, le Chopin MAX est une belle réussite © In Win

C’est exactement le cas pour ce Chopin MAX qui généralise l’aluminium afin de se rendre aussi léger qu’il est élégant. InWin a travaillé des plaques d’aluminium de 4 mm d’épaisseur pour donner une certaine résistance à son boîtier qui se contente d’un volume de 3,3 litres. Il mesure 244 × 217 × 84 millimètres pour un poids de 2,2 kg et peut se tenir aussi bien à l’horizontale qu’à la verticale.

5 autocollants de couleur autorisent la personnalisation du boîtier © In Win

Malgré son extrême compacité, le Chopin MAX coche presque toutes les cases. Ainsi, il intègre une véritable alimentation 80 PLUS Gold de 200 watts. Il est compatible avec les cartes mini-ITX, dispose de deux emplacements internes 2,5 pouces et propose trois ports USB en façade (2 × 3.2 Gen 1 Type-A, 1 × 3.2 Gen 2 × 2 Type-C) en plus de deux jacks audios.

Ports USB 3.2 Gen 2 et alimentation 80 PLUS Gold : du tout bon ! © Nerces pour Clubic

Sur le Chopin MAX, InWin a augmenté la hauteur pour le refroidissement du processeur. On est à 54 mm contre 43 mm sur les modèles précédentes. En effet, ce MAX est la troisième version du Chopin. Toujours distribuées, les deux autres sont aussi un peu moins chères. Le Chopin PRO est moins bien organisé et n’a pas d’USB-C tandis que le Chopin « tout court » se contente d’une alimentation 80 PLUS Bronze de 150 watts.

In Win souligne à raison l'espace gagné pour le ventirad du processeur © In Win

La question du processeur : AMD Ryzen 7 5700G

Au cœur d’une solution mini-ITX, il y a le processeur. Nous souhaitions en faire une machine – même modeste – dédiée en partie au jeu vidéo. C’est donc tout naturellement que nous nous sommes tournés vers les APU d’AMD et, en attendant la sortie de Ryzen 7000, nous avons jeté notre dévolu sur le plus costaud de la gamme, le Ryzen 7 5700G.

Vieillissant, le Ryzen 7 5700G rend encore de fiers services © Nerces pour Clubic

Disponible depuis un peu plus de deux ans, cette APU a le bon goût d’être compatible AM4 et peut être montée sur des cartes mères très bon marché. Le processeur d’AMD intègre 8 cœurs Zen3 avec 20 Mo de cache combiné L2+L3 et une fréquence boost de 4,6 GHz. Plus intéressant encore, son TDP se limite à 65 watts, plutôt une bonne chose pour notre boîtier.

Au cours de l'année 2021, AMD assurait la promotion des Ryzen 5600G/5700G © AMD

Le choix d’une APU est surtout lié au fait que, compacité oblige, notre Chopin MAX n’accepte aucune carte graphique. Le 5700G profite d’un circuit Vega 8 doté de 512 unités de calcul. Du Vega ? Certains joueurs font la grimace et ils n’ont pas tort : nous serons pas mal limités à ce niveau tant qu’AMD n’aura pas sorti d’APU desktop en RDNA2 ou RDNA3.

Les performances CPU étaient alors de premier plan © AMD

Reste que le 5700G a le bon goût d’être équilibré et relativement bon marché. Il est par ailleurs commercialisé avec son propre ventirad, le Wraith Stealth. Pas de surcoût à ce niveau. Pour économiser environ 50 euros, on peut aussi se tourner vers le 5600G encore tout à fait capable, voire les 3200G/3400G, mais là, les jeux seront vraiment bien limités.

Une jolie carte mère... avec de belles LED RVB évidemment désactivables © ASRock

Carte mère B550 : ASRock Phantom Gaming-ITX/ax

Avant son passage à l’AM5, AMD a conservé pendant de très nombreuses années la plateforme AM4 ce qui permet de disposer d’un large choix côté carte mère. Nous avons retenu la Phantom Gaming-ITX/ax d’ASRock qui est donc basée sur le chipset B550, l’un des plus récents en AM4 ce qui lui assure une compatibilité optimale avec tous les processeurs de la plateforme.

