Jay-Z s'offre un service de musique en ligne qui concurrence Beats ou Spotify

0
Le rappeur Jay-Z s'apprête à investir l'équivalent de 50 millions d'euros pour s'offrir l'éditeur du service WiMP Music, qui se positionne comme un concurrent de Deezer, Spotify ou Beats.

Jay-Z va mettre à profit sa notoriété et sa fortune pour tenter de percer sur le secteur difficile de la musique en ligne. Le rappeur américain vient en effet d'engager des négociations en vue de racheter la société suédoise Aspiro, dont les activités tournent principalement autour de sites et d'offres de musique en streaming.

00C8000007883465-photo-tidal.jpg
Le plus ancien, WiMP Music, se présente comme un concurrent de Deezer, Spotify ou Beats, avec une offre de musique illimitée accessible sur PC, mobile ou équipements dédiés en échange d'un abonnement à 10 euros par mois. Depuis peu, il s'enrichit d'une formule plus haut de gamme, WiMP HiFi, qui propose d'accéder à des fichiers non compressés (Flac ou Alac), à la façon de ce que fait le français Quobuz.

WiMP Music n'est pour l'instant disponible que sur quelques marchés (Suède, Danemark, Norvège, Allemagne et Pologne), mais Aspiro prépare le lancement d'une déclinaison destinée au marché anglo-saxon, Tidal.

Dans son argumentaire, Tidal met en avant une offre exhaustive (25 millions de titres), sans compression et soutenue par un système de création de listes de lecture, doublé d'outils de recommandations. Comme chez les concurrents, les applications mobiles permettent le stockage en local des morceaux sélectionnés pour une consultation en mode hors ligne.

Pour parvenir à ses fins, le rappeur a formulé par l'intermédiaire d'une de ses sociétés une offre à 49,7 millions d'euros portant sur l'ensemble du groupe Aspiro, aujourd'hui coté à Stockholm. Rendue publique vendredi, la proposition a de bonnes chances d'aboutir à une prise de contrôle : le groupe Schibsted, actionnaire majoritaire d'Aspiro, a en effet annoncé dans la foulée qu'il apporterait ses titres à Jay-Z.

L'époux de Beyoncé saura-t-il faire décoller WiMP Music et Tidal ? Il aura fort à faire face à Beats, récemment racheté par Apple pour plus de 3 milliards de dollars, ou Spotify, qui compte déjà une base utilisateurs importante aux Etats-Unis (3 millions d'abonnés au printemps dernier). Le modèle développé par Aspiro a toutefois déjà fait ses preuves : limité à cinq pays, WiMP revendiquait 512 000 abonnés à la fin du troisième trimestre 2014, dont 20 000 comptes sur l'offre HiFi.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page