Test Audio-Technica ATH-ES7 : puissant et précis

Par
Le 07 octobre 2011
 0

Audio-Technica ATH-ES7

Autre modèle phare du fabricant japonais Audio-Technica : l'ATH-ES7. C'est le plus haut de gamme des trois modèles que nous avons retenus ici. Et pour cause, il flirte avec la limite haute de notre fourchette de prix, et la dépasse même dans plusieurs boutiques. Est-ce mérité ?

012c000004637952-photo-audio-technica-es7-min.jpg
012c000004637950-photo-audio-technica-es7-max.jpg

L'Audio-Technica ATH ES7


Présentation et ergonomie

L'ES7 ne date pas d'hier mais avec son design relativement sobre, il a pu traverser les époques sans se démoder. Décliné en noir ou en blanc, dans les deux cas on retrouve les coques d'écouteur en métal brillant, et même miroitant, seule petite folie qu'Audio-Technica s'est permise. Tout le monde n'aimera pas, d'autant que brillant rime aussi avec salissant. Mais pour vérifier qu'on n'a pas un morceau de salade coincé entre les dents, ça peut toujours servir... La finition est correcte dans l'absolu, mais pour un casque de ce prix là, on aurait souhaité avoir davantage de soin. Et les matériaux employés restent très quelconques. On déplore notamment l'arceau en caoutchouc rigide qui blesse facilement le haut du crâne, ou encore le piètre gainage de la fiche jack 3,5 mm et globalement la qualité insuffisante du câblage, en Y et non détachable.

00c8000004637960-photo-audio-technica-es7-couteurs3.jpg
00c8000004637944-photo-audio-technica-es7-arceau.jpg
00c8000004637948-photo-audio-technica-es7-fiche.jpg

Des écouteurs miroir, l'arceau flexible et raide en même temps et le fiche jack plutôt fragile


Cette histoire d'arceau douloureux est fort regrettable, puisque l'ATH-ES7 se montre par ailleurs tout à fait agréable. Ses écouteurs fermés en similicuir, des grands supra ou des petits circum au choix (7,2 cm), se plaquent parfaitement bien sur les oreilles, procurant au passage une très bonne isolation. La pression sur les tempes est notable mais pas excessive. Et comme le casque est léger (160 g) et suffisamment articulé (pivot à 90° vers l'avant, légère angulation vers le bas), il reste relativement confortable. On échappe donc de peu à quelque chose d'assez parfait.

00c8000004637956-photo-audio-technica-es7-couteurs.jpg
00c8000004637958-photo-audio-technica-es7-couteurs2.jpg
00c8000004637946-photo-audio-technica-es7-articulation.jpg

Les écouteurs entre le supra et le circum pivotent à 90° vers l'avant et s'inclinent juste ce qu'il faut vers le bas pour bien jointer sur les oreilles


0064000004637954-photo-audio-technica-es7-packaging.jpg
En matière d'accessoires fournis, Audio-Technica reste dans le domaine du succinct, se contentant d'une housse de transport souple. Là encore, le constructeur fait figure d'Harpagon compte tenu de la somme demandée pour acquérir l'objet.

Quid de l'audio ?

Audio-Technica livre des spécifications complètes sur son casque fermé. Transducteurs de 42 mm avec aimant en néodyme et bobine en aluminium cuivré, réponse en fréquence de 5 Hz - 30 kHz, sensibilité de 100 dB/mW, impédance de 32 ohms et puissance admissible de 1 000 mW. Le rendement du casque est consistant, aidé par la bonne isolation des écouteurs.

L'heure est venue de parler son : que donne l'ES7 ? C'est de l'Audio-Technica, de haute volée ! Pour faire simple, l'ATH-ES7 est dans cette catégorie le casque qui s'approche le plus du Grado Labs SR60 tout en proposant une acoustique fermée. Alors le rendu Audio-Technica reste toutefois moins naturel que celui trouvé par Grado : ici les basses percutent davantage et les mediums sont positionnés plus hauts que sur le SR60. Côté aigus, pas de différence : dans les deux cas, la restitution est parfaitement ouverte et précise sans agresser. In fine, l'ATH-ES7 propose un peu plus de dynamisme, nettement plus de puissance mais un peu moins de réalisme. C'est, quoi qu'il en soit, du haut niveau, d'autant que l'image sonore suggérée par l'ATH-ES7 s'avère très large et parfaitement localisée. Ici, la densité des coques métalliques aide certainement à la maîtrise de l'acoustique.

Conclusion

La première approche avec l'ATH-ES7 déçoit au vu du tarif du casque : arceau en caoutchouc trop dur, finition correcte mais sans plus, câble non détachable et bilatéral, fiche jack fragile, packaging limité... Heureusement que le design sobre fait passer la pilule. Mais une fois plaqué sur les oreilles, on se réconcilie rapidement avec l'ES7. Audio-Technica sait décidément bien doser la dynamique et la précision : le casque offre une belle amplitude dans le grave, mais reste très puissant dans les mediums et détaillé dans les aigus. Tout est là, avec un rendement sérieux, une acoustique ample et une bonne isolation. Si vous êtes soigneux et que la qualité du son comme on l'espère est pour vous une priorité dans le choix d'un casque, l'ES7 constitue un excellent choix. Mais il descend tout de même d'un cran dans notre notation pour les petites légèretés sur lesquelles Audio-Technica a bêtement fait l'impasse.

Audio-Technica ATH-ES7

Les plus
+ Dynamique et présent à tous les fréquences
+ Image sonore large et précise
+ Bonne isolation / rendement
+ Design / articulations
Les moins
- Arceau guère confortable
- Finition pas à la hauteur du prix
- Trop de basses pour certains ?
- Prix conséquent
Qualité audio
Confort
Isolation
Finition
4


Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Casque audio

scroll top