DJI Mavic Pro : un drone pliable et autonome en réponse au GoPro Karma

Romain Heuillard
Publié le 28 septembre 2016 à 19h33
DJI lance le Mavic Pro en réponse au GoPro Karma. Un drone pliable à la fois plus autonome et plus perfectionné, mais moins polyvalent.

Réponse du berger à la bergère : aux lendemains de l'annonce du GoPro, DJI a lui aussi présenté un quadricoptère pliable. Mais face au Karma, le Mavic Pro est comme son nom l'indique destiné à un public plus éclairé, bien qu'il puisse également convenir au grand public.


0230000008560598-photo-dji-mavic-pro.jpg

À lire aussi : Karma : GoPro officialise son drone

Tout comme le GoPro Karma, le DJI Mavic Pro est assez petit pour loger dans un sac à dos. Si ce n'est qu'ici il n'est pas fourni de série, il est réservé à un second pack.

Il est lui aussi facile à manœuvrer, encore plus que son concurrent, puisqu'il dispose contrairement à ce dernier d'une vaste panoplie de capteurs (GPS et assimilés, ultrasons...), grâce à laquelle il peut voler de manière autonome. Cette technologie FlightAutonomy lui permet de suivre automatiquement son sujet, de face, de dos, de profil ou en cercle, en évitant automatiquement les obstacles et en conservant une altitude stable. On peut même faire un selfie par reconnaissance des gestes, en formant un cadre avec ses doigts.

0000019008560606-photo-dji-mavic-pro.jpg

On peut autrement piloter l'appareil directement depuis son téléphone ou sa tablette, ou par le biais d'une télécommande qui offre une portée record de 7 km, avec retour vidéo 720p ! Et avec une vitesse maximale de 64 km/h ou une autonomie optimale record de 27 minutes, contre respectivement 54 km/h et 20 min chez GoPro, on peut effectivement parcourir de longues distances.

La Mavic Pro embarque enfin sa propre caméra, montée sur un stabilisateur 3 axes, pouvant filmer jusqu'en Ultra HD à 30 i/s ou jusqu'à 100 i/s en 1080p, et photographier des fichiers RAW de 12 millions de pixels.

0190000008560602-photo-dji-mavic-pro.jpg
0190000008560604-photo-dji-mavic-pro.jpg

Le DJI Mavic Pro sera disponible mi-octobre en France, pour 1 200 euros avec la télécommande, ou pour 1 500 euros avec une seconde batterie, un chargeur pour voiture, des hélices supplémentaires et surtout le sac à dos maison.

Ce modèle est donc plus perfectionné, mais aussi significativement plus cher que celui de GoPro. Ce dernier est vendu 1 200 euros avec une caméra Hero5 et un stabilisateur tous deux amovibles, il est donc plus polyvalent.

À lire aussi : GoPro Karma vs DJI Phantom 4, duel de drones

0355000008560600-photo-dji-mavic-pro.jpg

Romain Heuillard
Par Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.