Malgré sa compacité, la carte mère ASRock est très complète © Nerces pour Clubic

Du fait de sa taille, la Phantom Gaming-ITX n’intègre que deux emplacements mémoire, mais accepte jusqu’à la DDR4-5400. Son étage d’alimentation à 8 phases – 90A Dr.MOS – est gage de qualité et il est aussi question d’intégrer un circuit audio 7.1 HD (Realtek ALC1220) en plus du contrôleur réseau Intel i225-V lequel autorise du 2.5 GbE, du Wi-Fi 6 AX et du Bluetooth 5.1. Complet.

Le B550 est un chipset encore largement au niveau © Nerces pour Clubic

En réalité, cette carte mère est presque surdimensionnée pour notre machine, mais nous avions à cœur de disposer d’une plaque I/O directement fixée pour plus de confort. Comme pour les autres composants, un modèle moins ambitieux est envisageable. ASRock dispose d’une carte mère en A520, très capable, et Biostar distribue encore moins cher avec un modèle en B450.

La Phantom Gaming-ITX/ax intègre une jolie plaque I/O. Pratique © Nerces pour Clubic

Un peu de RAM : Corsair Vengeance LPX DDR4-3600

Un boîtier mini-ITX comme le Chopin MAX est plutôt exigu. Afin de simplifier le montage, nous avons opté pour des barrettes de mémoire plutôt compactes. Les Corsair Vengeance LPX ont le quadruple avantage d’être compactes donc, mais également performantes, bon marché et dotées d’un dissipateur thermique pour en assurer la fraîcheur.

Nos 32 Go sont sans doute trop : 2x 8 Go doivent faire l'affaire © Nerces pour Clubic

Des multiples références disponibles, ce sont les DDR4-3600 en 2 x 16 Go qui ont été retenues. Il en est déjà pour dire que 2 x 8 Go sont suffisants. Ils n’ont pas tort, mais nous voulions être confortables pour l’assignement de 8 ou 16 Go au circuit vidéo du 5700G. De la même manière, nous aurions aussi pu ne prendre « que » de la DDR4-3200, mais la différence de prix est faible.

Côté stockage : TeamGroup T-Create Classic PCIe 4.0

Voilà bien la partie la « moins intéressante » de notre dossier. Pourquoi ? Tout simplement parce que le choix d’un SSD M.2 n’aura pour ainsi dire aucune incidence sur les performances du PC. Nous vous invitons donc à vous tourner vers un SSD réputé pour sa chauffe contenue : c’est que la température pourrait rapidement grimper au sein du Chopin MAX.

Le T-Create est un SSD très correct qui chauffe peu © Nerces pour Clubic

C’est le T-Create Classic PCIe 4.0 que nous avons retenu, en 1 To. Il est rapide, comme son nom l’indique en PCIe Gen 4. Il est certifié pour des débits jusqu’à 5 Go/s en lecture séquentielle et 4,4 Go/s en écriture. Pour réduire la facture, il aurait été possible de partir sur le Crucial P3 par exemple. En PCIe 3.0, il autorise des débits de 3,5 Go/s, suffisant pour notre machine.

Rock Pure LP : un bon ventirad, surtout très compact © Nerces pour Clubic

Et le refroidissement ? be quiet! Pure Rock LP

Les Ryzen 5 5600G et Ryzen 7 5700G sont livrés avec le Wraith Stealth, un dissipateur AMD tout à fait capable, mais nous avions dans l’idée d’intégrer un modèle, sur le papier, plus efficace. Le be quiet! Pure Rock LP est très récent et redoutablement compact avec sa hauteur de seulement 45 mm contre 52 mm dans le cas du modèle AMD.

Notez comme les ventirads AMD et Intel sont parfaitement compatibles © In Win

Comme le Wraith Stealth, il intègre un ventilateur de 92 mm, mais celui de be quiet! est à la fois plus efficace et plus discret. Notez qu’il est possible de se tourner vers d’autres modèles comme le fameux Noctua NH-L9a, un peu plus onéreux, mais plus compact : pas forcément utile ici. En revanche, le Noctua NH-L9x65 est trop haut (65 mm) pour le Chopin MAX.

