Bientôt des casques à réduction de bruit vous alertant des dangers que vous n'entendrez pas

10 décembre 2019 à 18h25
0
Casque antibruit alertant des dangers
© Data Science Institute - Université Columbia

Des chercheurs ont mis au point un casque antibruit axé sur la sécurité de ses utilisateurs. En effet, le dispositif serait capable de reconnaître les sons témoignant d'un danger imminent et d'avertir son propriétaire, via un signal audio.

La pollution sonore, en particulier dans les grandes villes, a entraîné l'apparition sur le marché de casques à contrôle actif de bruit. Revers de la médaille de l'innovation : ses utilisateurs peuvent également ignorer des sons extérieurs utiles, comme le bruit d'une voiture se rapprochant à grande vitesse.

Des casques antibruit dotés de micros

Pour résoudre ce nouveau problème, des ingénieurs ont déjà pensé à une solution : les casques filtrent la plupart des bruits, mais laissent passer ceux à volume élevé. Ceux-ci peuvent effectivement être le signe d'un danger imminent, comme dans le cas du klaxon d'un véhicule. Cette approche n'est toutefois pas suffisante, certaines menaces pouvant être moins bruyantes (par exemple, le moteur d'une voiture).

C'est pourquoi des chercheurs du Data Science Institute de l'université Columbia (États-Unis) ont travaillé sur un nouveau système. Leur idée est d'ajouter aux casques à réduction de bruit des micros pointant vers l'arrière et les côtés de la tête de l'utilisateur, c'est-à-dire en direction des zones non couvertes par son regard. Les sons ainsi capturés sont ensuite envoyés à des serveurs, via une application présente sur le smartphone de l'individu.

Évaluer le danger potentiel de chaque bruit

Les signaux sont alors analysés par des algorithmes de machine learning. Leur but est, d'une part, de dissocier les différents bruits et de les reconnaître, et, d'autre part, d'évaluer le niveau de danger de chacun. Par exemple, le son produit par des cloches sera ignoré, au contraire de celui d'un moteur se rapprochant (et devenant donc de plus en plus fort).

Le dispositif est actuellement en cours de test dans les rues de New York. Et l'objectif de l'expérimentation n'est pas seulement de vérifier la capacité du système à identifier les menaces. Les chercheurs travaillent également avec un chercheur en psychologie, afin de trouver la meilleure façon d'alerter les utilisateurs, via un signal sonore suffisamment efficace pour ne pas être ignoré.

Source : Gizmodo
6
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
scroll top