MS-100 USB et HS-W1 : deux nouveaux casques USB chez Asus

0
00FA000004848548-photo-hs-w1.jpg
Asus vient d'annoncer la sortie prochaine de deux nouveaux modèles de casques USB, l'un filaire et l'autre sans fil, destinés à une utilisation sur ordinateurs. Au programme, minimalisme et transportabilité.

L es deux modèles sont esthétiquement très proches, la seule chose qui les différencie étant la présence ou non d'un câble permettant de les connecter à un ordinateur, et la présence d'un micro sur le HS-W1. Le MS-100 USB est le modèle filaire : compatible USB 3.0 et USB 2.0, il propose une puissance totale de 3 watts RMS, d'une réponse en fréquence de 100 Hz ~ 20 kHz et un niveau acoustique de 93 dB délivrés par des haut-parleurs de 54 mm.

Du côté du HS-W1, on trouve une connectique sans fil 2,4 Ghz assurée par un mini-dongle USB qui propose une portée de 15 mètres. Ses haut-parleurs de 40 mm bénéficient d'une réponse en fréquence de 20 ~ 20 kHz, et le casque intègre également un micro avec système d'annulation du bruit. Côté autonomie, le HS-W1 tient la charge pendant 8 heures.

Asus n'a pas encore annoncé de prix pour ces deux modèles qui seront commercialisés début 2012 sur l'ensemble du globe.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft négocierait des applications exclusives pour Windows Phone
Acer Iconia Tab A700 : tablette haut de gamme à écran Full HD et puce Tegra 3 ?
OS mobiles : Symbian toujours en tête et plein d'espoir pour 2012
L'Argentine bannit temporairement les produits BlackBerry et Apple
L'Hadopi réfute la remise en cause de son processus d'identification par IP
Icy Box IB-120CL-U3 : une station d'accueil qui clone des disques durs
Insolite : HP imprime les tweets de bonnes résolutions sur des ballons et les envoie dans le ciel
Apple songerait aussi au déverrouillage par reconnaissance faciale
Le client Facebook Messenger pour Windows disponible en version test
Les logiciels propriétaires freineraient les avancées médicales
Haut de page