Le Noctua NH-L9a est une bonne solution, mais le NH-L9x65 est trop haut © Noctua

Tout notre petit monde est rassemblé pour le montage © Nerces pour Clubic

Le montage, ça se passe comment ?

Malgré la compacité extrême du Chopin MAX, le montage n’est pas bien compliqué : il faut dire que le nombre de composants à mettre en place est on ne peut plus réduit. Compte tenu de la fixation du be quiet! Pure Rock LP, il est préférable de l’installer juste après le processeur bien sûr. Ensuite, on insère les barrettes de DDR4 et, enfin, la carte mère dans le PC.

En réalité, les choses sont simples du fait du peu de composants © Nerces pour Clubic

Pour le SSD, cela dépend d’où vous le mettez : il est plus pratique de l’installer avant la carte mère si vous retenez l’emplacement M.2 du dessus. En revanche, il faut faire très attention à l’installer en dernier si vous souhaitez le mettre au dos de la carte mère : en insérant cette dernière dans le boîtier, vous risquez fort de « rapper » le SSD s’il est déjà en place.

Aucun souci pour le ventirad : veillez juste à mettre le M.2 à la fin © Nerces pour Clubic

Enfin, la dernière étape est le branchement de tout ce petit monde. Il est étonnant de constater que le Chopin MAX n’est finalement pas si exigu que ça et que la mise en place des câbles se fait sans grande difficulté. Bien sûr, il est préférable d’avoir repéré qui va où avant l’insertion de la carte mère. Maintenant que tout est prêt, il convient de tester la bête.

Notre configuration détaillée par CPU-Z © Nerces pour Clubic

Focus sur le sous-système graphique avec GPU-Z © Nerces pour Clubic

Quelles performances attendre d’un tel PC ?

Ainsi équipé, on se doute que ce Chopin MAX n’atteindra pas des sommets de performances. Pour autant, la partie CPU du 5700G devrait lui autoriser des résultats corrects en « production », grâce à ses 8 cœurs Zen 3. Forcément, la partie graphique sera la plus délicate…

AIDA64

Performances sur AIDA64 Cache & Memory Benchmark © Nerces pour Clubic

L'association du couple Ryzen 7 5700G / B550 et de la DDR4-3600 autorise des débits intéressants. En revanche, pour des raisons de coût, nous n'avons pas retenu les barrettes avec la meilleure latence : cela se voit sans être une catastrophe sur une telle machine.

CrystalDiskMark

Mesures (débits et IOPS) CrystalDiskMark sur des fichiers de 1 Go © Nerces pour Clubic

En deçà de ce qu'il est censé offrir, le SSD T-Create Classic est sans doute pénalisé par le chipset B550. Reste qu'à plus de 3,1 Go/s en lecture comme en écriture séquentielle, les débits sont intéressants.

PCMark

Performances sur PCMark © Nerces pour Clubic

En nous permettant de simuler un usage « classique » du PC selon divers scénarios, PCMark nous donne une belle idée de ce que vaut cette machine pour de la bureautique, de l'édition vidéo ou quelques tâches « production ». Franchement, le résultat est plus qu'acceptable.

3DMark

Performances sur 3DMark sur FireStrike et TimeSpy © Nerces pour Clubic

Notez qu'il n'est pas question de mesure sur la scène Port Royal, la faute à un manque de prise en charge ray tracing sur le 5700G. La scène FireStrike est l'occasion d'un résultat honorable, mais notre APU a plus de mal sur TimeSpy : l'illustration parfaite des limitations DirectX 12 de la puce.

Cyberpunk 2077

Performances sur Cyberpunk 2077 © Nerces pour Clubic

Vous vous en doutiez, nous en avons la preuve : le Ryzen 7 5700G n'est pas conçu pour les grosses productions actuelles. Même aux réglages les plus bas en 1 280 × 720, Cyberpunk 2077 n'est pas à la fête. Cela dit, avec un minimum de 29,23 images par seconde, ça reste jouable.

