Test Sony MDR-ZX700 : le casque passe-partout

Aurélien Audy
07 octobre 2011 à 17h20
0

Sony MDR-ZX700

Nous restons ici sur la dernière famille de casques en date chez Sony, mais avec une montée en gamme significative. Pour cette partie du dossier, c'est le MDR-ZX700 que nous avons choisi. Du son Hi-Fi dans un format nomade ? La réponse dans ce qui suit...

012C000004626898-photo-sony-mdr-zx700-min.jpg
012C000004626896-photo-sony-mdr-zx700-max.jpg

Le Sony MDR-ZX700


Présentation et ergonomie

Il commence à être consistant pour un casque nomade, mais c'est un circum-aural. La mode n'est-elle de toute façon pas aux gros casques ? Ce qui surprend le plus avec le ZX-700, c'est surtout qu'il ressemble à un casque de studio. Nous sommes très loin ici des designs colorés et brillants, liés à des artistes populaires, notoires ou pas. Non, avec le ZX-700, Sony nous immerge en pleine sobriété ! Le casque est en grande partie noir, avec juste une petite touche de gris/doré mate. L'arceau est entièrement recouvert d'uréthane, comme les imposants coussinets des écouteurs (10,8 x 7,3 cm). Tout est en plastique, mais la finition s'avère sérieuse.

00C8000004626900-photo-sony-mdr-zx700-couteur.jpg
00C8000004626884-photo-sony-mdr-zx700-arceau.jpg
00C8000004626888-photo-sony-mdr-zx700-coque-d-couteur.jpg

Les écouteurs circum-auraux sont très enveloppants. L'arceau rembourré est recouvert du même uréthane que les écouteurs. Enfin, outre la touche bicolore visible ici, on perçoit aussi l'angulation présente entre les écouteurs (à l'oblique) et l'arceau (droit).


Côté confort, le MDR-ZX700 est irréprochable. Les coussinets souples étanchéifient complètement l'écoute sans que l'arceau ait besoin de compresser les tempes. Plusieurs détails de conception rendent ce casque très ergonomique. D'abord, les deux articulations, une pour l'inclinaison haut/bas, l'autre discrète mais suffisante pour l'orientation avant/arrière. Mais aussi la légère angulation dans l'alignement entre les écouteurs et l'arceau, qui permet au casque de bien respecter la morphologie du crâne (les oreilles étant naturellement inclinées vers l'arrière). Bref, sauf à accuser le coup sous le poids supérieur à la moyenne (252 g) du casque, l'écoute peut se prolonger sans souci !

00C8000004626894-photo-sony-mdr-zx700-inclinaison-bas2.jpg
00C8000004626892-photo-sony-mdr-zx700-inclinaison-bas.jpg
00C8000004626890-photo-sony-mdr-zx700-inclinaison2.jpg

L'inclinaison haut/bas et la discrète charnière donnant un angle avant/arrière limité mais suffisant


Enfin le ZX-700 est accompagné d'une rallonge de 1,8 m, venant compléter le 1,2 m de câble (unilatéral) de base.

Quid de l'audio ?

La fiche technique du MDR-ZX700 est celle d'un casque une gamme supérieure. En effet, le produit embarque des transducteurs de 50 mm, capables de couvrir la plage de fréquence allant de 5 Hz à 40 kHz. Et Sony complète ce tableau en donnant une impédance de 24 ohms avec une sensibilité de 106 dB/mW et une puissance admissible de 2 000 mW ! Compte tenu de l'isolation passive atteinte ici, la meilleure avec celle du Beats Solo HD, le rendement du casque apparaît vraiment copieux. Mais comment sonne-t-il ?

Très proprement. Sony nous propose là un des casques les plus équilibrés et neutres qui soient. Des basses qui savent percuter sans dominer les autres fréquences, des mediums parfaitement étagés, ni trop hauts ni trop bas et surtout bien détaillés, des aigus qui tombent pile à la limite où on obtient de la clarté sans tomber dans l'agressivité. Bref, le rendu est neutre (ni chaud, ni froid) et équilibré, avec toutefois davantage de dynamique qu'un Major Marshall. L'image sonore compte parmi les plus larges de celles obtenues dans cette catégorie de casques. Et elle trouve même un peu de relief, probablement lié à l'acoustique de l'espace relativement conséquent formé autour des oreilles par les gros écouteurs. On aime ou pas. Ce relief pourra être ressenti comme de la dispersion par certains, comme si l'acoustique était légèrement réverbérante. On peut préférer les diffusions plus directes comme avec l'Audio-Technica ATH-ES7...

Conclusion

Avec le ZX700, Sony signe un casque vraiment plaisant. Certes, il est de taille et de poids conséquents pour un modèle nomade, même s'il n'égale pas les casques DJ qu'on trouve dans cette fourchette de prix. Mais le ZX700 reste très confortable, superbement isolant et il sonne très équilibré. Il affiche par conséquent une polyvalence redoutable ! Et avec 2 000 mW de puissance admissible, vous pouvez en plus le brancher à n'importe quel équipement. Il n'y a rien qu'on puisse vraiment lui reprocher, sinon le fait qu'il ne soit pas pliable. Et certains pourront trouver que le casque donne trop de relief au son, la distance entre les oreilles et les écouteurs étant un peu plus importante que la moyenne... Mais là c'est une question de goût !

Sony MDR-ZX700

8

Les plus

  • Equilibré et dynamique à la fois
  • Image sonore très large / rendement
  • Très confortable / isolation massive
  • Sobre / bien fini

Les moins

  • Assez encombrant / un peu lourd
  • Pas pliable du tout
  • Un poil trop de relief sonore pour certains

Qualité audio8

Confort8

Isolation10

Finition8

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top