Karos : du "court-voiturage" pour économiser sur ses trajets domicile-travail

Faire des économies, tisser des liens, contribuer à désengorger les routes et donc à lutter contre la pollution... tout à la fois ! C'est en substance la promesse de Karos, un service « magique » de « covoiturage domicile-travail ».

Karos (prononcé carrosse) n'est pas une application de covoiturage comme les autres. Elle se distingue à plus d'un titre.

08482302-photo-logo-karos.jpg

Pour commencer, contrairement aux plateformes de covoiturage conventionnelles telles que BlaBlaCar qu'on utilise essentiellement le week-end pour des trajets de 300 km en moyenne, Karos est un service spécialisé dans les courtes distances au quotidien. Elle vise à transformer la voiture individuelle en réseau de transport en commun, complémentaire des réseaux publics de bus, métro, etc.

Karos part du constat que la voiture est pour la plupart des conducteurs un mal nécessaire. Deux tiers des travailleurs franciliens par exemple vivent et/ou travaillent à plus de 10 min à pied d'une station du réseau Stif. En raison de zones mal desservies par les transports publics à cause d'une densité de population trop faible, rien qu'en Île-de-France, les travailleurs effectuent chaque jour 15 millions de trajets en voiture, soit environ 40 millions de sièges inoccupés.

Big data et intelligence artificielle pour automatiser le covoiturage

À moins de pouvoir constituer un « équipage » laissant peu de place à l'imprévu, organiser un covoiturage deux fois par jour est bien trop chronophage. Karos a donc automatisé la procédure. À l'aide du big data et de l'intelligence artificielle, le service propose automatiquement des covoiturages adaptés aux conducteurs et aux passagers.

08482304-photo-lignes-karos.jpg
Des milliers de "lignes" ouvertes par les conducteurs Karos

Pour ce faire, l'application mobile apprend des habitudes de chacun de ses membres : elle identifie leurs destinations, leurs horaires variables en fonction des jours de la semaine, et prédit avec 90 % de réussite leurs trajets quotidiens. Sur le plan financier, conformément à la législation, le conducteur est défrayé, sur la base d'un coût de 0,20 euro par kilomètre. Le service coûte donc 0,10 euro/km à un passager. Dans l'ensemble, le service serait selon Karos trois à cinq fois moins cher que le bus. Une calculette est d'ailleurs disponible sur le site internet du service.

Le service nous a été présenté la semaine dernière dans le cadre de l'événement Futur en Seine lors d'une conférence consacrée à la lutte contre les bouchons. Il est disponible depuis 2014, sous la forme d'une application pour iPhone et smartphone Android.


0118000008482306-photo-karos.jpg
0118000008482308-photo-karos.jpg
0118000008482312-photo-karos.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Concours de bibliothèque Steam : and the winner is...
My.Sketchup : la modélisation en 3D dans le navigateur
BitTorrent Now : un concurrent de Spotify sponsorisé par de la pub
WhatsApp : bientôt le partage de musique et des groupes publics
Un pan de la presse, inquiet pour ses abonnés
En restructuration, BlackBerry voit peut-être le bout du tunnel
Des apps pas chères ou gratuites : notre sélection du 23/06
Un site qui envoie des spoilers de Game of Thrones par SMS à votre pire ennemi
Huawei développe son propre système mobile avec des anciens de Nokia
Wiko U Feel : un tueur de Moto G ?
Haut de page