F1 22

Performances sur F1 22 en ultra / bas © Nerces pour Clubic

Sur F1 22, les résultats du circuit graphique de notre APU sont tout de même plus convaincants et si en 720p détails ultra, c'est trop faible, le passage aux détails les plus faibles permet d'assurer un 70 ips constant.

Shadow of the Tomb Raider

Performances sur Shadow of the Tomb Raider en ultra / bas © Nerces pour Clubic

Il n'est pas question de multiplier les mesures, mais un petit passage sur Shadow of the Tomb Raider est toujours intéressant. Pas de miracle, en 720p détails haut ce n'est pas agréable (43 ips). En revanche, avec 75 ips de moyenne et un plus bas à 63 ips, c'est impeccable en détails bas.

Et ça chauffe comment tout ça ?

Le Chopin MAX est un petit, tout petit boîtier. Nous avons certes retenu des composants « modestes » pour cette machine, mais sans autre ventilateur que celui du be quiet! Pure Rock LP, la question de l'échauffement se pose légitimement, autant pour le processeur que pour le SSD d'ailleurs.

Relevé des températures CPU à gauche au repos et, à droite, en charge © Nerces pour Clubic
Relevé des températures SSD à gauche au repos et, à droite, en charge © Nerces pour Clubic

En réalité, il n'y a pas vraiment lieu de s'inquiéter. Bien sûr, il sera possible de dépasser les valeurs que nous indiquons, mais dans l'immédiat, tout va bien pour notre PC. De plus, en optant pour un 5600G et un SSD encore plus frais, vous ferez baisser l'échauffement global.

Du coût global du PC et de sa réduction

Compte tenu de ses performances, notre machine mini-ITX se doit d’être bon marché. Bien sûr, la compacité de la bête n'autorise pas les meilleurs prix sur tous les composants et une carte mère micro-ATX sera moins chère que son homologue mini-ITX. Mais, plutôt qu’un long discours, voici donc le coût de la machine ici montée.

Pour un total de 760,63 euros

Le carte mère Biostar B450NH et le SSD Crucial P3 allègent la note © Biostar/Crucial

Le tarif n’est pas exorbitant, mais il est difficile de dire que notre solution est un « premier prix ». Pour tenter d’y parvenir, nous avons retenu les différentes alternatives matérielles proposées à chaque étape. Des alternatives que nous n’avons hélas pas pu réunir pour ce dossier, sinon, croyez bien que nous vous aurions présenté cette solution. Voici les prix que l’on obtient.

Pour un total de 482,75 euros

Avouez que les choses deviennent intéressantes. Elles le sont d’autant plus que notre solution doit pouvoir évoluer dans le temps. Notre problème est qu’AMD entretient le flou sur la sortie de nouvelles APU en AM4 précisant simplement que l’AM4 « n’est pas mort ». En effet, passer à l’AM5 implique de changer carte mère, processeur et mémoire vive… mais pas de boîtier !

Notez que ce dossier n'est qu'une approche du mini-ITX parmi de nombreuses possibles. Il est amené à évoluer afin de suivre les plus intéressantes nouveautés d'AMD ou d'Intel côté APU et cartes mères, toujours au format mini-ITX bien sûr.

PC mini-ITX Chopin MAX : l’avis de Clubic

Conclusion
Note générale
8 / 10

Pièce maîtresse de notre « configuration mini-ITX », le Chopin MAX nous a donné envie de monter ce petit dossier sans prétention. L’idée était de montrer qu’il reste possible de se monter un ordinateur gaming certes modeste, mais de très petite taille et, finalement, pas très onéreux. Au-delà des seuls jeux PC, notre solution est d’ailleurs tout à fait à son aise sur l’émulation.

Le Chopin MAX est un produit assez remarquable dont on regrette simplement que le tarif ne soit encore un peu plus attractif. In Win ne se moque cependant pas du monde avec un boîtier en aluminium doté d’excellentes finitions et ne faisant pas l’impasse sur l’USB-C 3.2 Gen 2x2. Pour ne rien gâcher, le montage est simple et les composants restent accessibles. Du beau travail !

