Ivre, il s'endort au volant de sa Tesla... et fait 11 km avec l'autopilote

05 décembre 2018 à 06h34
8
Tesla Model 3

Les forces de l'ordre californiennes ont eu la présence d'esprit de tromper le système de pilotage automatique pour arrêter le conducteur endormi.

Ivre, il laisse la voiture conduire à sa place

La police de Redwood City a procédé à une arrestation inédite. Les agents ont réussi à tromper le système de pilotage d'une Tesla Model 3 en se garant devant et derrière le véhicule afin de le forcer à s'arrêter. Les policiers avaient précédemment flashé le véhicule à une vitesse de 100 km/h et l'avaient poursuivi sur une distance de 11 km.

Le conducteur, alcoolisé, s'était endormi au volant et vu la bonne tenue de route du véhicule, malgré les nombreux appels de phare pour le forcer à s'arrêter, les policiers en ont déduit que le chauffeur avait activé son module d'autopilote avant de piquer du nez sur son volant.

Si elle a de quoi faire sourire, cette anecdote aurait pu mal finir : rappelons qu'avec ou sans pilotage automatique enclenché, il est impératif que le conducteur soit éveillé et vigilant sur la route.

Source : The Verge
Modifié le 05/12/2018 à 14h07
8
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

American Gods dévoile un trailer et de nouveaux visages avant son retour début 2021
PS5 : Sony se félicite des précommandes et pourrait racheter d'autres studios
Instagram étend la durée des lives à quatre heures
Anonymat, données personnelles, vie privée : le mythe de la sécurité sur Internet
SpaceX active la phase bêta de Starlink, son Internet par satellite, au prix de 99 $ par mois
Samsung Galaxy S21 Ultra : 6,8
Un bug des puces HDMI 2.1 peut provoquer un écran noir sur Xbox Series X et les GPU NVIDIA
Notre sélection de PC portables à prix cassés chez Amazon avant le Black Friday
Cyberpunk 2077 : date de sortie, config, gameplay, éditions collectors... tout ce que vous devez savoir sur le jeu de CD Projekt RED
scroll top