Bientôt des casques à réduction de bruit vous alertant des dangers que vous n'entendrez pas

10 décembre 2019 à 18h25
0
Casque antibruit alertant des dangers
© Data Science Institute - Université Columbia

Des chercheurs ont mis au point un casque antibruit axé sur la sécurité de ses utilisateurs. En effet, le dispositif serait capable de reconnaître les sons témoignant d'un danger imminent et d'avertir son propriétaire, via un signal audio.

La pollution sonore, en particulier dans les grandes villes, a entraîné l'apparition sur le marché de casques à contrôle actif de bruit. Revers de la médaille de l'innovation : ses utilisateurs peuvent également ignorer des sons extérieurs utiles, comme le bruit d'une voiture se rapprochant à grande vitesse.

Des casques antibruit dotés de micros

Pour résoudre ce nouveau problème, des ingénieurs ont déjà pensé à une solution : les casques filtrent la plupart des bruits, mais laissent passer ceux à volume élevé. Ceux-ci peuvent effectivement être le signe d'un danger imminent, comme dans le cas du klaxon d'un véhicule. Cette approche n'est toutefois pas suffisante, certaines menaces pouvant être moins bruyantes (par exemple, le moteur d'une voiture).

C'est pourquoi des chercheurs du Data Science Institute de l'université Columbia (États-Unis) ont travaillé sur un nouveau système. Leur idée est d'ajouter aux casques à réduction de bruit des micros pointant vers l'arrière et les côtés de la tête de l'utilisateur, c'est-à-dire en direction des zones non couvertes par son regard. Les sons ainsi capturés sont ensuite envoyés à des serveurs, via une application présente sur le smartphone de l'individu.

Évaluer le danger potentiel de chaque bruit

Les signaux sont alors analysés par des algorithmes de machine learning. Leur but est, d'une part, de dissocier les différents bruits et de les reconnaître, et, d'autre part, d'évaluer le niveau de danger de chacun. Par exemple, le son produit par des cloches sera ignoré, au contraire de celui d'un moteur se rapprochant (et devenant donc de plus en plus fort).

Le dispositif est actuellement en cours de test dans les rues de New York. Et l'objectif de l'expérimentation n'est pas seulement de vérifier la capacité du système à identifier les menaces. Les chercheurs travaillent également avec un chercheur en psychologie, afin de trouver la meilleure façon d'alerter les utilisateurs, via un signal sonore suffisamment efficace pour ne pas être ignoré.

Source : Gizmodo
6
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top