Les plus
  • Tout petit, tout mimi
  • Bloc Gold 200 Watts intégré
  • 3 x USB (façade), 2 x SATA (interne)
  • Éléments toujours accessibles
Les moins
  • Un tout petit peu cher
  • Pas de port PCI Express
Par Nerces
Spécialiste PC & Gaming

Tombé dans le jeu vidéo à une époque où il fallait une belle imagination pour voir ici un match de foot, là un combat de tanks dans ces quelques barres représentées à l'écran, j'ai suivi toutes les évolutions depuis quarante ans. Fidèle du PC, mais adepte de tous les genres, je n'ai du mal qu'avec les JRPG. Sinon, de la stratégie tour par tour la plus aride au FPS le plus spectaculaire en passant par les simulations sportives ou les jeux musicaux, je me fais à tout... avec une préférence pour la gestion et les jeux combinant plusieurs styles. Mon panthéon du jeu vidéo se composerait de trois séries : Elite, Civilization et Max Payne.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Nos experts recommandent des produits et services technologiques en toute indépendance. Si vous achetez via un lien d’affiliation, nous pouvons gagner une commission. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. En savoir plus
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Nerces

Le principe d’un boîtier compact comme celui-ci, c’est de ne PAS avoir de carte graphique. Il n’y a donc pas de place pour en mettre une.

Pour le format NUC, il a des avantages et des défauts : la brique externe d’alimentation qui fait la moitié du NUC est un premier défaut, mais c’est surtout l’évolutivité de la solution. Là, en AM4, on est un peu dans l’attente de savoir si AMD va vraiment le faire vivre encore un peu.
Mais gageons que l’AM5 aura une longue durée de vie.

Enfin, les PC au format NUC « tout prêts » ne sont pas donnés non plus. Bien sûr, la config présentée « au prix fort » n’est pas l’objectif du dossier : il s’agit de montrer ce vers quoi on peut tendre. Trouver du NUC complet et puissant à moins de 500 euros, ben pas si simple :slight_smile:

Nerces
Droz

Je suis assez étonné par les résultats des bench, je pensais que ce serait bien pire.

dante0891

Je pensais que le prix annoncé était pour la config complète haha
Je voulais me faire un Mini ITX pour du rétro gaming et les boitiers de ce type est de base hors de prix, donc ici le boitier pourrait faire son office, en plus il y a une config avec le 5600G comme je le voulais ^^

tfpsly

Il y a des boîtiers à peine plus gros qui acceptent une carte graphique (l’installation est bien chiante), mais là dans l’article c’est vraiment trop petit.

Nerces

Tout à fait, mais les contraintes sont d’un tout autre niveau : boîtier chiant à monter, alimentation Flex ATX qui n’a pas les connecteurs nécessaires, prix de l’ensemble très élevé.
La solution Velka est intéressante, mais c’est d’un autre ordre :slight_smile:

DrGeekill

Voilà bien un article qui fait plaisir. J’imagine à Clubic : « Tiens si on se faisait un truc juste pour le plaisir et voir ce que ça donne ». J’adore l’idée et c’est clairement à renouveler.

Par contre ce que je n’aime pas du tout c’est le nouveau « positionnement » des commentaires. Plus bas et seul le premier apparaissant. Ça fait genre « on préfère cacher quand ça râle pour les visiteurs occasionnels ». Et c’est mauvais. D’autant qu’il y a eu des efforts niveau Titres d’articles ces temps ci. Ça donne un sentiment d’être mis à l’écart.

Bref Bravo pour celui ci et j’espère qu’on en verra d’autres et bon week end

brice_wernet

Oui, les nuc sont chers, et peu ont ces perfs graphiques (bien qu’on reste au niveau de la gt1030)
Perso j’ai pu acheter d’occasion un mini pc Lenovo m75q (alim 90w), sur lequel je joue occasionnellement.
Ça marche bien. Très bien même. Mais c’est moins discret en jeu qu’ mini itx

tfpsly

Ah, un message de D.b…i a disparu (email reçu, mais ne montant pas son message ici). Bon en même temps, je l’aurai aussi effacé :innocent:

Serpent_59

Je comprends l’idée de proposer une config mini, mais à ce tarif , a part être allergique au pad mais sinon j’aurais du mal à la conseiller plutôt qu’une SX/PS5.