Des anciens d'Apple lancent Pearl, une marque d'accessoires automobile

21 juin 2016 à 19h04
0
Pearl est une marque d'accessoires de voiture fondée par d'anciens ingénieurs d'Apple. Elle lance un premier produit prometteur, une caméra de recul haut de gamme fonctionnant sans aucun fil.

Apple ne commercialise pas encore de voiture, mais ses ingénieurs lancent une prometteuse marque d'accessoires. « Pas de nouvelle voiture requise. » Tel est son slogan. Cette marque dénommée Pearl « croit que la dernière technologie automobile devrait être accessible à tous les conducteurs, que ce soit le moment d'acheter une nouvelle voiture ou non. »

0230000008480366-photo-pearl-rearvision.jpg

Les nouvelles voitures sont de plus en plus sûres, mais que faire des anciennes voitures ? C'est de ce paradoxe que sont partis trois anciens ingénieurs d'Apple pour fonder Pearl. La startup compte déjà 70 employés, dont 50 ont travaillé chez Apple sur plusieurs générations d'iPod et d'iPhone.

Les accessoires qu'ils commercialiseront n'auront rien de révolutionnaire, mais ils pourraient néanmoins bousculer le marché de la deuxième monte en offrant la simplicité, la qualité et le soin du détail qui caractérisent les produits d'Apple.

Une caméra de recul ingénieuse sans aucun fil

Le produit avec lequel Pearl se lance en témoigne : c'est une banale mais onéreuse caméra de recul. Elle se démarque néanmoins des solutions existantes sur presque tous les plans.

Pour commencer, fabriqué en aluminium, le RearVision se fixe élégamment à la plaque d'immatriculation à l'aide d'une seule vis. Pas besoin de percer, pas de fixation protubérante dans l'habitacle.

Surtout, l'appareil fonctionne sans aucun fil, ce qui est à notre connaissance une première. Sur certains produits existants, la caméra de recul communique sans fil avec la planche de bord, mais elle requiert néanmoins une alimentation électrique. Ici, un bandeau solaire et une batterie confèrent une semaine d'autonomie en un jour d'exposition au soleil.

Un module sans fil branché à la prise OBD permet à la caméra de se déclencher automatiquement dès que la marche arrière est enclenchée, et de se rendormir dès qu'on dépasse 15 km/h en marche avant. L'image est sans surprise diffusée sans fil sur l'écran du smartphone que la plupart des conducteurs fixent désormais à la planche de bord. L'application maison permet visiblement de basculer si ce n'est automatiquement, au moins facilement, de l'application maison aux applications favorites des conducteurs (Waze, Google Maps, Apple Plans, Spotify, etc.). Les deux caméras de recul offrent deux champs de vision différents, jusqu'à 180 degrés.

0230000008480368-photo-pearl-rearvision.jpg

À mi-chemin entre la deuxième monte et l'équipement d'origine

Le Pearl RearVision est en précommande, exclusivement aux États-Unis, pour la coquette somme de 500 dollars. Le fabricant propose ainsi un compromis entre une solution de deuxième monte ordinaire et une solution installée par le constructeur.

La solution présente néanmoins quelques inconvénients, en particulier le fait qu'elle diffuse l'image sur le petit écran d'un smartphone plutôt que sur l'écran intégré à la voiture. Et l'alimentation par énergie solaire posera problème à ceux qui stationnent leur voiture à l'abris du soleil, tel que dans un garage souterrain.

Pour autant, nous avons hâte de découvrir les prochains produits de Pearl.

03E8000008480370-photo-pearl-rearvision.jpg

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top