Bientôt des casques à réduction de bruit vous alertant des dangers que vous n'entendrez pas

10 décembre 2019 à 18h25
6
Casque antibruit alertant des dangers
© Data Science Institute - Université Columbia

Des chercheurs ont mis au point un casque antibruit axé sur la sécurité de ses utilisateurs. En effet, le dispositif serait capable de reconnaître les sons témoignant d'un danger imminent et d'avertir son propriétaire, via un signal audio.

La pollution sonore, en particulier dans les grandes villes, a entraîné l'apparition sur le marché de casques à contrôle actif de bruit. Revers de la médaille de l'innovation : ses utilisateurs peuvent également ignorer des sons extérieurs utiles, comme le bruit d'une voiture se rapprochant à grande vitesse.

Des casques antibruit dotés de micros

Pour résoudre ce nouveau problème, des ingénieurs ont déjà pensé à une solution : les casques filtrent la plupart des bruits, mais laissent passer ceux à volume élevé. Ceux-ci peuvent effectivement être le signe d'un danger imminent, comme dans le cas du klaxon d'un véhicule. Cette approche n'est toutefois pas suffisante, certaines menaces pouvant être moins bruyantes (par exemple, le moteur d'une voiture).

C'est pourquoi des chercheurs du Data Science Institute de l'université Columbia (États-Unis) ont travaillé sur un nouveau système. Leur idée est d'ajouter aux casques à réduction de bruit des micros pointant vers l'arrière et les côtés de la tête de l'utilisateur, c'est-à-dire en direction des zones non couvertes par son regard. Les sons ainsi capturés sont ensuite envoyés à des serveurs, via une application présente sur le smartphone de l'individu.

Évaluer le danger potentiel de chaque bruit

Les signaux sont alors analysés par des algorithmes de machine learning. Leur but est, d'une part, de dissocier les différents bruits et de les reconnaître, et, d'autre part, d'évaluer le niveau de danger de chacun. Par exemple, le son produit par des cloches sera ignoré, au contraire de celui d'un moteur se rapprochant (et devenant donc de plus en plus fort).

Le dispositif est actuellement en cours de test dans les rues de New York. Et l'objectif de l'expérimentation n'est pas seulement de vérifier la capacité du système à identifier les menaces. Les chercheurs travaillent également avec un chercheur en psychologie, afin de trouver la meilleure façon d'alerter les utilisateurs, via un signal sonore suffisamment efficace pour ne pas être ignoré.

Source : Gizmodo
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Découvrez les mots de passe les plus populaires, vous n'allez pas en croire vos yeux
Le Huawei P40 Pro commence à faire parler de lui
La CNIL ne tolère pas la vidéosurveillance destinée à localiser des salariés sur leur lieu de travail
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Les premières exclusivités temporaires de l’Epic Games Store rejoignent Steam cette semaine
Bon plan forfait mobile : l'offre Free 50 Go à 9,99€ est prolongée
Missionnée par l'ESA, la start-up ClearSpace va désorbiter un débris du lanceur Vega
Bon plan forfait mobile : l'offre Red 60Go à 12€ par mois se termine demain
AI Dungeon 2 : le jeu d'aventure textuel mû par l'intelligence artificielle fait ses preuves
En 2 ans, la start-up française Virtual Room a conquis le monde de la réalité virtuelle collaborative
Haut de page